Immobilier : pourquoi investir dans l’ancien ?

Investir dans la pierre, et profiter des loyers générés par cet achat, a toujours représenté une valeur sûre. Mais avant de se lancer, tête baissée, à l’assaut du premier appartement mis en vente, il est préférable de bien étudier les différentes possibilités d’investissements. Vers quel type de bien se tourner ? Un investissement immobilier locatif neuf ou ancien ? Quelles conséquences découleront de ce choix ?

Investissement immobilier : neuf ou ancien ?

Quel que soit l’état de santé du marché immobilier, les centres-villes auront toujours la cote. Ils attireront continuellement des locataires, qui recherchent avant tout la proximité des commerces et transports. Pour ces zones géographiques, très peu d’appartements neufs sont proposés, et ils sont bien souvent affichés à des prix très élevés. Il est alors plus intéressant de faire un investissement locatif dans l’ancien, car le coût d’achat sera plus bas même avec des travaux.

Les programmes neufs, quant à eux, sont souvent localisés dans des lieux excentrés dont on ne connaît pas le devenir. Ce genre d’investissement est un pari sur l’avenir plutôt qu’un placement sûr.

Quel bien acheter ?

Déterminer le logement que l’on souhaite acheter pour louer est primordial. Le bien doit être, évidemment, bien placé, et proche de l’habitat de l’acheteur si des travaux doivent être effectués.

Il faut savoir que les petites surfaces, moins coûteuses à l’achat, attirent plutôt les étudiants. Le turn-over est donc important, ce qui entraîne un besoin de rafraîchir le logement régulièrement et une recherche fréquente de nouveaux locataires.

Les logements de deux ou trois pièces visent surtout les couples, tandis qu’une surface plus grande intéressera les familles, destinées à rester longtemps.

Selon ce choix, le montant de l’investissement sera différent, tout comme le type de locataire, dont la solvabilité doit être bien étudiée avant de prendre une décision, dans le but d’éviter tout loyer impayé.

Les avantages de l’investissement locatif ancien

Lors de l’achat d’un bien ancien nécessitant des travaux, une décote de 7 à 15 % peut être appliquée selon le coût à engager pour la remise à neuf. Cette baisse de prix, non négligeable, peut aisément tourner à l’avantage de l’investisseur si les travaux sont bien gérés.

Un investissement locatif dans l’ancien à Paris avec travaux peut aussi être très intéressant sur le plan fiscal. En effet, si l’on opte pour le régime réel, le montant des rénovations effectuées dans le logement peut être déduit des revenus fonciers, dans la limite de 10 700 € par an, reportables sur 10 ans.

Il faut également voir ces travaux comme une amélioration de la qualité du bien, ce qui fera monter son prix à la revente. Plus le bien restera en possession de l’investisseur, moins l’imposition sur les plus-values sera importante lors de la revente. Il est donc essentiel de le garder en location un certain temps avant d’envisager de le remettre sur le marché immobilier.

Investir dans la pierre peut être une bonne solution pour majorer ses revenus tout en augmentant son patrimoine immobilier. Choisir un bien ancien est préférable pour maximiser les chances de bénéfices, et s’assurer un investissement sûr et durable.