Si vous vivez à la campagne, alors vous avez sans doute fréquemment affaire aux activités impliquant l’usage de matériel de jardin et de matériel agricole en général. Que ce soit pour entretenir vos plantes où pour entamer la construction d’une ferme pérenne, vos projets suscitent un certain nombre de besoins.

Or, votre seul garage (pour autant que vous en possédiez un) ne suffira pas toujours à entreposer l’ensemble du matériel nécessaire à la bonne marche de vos activités.
Dans cette optique, l’usage d’un barnum de stockage est vivement recommandé : simple d’installation et d’utilisation, il pourra remplir une fonction de bâtiment temporaire ou de hangar permanent dans votre jardin.

Pourquoi opter pour un barnum de stockage ?

Vous évoluez peut-être dans le monde agricole à titre purement personnel, mais vos ambitions et votre savoir-faire vous permettront toujours de développer vos activités au même titre que n’importe quel professionnel. Cela dit, on ne manage pas une ferme remplie d’animaux ou une plantation de plusieurs hectares avec une brouette !
Par conséquent, vous commencerez à vous intéresser de plus près à des pièces de matériel autrement plus performantes… et volumineuses. En voici quelques exemples :

  • Un tracteur John Deer ou un Fendt décupleront vos capacités de production et de transport, entre autres. Mais leurs dimensions sont autrement plus conséquentes que celles d’un petit tracteur, dont l’usage se cantonne à la tonte mensuelle de la pelouse.
  • Une cargaison d’engrais prendra toujours beaucoup de place. L’engrais agricole trouvable dans le commerce (et donc également sur Internet) peut s’acheter à la tonne. Ce n’est pas un chiffre déraisonnable dans le cas où vous voudriez rendre tout un pré fertile.
  • Selon vos besoins, une enliseuse ou un gyrobroyeur pourront atteindre des dimensions colossales. Pour cette simple raison, l’usage d’un barnum de stockage s’avère déjà indispensable.

Ce type de bâtiment est modulable et démontable

Il est tout à fait compréhensible que vous soyez réfractaire à l’idée de laisser un gros hangar dans votre jardin ad vitam æternam. C’est là tout l’avantage du barnum : des sociétés spécialisées ont mis des années d’expérience et de talent à l’épreuve pour fournir aux professionnels – comme aux amateurs – une solution de stockage potentiellement aussi éphémère qu’efficace.

Autrement dit, vous pouvez contacter l’un de ces spécialistes et lui demander de déployer un barnum de stockage chez vous, et celui-ci vous demandera de payer une sorte de loyer mensuel. Une fois que la présence de la structure ne vous sera plus utile, vous n’aurez plus qu’à « résilier » votre contrat de bail, comme dans le cadre d’une location immobilière classique.

Autre atout : le bâtiment démontable peut être agrandi, même après son premier déploiement, afin de pallier l’évolution de vos besoins et à l’éventuel accroissement de la quantité de matériel dans lequel vous investissez.

Quelques méthodes organisationnelles

Afin de tirer le meilleur parti d’un barnum de stockage, vous pouvez retrouver de nombreux conseils sur la toile mettant en avant les meilleures méthodes à appliquer pour organiser l’intérieur de la structure.

Plus vous serez rigoureux dans l’application de cette organisation, plus vous gagnerez de place et plus vous économiserez d’espace pour votre matériel.
Si vous avez un projet bien défini (et il vaut mieux que cela soit le cas), vous pouvez éventuellement dresser une liste de l’ensemble du matériel dans lequel vous envisagez d’investir. Cet investissement peut se faire progressivement.

Si vous commencez par labourer un champ, il faudra attendre plusieurs mois avant qu’une moissonneuse-batteuse ne soit nécessaire pour récolter ce que vous avez semé.
Et comme cet investissement est progressif, l’intérieur de votre barnum de stockage se remplira, lui aussi, petit à petit. C’est pourquoi il est essentiel de bien visualiser quelle pièce matérielle ira à quel endroit.

Plus spécifiquement, il est sage de penser à disposer le plus en avant possible (proche des entrées si possible) les choses dont vous allez faire un usage fréquent, et le plus en arrière possible les choses que vous n’allez utiliser que très ponctuellement.