Parafoudre, paratonnerre, quelle différence ?

Quand le ciel tonne et se fend d’un éclair, certains sont fascinés par ce grandiose spectacle naturel tandis que d’autres n’en ressentiront qu’une forme de stress. Impressionnant l’orage est une force de la Nature qui pourrait fort bien représenter une menace : notamment pour votre habitat.

C’est pourquoi, nous avons au fil du temps mis au point divers dispositifs pour nous protéger du courroux de Dame Nature. Parafoudres, paratonnerres, l’Homme ne manque pas d’idées pour se protéger de la foudre !

Mais comment ces inventions, dont vous avez certainement déjà entendu parler, fonctionnent-ils ? Quelle est la différence entre un parafoudre et un paratonnerre ?

Nous vous proposons un rapide point sur la nature des parafoudres et des paratonnerres

Pour diriger la foudre vers le sol : le paratonnerre

Imaginé en 1752 par l’inventeur américain Benjamin Franklin, le paratonnerre était initialement un  dispositif destiné à « écouler à la terre le fluide électrique contenu dans le nuage orageux et ainsi empêcher la foudre de tomber ».

Dans les faits, un paratonnerre, fonctionne par ce que l’on appelle un « effet de pointe » en électrostatique. Une tige est placée sur un sommet, et est reliée à la terre par un élément conducteur tel que le métal.

Dire que le paratonnerre « attire la foudre » pourrait s’apparenter à un abus de langage. Dans les faits, il ne fait que rendre plus probable le fait que la foudre s’abatte sur un point précis dans une zone définie : la zone de protection du parafoudre.

Cela est dû à l’effet de pointe que nous évoquions plus haut mais que nous n’allons pas approfondir ici, pour plus d’informations, rendez-vous sur ce lien !

Pour mettre en sécurité un réseau électrique : le parafoudre

A ne pas confondre avec le paratonnerre, le parafoudre est un dispositif bien différent, qui a une vocation tout aussi différente !

Pour faire simple, le principe du paratonnerre est de protéger les personnes et les bâtiments de l’impact direct de la foudre. Il permet d’éviter des incendies par exemple. Cependant, le tonnerre est toujours accompagné d’un impact indirect : une onde magnétique.

S’il est rare de subir l’impact direct de la foudre, il est plutôt commun de subir des dégradations en raison de la puissante onde magnétique dégagée par un éclair.

Dans notre ère résolument électronique, les effets s’en font ressentir par le biais de pannes des réseaux et des appareils fonctionnant avec de l’électricité.

Tout cela pour dire qu’un paratonnerre ne protège absolument par les appareils électroniques d’un orage, bien au contraire.

En effet, s’il évite de subir l’impact direct, l’onde, quant à elle, sera au plus près de vos biens électroniques si la foudre frappe le paratonnerre. D’ailleurs, la norme NF C 15-100 impose l’installation d’un parafoudre si un bâtiment est situé à moins de 50 mètres d’un paratonnerre (entre autres).

C’est là qu’intervient le parafoudre. Un parafoudre a vocation à protéger un réseau électrique des surtensions qui peuvent être dévastatrices. Nous n’entrerons pas dans le détail technique, mais son rôle consiste à dévier vers la terre les surtensions générées par une puissance onde magnétique.

Il protège toutes les installations auxquelles il est reliés, mais pas celles qui ne sont d’aucune façon connectée à lui. Le parafoudre prend souvent la forme d’un petit boîtier qui trouve sa place prêt du panneau électrique du foyer.

Il vaut mieux recourir à un professionnel pour l’installation de ce type de dispositif, en effet, le câblage est technique et doit être bien réalisé pour une protection optimale. Par exemple, la longueur des câbles de raccordement peuvent avoir une influence !

Toujours est-il, pour la protection des foyers, il est possible d’acquérir un boîtier parafoudre de façon plutôt aisée.

En effet, beaucoup de vendeurs le proposent, en magasin ou en ligne. C’est le cas par exemple pour ElectriciteBleu.com qui vend des boîtiers parafoudre en ligne.

Il s’agit d’un investissement, certes… Mais dans notre ère, pouvons-nous réellement prendre le risque de ne pas se protéger d’une panne d’électricité ? Ne serait-ce que pour le réfrigérateur on comprend vite le désagrément que cela pourrait causer !

Voici donc en un éclair tout ce qu’il y a à savoir pour faire la différence entre un parafoudre et un paratonnerre !