Au secours ! Mon enfant a besoin de lunettes !

Depuis quelque temps, votre enfant se plaint de ne plus voir correctement. Il plisse les yeux, se rapproche de plus en plus de son cahier, il se trompe dans sa lecture, etc. Si vous constatez l’un ou l’autre de ces signaux, c’est peut-être que votre enfant souffre d’un trouble de la vision. Comment faire un premier diagnostic par vous-même ? Quelles démarches vous faut-il entreprendre pour faciliter la vie de votre enfant ?

Les troubles de la vision : les enfants aussi touchés !

Les troubles de la vision peuvent apparaître à tout âge, et pas seulement chez les adultes. De nombreux enfants aujourd’hui doivent porter des lunettes afin de corriger un défaut de vision. Vous constatez que votre enfant se plaint de mal voir le tableau à l’école ? Il a le nez collé à son cahier ? Autant de signes auxquels il vous faudra rester vigilant pour corriger le souci au plus tôt. De nombreuses maladies des yeux peuvent toucher les enfants :

  • L’astigmatisme : si votre enfant voit flou et que les objets lui semblent déformés, il se pourrait qu’il souffre d’astigmatisme. Cette dégradation touche aussi bien la vision de près que la vision de loin. Il est important pour son confort de consulter un spécialiste de la vision au plus vite.
  • L’hypermétropie : s’il se plaint de maux de têtes, de larmoiements des yeux ou encore d’une fatigue visuelle sans raison particulière, votre enfant souffre peut-être d’hypermétropie. Ce défaut résulte en un effort d’accommodation très grand pour la vision de près, ce qui provoque les maux de tête.
  • Le daltonisme : votre enfant a des difficultés à distinguer les couleurs ? Il souffre sûrement de daltonisme. Il s’agit d’une anomalie génétique qui touche en général davantage les garçons que les filles. Un test de vision des couleurs avec un ophtalmologiste diplômé vous permettra d’être fixé rapidement.
  • La myopie : facilement reconnaissable, la myopie se traduit par une difficulté à voir de loin. Résultat d’une longueur trop importante de l’œil, ce défaut peut être facilement corrigé par le port de lunettes ou de lentilles de contact.

Il existe de nombreux autres défauts visuels qui peuvent atteindre les jeunes enfants. Au moindre signe alarmant, ou lorsque votre enfant commence à se plaindre, il est recommandé d’agir rapidement afin que le problème n’ait pas le temps de s’aggraver. Un rapide tour chez votre ophtalmologiste vous permettra d’être orienté vers les solutions adaptées à votre enfant et son trouble de la vision.

Consulter des spécialistes de la vision

Une fois que vous aurez consulté votre ophtalmologiste, vous recevrez une ordonnance détenant des informations importantes sur la nature et le degré du trouble de la vision dont souffre votre enfant. Muni de cette ordonnance, il vous faudra vous rendre chez un opticien spécialiste de la vue de l’enfant afin de choisir la monture la plus adaptée à la forme de son visage.

Vous pouvez demander directement conseil à votre opticien afin qu’il vous guide sur la forme de lunettes la plus avantageuse. Il saura également vous guider dans le choix des couleurs, même si pour ce point il vaut mieux laisser votre enfant choisir.

Porter des lunettes peut être un cap important pour un enfant qui n’a pas l’habitude, il faut donc le laisser apprivoiser ce nouvel accessoire et lui permettre de le personnaliser selon ses goûts. Il se peut qu’il mette un petit peu de temps avant de parfaitement assumer ses lunettes, mais il finira par s’y faire, d’autant que cela lui apportera un nouveau confort visuel qu’il ne pourra qu’apprécier.