Le Big Data, qu’est-ce qui se cache réellement derrière ce terme ?

Le Big Data, on en entend beaucoup parler ces temps-ci mais combien sommes-nous à savoir réellement ce que cela signifie ? Si vous aussi vous êtes perdu lorsque l’on aborde le sujet, voici un petit cours de rattrapage !

Qu’est-ce que le Big Data ?

La data est un mot anglais qui signifie donnée, jusque-là tout va bien ! Quand on parle de Big Data, les données en question représentent toutes les traces informatiques que nous laissons derrière nous quotidiennement. En effet, en passant de l’ère industrielle à l’ère de l’information, nous avons vu nos données se dématérialiser, des mails aux cartes bancaires et autres objets connectés, nous semons constamment des informations en ligne tel un petit poucet des temps modernes.

Ce phénomène s’amplifie chaque jour davantage avec l’explosion des données dématérialisées, un chiffre qui doublerait tous les 18 à 24 mois. Pour se donner une idée du volume que cela représente, de 2011 à 2013, on a produit plus de données que dans toute l’histoire de l’humanité. De tout temps, nos données ont été analysées par le marketing et la publicité mais avec l’émergence d’Internet, leur volume devient tellement important que cela relève d’un véritable business, que l’on nomme « Big Data », ce dernier entraînant la multiplication des outils pour stocker et traiter ces données.

Les trois piliers de la définition du Big Data sont les 3 V :

  • Un Volume de données très élevé
  • Une Variété de données très importante
  • Une Vitesse de traitement qui s’apparente au temps réel

Big-Data-1

Concrètement à quoi ça sert le Big Data ?

Après le stockage, il faut ranger et trier les données, c’est la data analyse. A partir de là, on va pouvoir les utiliser pour créer un meilleur accès aux données avec par exemple des annuaires, ou de nouvelles données avec des sites statistiques ou encore des prédictions à partir de l’analyse de données comme les prévisions météorologiques.

Pour le monde de l’entreprise, c’est une révolution majeure. Il s’agit d’un renversement de paradigme, l’organisation va désormais être guidée par la data. En effet, ces données représentent plus qu’une aubaine économique pour ceux qui savent les décrypter, elles sont désormais au cœur du processus stratégique des entreprises pour créer de la valeur ajoutée. La mise en place d’outils liés aux data permet de remplir plusieurs missions :

  • Affiner l’expérience client avec des données correspondant directement à la cible visée
  • Adapter la stratégie marketing à une cible précise et donc en accroître la performance
  • Évaluer et renforcer le Business Model de l’entreprise d’après les retours relevés

Quels sont les enjeux du Big Data ?

En 2014, on estime à 30 milliards de dollars le chiffre d’affaires mondial de ce secteur, soit une hausse de 66% en un an, selon une étude de Research and Market et on attend un chiffre d’affaires de 50 milliards en 2018. Le Big Data a encore de beaux jours devant lui mais qu’est-ce que cela implique réellement ?

Tout d’abord en termes d’emploi, Gartner prévoit 4,4 millions d’emplois supplémentaires d’ici à la fin de l’année 2015 grâce au développement du traitement des données dans les entreprises, dont 137 000 en France d’ici à 2020. La quantité croissante de données ira de pair avec les dépenses liées au Big Data qui augmenteront de 30% pendant les 5 prochaines années.

Ce serait très positif si le débat brûlant entre les pro-data et ceux qui refusent que l’on exploite leurs données ne faisait pas rage. Si le Big Data peut nous faciliter la vie avec des applications comme le réfrigérateur connecté capable de nous alerter lorsqu’un produit arrive à sa date de péremption, il entraîne également une monétisation des données et une traque informatique sans relâche. La plupart des sites Internet gratuits se servent des données de ses utilisateurs pour se rémunérer en les proposant à la vente, ce qui implique des publicités toujours plus persistantes et personnalisées qui apparaissent dans notre navigateur.

D’un côté, le Big Data est utilisé pour créer des outils permettant de révolutionner nos vies avec la recherche médicale ou encore les applications diverses qui nous simplifient la vie dans les transports notamment. Et d’un autre côté, il y a l’envers du décor et les pratiques publicitaires abusives qui entraînent des dérives comme les piratages informatiques et le vol de données.

Pour aller plus loin, vous trouverez sur cette page une sélection de livres blancs sur le Big Data, mais vous pouvez commencer par cette vidéo très complète de l’émission Futuremag d’Arte.