Le développement du web social : entre avantages et inconvénients

On ne pratique plus Internet sans Facebook, Twitter, Wikipédia, sans aller sur les blogs ou visiter des sites collaboratifs. Le web n’est plus seulement un accès à la connaissance et à l’information basique, c’est un espace d’expression et de liens qui se construit au fil du temps et ne cesse de s’étendre.

Définition du web social

Le web social correspond à une vision particulière de la toile, le web 2.0. Il s’agit de penser le web comme un espace de socialisation où les internautes sont des acteurs et assurent une production de contenu infinie et perpétuelle. Plus il y a d’interactions et d’échanges entre les individus, plus le web a une dimension sociale.

Le fait de partager un contenu augmente sa viralité, vous rendez ainsi une information que vous jugez pertinente et son auteur visibles à un plus grand nombre de personnes.

Le web social repose notamment sur différents systèmes sociaux que sont :

  • Les wikis : sites dont le contenu est collaboratif et modifiable par les internautes
  • Les blogs : espace d’expression qui favorise l’accès à l’information et à l’échange
  • Les réseaux sociaux : communauté virtuelle et dynamique de membres

D’ici quelques années, on annonce que le contenu sur le web doublera toutes les 72h.

En résumé, les 3 pôles du web social sont :

  • L’interactivité
  • Des échanges et du partage
  • La production de contenu

Les avantages du développement du web social

La diffusion de l’information est gratuite

Le web social permet à des entreprises de faire de la communication sans payer de support. Il suffit de créer l’information et de la laisser conquérir la toile via la communauté. Il en va de même pour les artistes qui cherchent à se faire connaître ou les passionnés de loisirs créatifs qui cherchent à vendre leurs créations. Il suffit d’être relayé pour être visible.

Recevoir du contenu gratuitement

En offrant la possibilité à des internautes d’offrir une réflexion et une information personnelle, une entreprise peut développer son contenu. C’est par exemple le principe des articles invités sur certains sites comme le Journal du Net qui accepte de publier des chroniques d’internautes.

Une aide pour faire des choix

Plus de 90 % des français consultent les avis sur Internet avant de faire un acte d’achat ou de prendre une décision. On se fie de plus en plus à l’expérience d’autrui pour faire sa propre expérience. Le succès de sites tels que Trip Advisor en témoigne, mais attention aux faux avis. On fait dorénavant plus confiance aux utilisateurs qu’à la marque ou à la structure d’accueil en question. Les avis sont tout aussi consultés pour le tourisme que pour l’alimentation ou la santé, plus rien n’échappe à l’expertise de Monsieur-Tout-Le-Monde.

Les inconvénients du développement du web social

Le web social, qui repose sur l’interaction des internautes entre eux et l’avènement des réseaux sociaux, n’est pas sans limites.

Constuire une communauté : travail et exigence

Dans le web social, le contenu est le vecteur de la communication mais la communauté est le médium pour diffuser ce contenu. Il faut être irréprochable et honnête car les internautes n’ont que trop bien compris la valeur de leur avis et de leur acte pour un produit, une marque ou une action. Ils attendent de recevoir pour donner et sont impitoyables. Aussi il est capital de soigner une communauté donnée pour être bien traité en retour et pour la voir se développer.

Les internautes ont le pouvoir

L’un des effets négatifs du web social, c’est que la communauté peut se faire le défenseur et le détracteur d’une cause ou d’une marque et a énormément de pouvoir. Il arrive que des produits et des marques soient lynchés sur Internet, ayant des conséquences catastrophiques sur les ventes. La communauté d’utilisateurs a aujourd’hui la capacité de faire et de défaire une marque.

Visibilité et pertinence

Si quelque chose n’est pas commenté, est-ce que cela signifie que le contenu n’est pas pertinent ? C’est la question que pose les critères de référencement naturel. Ceux qui n’ont pas les moyens ou les connaissances pour travailler dessus sont moins vus et donc moins partagés. Cela soulève des questions sur l’impact du partage : est-il vraiment un indicateur de qualité ?

Le web social et l’immortalité

La toile n’oublie jamais. Qu’il s’agisse d’un article très mauvais sur une personnalité, un produit, ou des photographies personnelles qui fuitent sur Internet, on ne peut pas supprimer toute trace sur le web. Des agences spécialisées ont monté un business sur le nettoyage de l’identité virtuelle ou numérique pour faire face à une demande croissante. En général, la stratégie consiste à noyer l’information lorsque l’élément en question ne cesse de réapparaitre.

Le web social est incontournable dans notre société contemporaine. Tout un chacun devient acteur de la communication et de la production de contenu sur le web. Une nouvelle version de l’algorithme de Google devrait intégrer le web social dans le calcul du référencement des sites internet dans le moteur de recherche.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *