Médecine esthétique : la cryolipolyse au service de vos formes

L’été n’est pas encore là. Mais voilà que se faufile déjà dans nos têtes la peur de s’afficher en maillot de bain, de porter des tenues légères qui ne cacheront pas grand chose de nos formes. Ces bourrelets disgracieux, ventre trop gras, cuisses et hanches trop épaisses que même la diète la plus sévère, le sport le plus assidu et les meilleures crèmes ne parviennent pas à faire disparaître, empoisonnent notre existence.

Que faire contre les bourrelets ?

Toutes les morphologies ne sont pas égales et malheureusement certaines femmes (et hommes) ont plus de mal à éliminer les cellules graisseuses et autre cellulite. Ainsi, si certaines parviennent rapidement à regagner en tonus, d’autres ont tendance à faire de la rétention d’eau et avoir ensuite du mal à éliminer quelques bourrelets.
Alors si malgré une activité physique régulière
 et une alimentation équilibrée nous ne parvenons pas à éliminer la graisse disgracieuse, la cryolipolyse peut être une bonne solution.

Qu’est-ce que la cryolipolyse ?

Tout simplement en utilisant le froid pour faire fondre les amas graisseux disgracieux.

La cryolipolyse est une technique datant d’une dizaine d’années qui consiste à détruire définitivement les cellules graisseuses (adipocytes) en utilisant des températures négatives. Elle résulte de l’observation d’enfants obèses qui suçaient des bâtonnets glacés : la joue contre laquelle le bâtonnet reposait à l’intérieur de la bouche, était plus mince.

Le procédé est assez simple : le médecin délimite la zone à traiter, puis y pose une sorte de grosse ventouse équipée d’un extracteur de chaleur qui aspire les bourrelets. La séance démarre et la machine refroidit la zone aux alentours des -10°. Installée confortablement, entre 45 et 80 minutes vont s’écouler. Une fois l’applicateur retiré, le praticien masse la zone qui est devenue rouge et gelée afin de refaire circuler le sang.

Quels résultats espérer de cette pratique ?

Chaque séance détruit environ 20% des cellules graisseuses (soit à peu près un tiers de la zone traitée). Le résultat, à condition d’une bonne hygiène de vie (ne pas faire le yoyo avec son poids par exemple), est définitif. Il faut deux mois environ pour voir apparaître les résultats. En effet, la dégradation et l’élimination des cellules graisseuses ainsi détruites est lente. D’un autre côté, ce lent processus évite des pics de cholestérol dans le sang.

Combien de séances faut-il compter pour voir des résultats ?

En général une séance suffit mais s’il y a beaucoup de graisse à éliminer, une seconde pourra être nécessaire deux mois après. Pour être prête pour l’été, il est donc recommandé de commencer quatre à cinq mois avant (vers mars /avril).

Quel budget faut il prévoir pour éliminer définitivement la cellulite ?

Les tarifs sont variables selon le médecin, mais il faut compter entre 400 et 900 euros pour une zone (sachant que pour le ventre, la zone de l’estomac et celle en dessous du nombril correspondent à deux zones). Il est possible de traiter plusieurs zones en une seule séance. Le prix est alors plus avantageux.

Pour quel public est destinée cette intervention ?

Pour celles qui ont des bourrelets résistants, de la cellulite adipeuse (le procédé ne fonctionne pas sur une cellulite aqueuse). La qualité de la peau doit être bonne. En revanche, les résultats seront plus mitigés si vous avez dix kilos à perdre. Le médecin veillera aussi à ne pas retirer toute la graisse du ventre car celle-ci permet de générer des oestrogènes bénéfiques.

Quelques contre-indications

Si vous êtes enceinte ou en mauvaise santé, que vous avez une mauvaise qualité de peau ou que vous êtes trop en surpoids, la cryolipolyse est contre-indiquée. De même, il est nécessaire d’avoir au moins 40 mm de graisse pour que le procédé fonctionne.

N’hésitez donc pas à tenter la cryolipolyse dès maintenant : l’été est à votre porte !