Thé noir

Quel thé noir choisir ?

Il existe sur le marché plusieurs variétés de thé. Mais il faut remarquer que les Français sont plus enclins à la consommation du thé noir, lequel se décline aussi en de multiples variantes. Cette diversité est due aux diverses transformations subies par ce breuvage, depuis sa découverte, jusqu’à nos jours. Boisson oxydée qui peut tenir toute une année sans perdre son goût d’origine, il offre une grande liberté de choix aux consommateurs.

Quel thé noir chinois choisir ?

Dans cette catégorie, il faut compter plusieurs types de thé. Il y en a cependant qui ont la particularité d’être plus célèbres que les autres.

Le Lapsang Souchong

Datant du 16e siècle et encore connu sous le nom de thé noir fumé, le Lapsang Souchong se caractérise par ses subtilités aromatiques. Délicatement fumé à l’épicéa frais, il possède des feuilles larges et délicieuses, gage d’un goût sensationnel. A une température de 95°C et après une infusion de 5 minutes au plus, ce breuvage noir libère agréablement ses arômes.

Le Keemun et le Yunnan Dian Hong

Il est probablement la plus connue des variantes de cette boisson noire, et a été inventée au début du 19e siècle par Hu Yuan Long. Apprécié pour son arôme et sa saveur subtile, il fait partie des meilleurs parlant de thé noir chinois.

Comme ceux présentés sur www.top-saveur.fr, le Yunnan Dian Hong lui, a été fabriqué au début du 20e siècle, et rendu populaire par la reine Elisabeth qui en fait son favori. Il fait partie des meilleurs de ce breuvage noir.

Quid des thés indiens et sri-lankais ?

Ce sont les Britanniques qui sont à l’origine de l’arrivée de cette variante de thé en Inde et au Sri Lanka. C’est en altitude au pied de l’Himalaya que sont cultivés les champs de thé. Malgré le fait que le climat y soit particulièrement rude en comparaison à la Chine par exemple, le thé noir issu des terres indiennes est de grande qualité.

Au nombre des plus connus dans cette catégorie, le thé de Ceylan. Il se distingue par la rare qualité de ses feuilles, son goût exquis, et son bouquet unique et égayant. Le thé de Ceylan est une boisson saine, vive, avec un goût subtilement chocolaté, typique du Sri Lanka, et un arôme en bouche assez rond.

En outre, il faut aussi compter le Darjeeling, pour les adeptes de cette collation sous sa forme nature. Il s’agit d’un thé noir de qualité supérieure, apprécié pour son goût exceptionnel, et ses nombreuses propriétés bienfaisantes. Pour une meilleure expérience gustative, il est idéalement conseillé de l’infuser à 80°C pendant 4 minutes, avec une eau neutre (plus de détails à ce sujet sur Astuce-sante)

Thé noir

Quels sont les autres types de ce breuvage ?

Outre ces déclinaisons déjà évoquées, ce breuvage noir se retrouve aussi sous d’autres formes, non moins de qualité. On compte par exemple le thé d’Assam, reconnaissable pour son côté corsé et légèrement épicé, le thé de Noël, le thé Earl Grey, le thé anglais supérieur, le mélange des Grands Seigneurs. Ce dernier thé noir est le mixte parfait entre des thés noirs de très grandes origines que sont celui d’Assam et d’Yunnan.

Non moins raffiné, le thé anglais supérieur est une mixture des thés noirs de Ceylan, d’Inde, et de Chine. Excellent pour la santé, il est riche en polyphénols, et a des propriétés antioxydantes. Quelles que soient son origine et sa déclinaison, cette collation noire issue de la fermentation, a une teneur considérable en théaflavines. Elle facilite la digestion, et réduit le stress. Désireux de savoir comment se fait la préparation du thé noir anglais ? Rendez-vous sur cette page.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *