Ouvrir un commerce : comment choisir son fournisseur ?

Ouvrir un commerce ne s’improvise pas du jour au lendemain, du moins si vous souhaitez espérer voir ses portes rester ouvertes pendant plus d’un mois. Une volonté assez banale pour l’entrepreneur qui se lance dans la distribution, car l’objectif de tout commerçant est de voir son activité se développer.

La pérennité d’un commerce repose sur plusieurs critères, comme le choix du fournisseur partenaire (aussi appelé « centrale d’achat »), le type d’enseigne que vous souhaitez ouvrir ainsi que la zone d’implantation, surnommée zone de chalandise où se trouvent vos prospects (ici des chalands) que vous tenterez de convertir en client fidèle.

Ces facteurs sont essentiels à la réussite de votre enseigne mais ne la garantissent pas pour autant. Rendez-vous sur ce blog pour consulter plus en détail les facteurs importants avant de vous lancer dans l’ouverture d’un commerce. Voici une liste de conseils et d’astuces pour faciliter le choix de la centrale d’achat qui deviendra le fournisseur partenaire exclusif de votre enseigne.

Centrale d’achat : quelques acteurs du marché français

  • CABF: fournisseur officiel des enseignes Cocci
  • Carrefour World Trade & Carrefour Marchandises International : fournis les enseignes des groupes Carrefour et Cora
  • Eurauchan : la centrale d’achat pour les enseignes Auchan et Système U
  • Eurolec Trading : fournis les enseignes de la marque E.Leclerc
  • EMD : le fournisseur de la marque Casino en France

À noter que la majorité de ces groupes ont une envergure européenne et/ou internationale. Ils fournissent ainsi une multitude de commerces à l’étranger qui ne sont pas ou peu connus des consommateurs français.

Les critères pour sélectionner son fournisseur

Face à un tel choix de prestataires, il convient d’être méthodique pour procéder de la bonne manière. Qu’est-ce qui vous a poussé à vouloir lancer votre propre commerce ? Si vous êtes parti du constat qu’un manque était ressenti de la part des consommateurs locaux, votre enseigne doit donc voir le jour pour répondre à ce besoin inassouvi.

Pour vous aider à identifier clairement ce manque, vous pouvez mener simplement une étude à l’échelle locale sur votre zone de chalandise pour avoir un résultat plus efficace.

Analyser la concurrence

Lister les marques présentes dans votre zone de chalandise en précisant le type d’enseigne dont il s’agit, par exemple : un hypermarché Carrefour ne présente pas la même gamme de produits ni la même expérience de consommation qu’un Carrefour City ou Market.

Interroger les consommateurs

De la même manière, vous devez être en mesure de cerner les attentes de vos chalands. Cela passe donc par une identification de leur comportement de consommation et des attentes qu’ils ont par rapport à l’enseigne où ils réalisent leurs courses.

Lors de cette étape, il est important de croiser des données précises telles que le panier moyen selon l’enseigne fréquentée, la fréquence d’achat des consommateurs, etc. Mais également des informations plus subjectives, par exemple : pourquoi se rendre dans cette enseigne (gamme de prix, expérience de consommation, convivialité des vendeurs, etc.), quel produit souhaitent-ils voir en rayon qui n’est présent dans aucune enseigne aux alentours, etc.

Rechercher la centrale d’achat qui répond aux besoins identifiés

Après analyse et croisement des données récoltées, le choix de votre centrale d’achat partenaire est nettement plus aisé. En consultant l’offre de produits proposée ainsi que les marques d’enseigne délivrées par le prestataire vous serez en mesure de faire le meilleur choix pour répondre aux attentes de vos chalands, récoltées via votre étude de marché.

Encore faut-il que cette dernière ait été réalisée correctement. Retrouvez plus de conseils sur ce site pour vous aider à analyser votre zone de chalandise avant de vous lancer.