Immobilier à Marseille : Comment être sûr de ne pas se tromper ?

Le secteur de l’immobilier à Marseille est, comme dans de nombreuses grandes villes, très porteur et il existe donc un grand nombre d’agences immobilières. Ainsi, lorsque l’on souhaite vendre un bien immobilier à Marseille, trouver les professionnels qui sauront réussir cette mission en répondant à ses attentes sera indispensable. Voici donc quelques pistes pour bien vendre son bien immobilier à Marseille.

La commission prélevée

Lorsque l’on vend un bien immobilier à Marseille ou ailleurs par le biais d’une agence immobilière, l’agence prélèvera forcément une commission en cas de vente à titre de rémunération pour son travail. Bien souvent, il s’agit d’un pourcentage du prix de vente, mais il existe également des agences comme Homki immobilier qui vont prélever un prix fixe. Avec une agence immobilière à prix fixe, le montant de la commission est donc déjà établi à l’avance. Par ailleurs, opter pour une agence immobilière à prix fixe sera parfois plus intéressant que d’accorder un pourcentage du prix de vente.

Les conseils et les explications fournis

Vendre un bien immobilier à Marseille peut être une tâche complexe si le marché est difficile pour les vendeurs au moment où vous déciderez de vous lancer. Ainsi, votre agent immobilier devra être en mesure de vous donner des pistes de réflexion avant même d’envisager de baisser le prix comme pratiquer un peu de homes staging par exemple (plus d’informations sur le sujet sur le blog Immoz). Les échanges doivent vous permettre de comprendre les besoins de la clientèle et ainsi de prendre des décisions en conséquence, c’est pourquoi une bonne communication avec un agent immobilier sera capitale. D’ailleurs, la facilité à joindre son agent immobilier et à obtenir des réponses sur l’avancée du processus ou encore le nombre de visites seront de bons indicateurs de son implication dans votre projet.

L’agence possède-t-elle déjà des clients ?

Avant de confier la vente de son bien à une agence, il faut s’assurer que cette dernière a pour clientèle une cible qui sera intéressée par son bien. En effet, certaines agences seront par exemple spécialisées dans la vente de produits de luxe, d’autres de produits plus ruraux, ou encore de produits anciens (dont les ventes se portent d’ailleurs très bien ces derniers temps, un article ici). Être sûr que l’agence à qui l’on confiera la mission de la vente de son bien possède un carnet d’adresses et des clients qui seront intéressés par ce type de bien est donc capital puisque toute leur stratégie de communication tournera également autour de cela.

Enfin, il est utile de rappeler que si au bout de quelque temps l’agence choisie n’arrive pas à honorer sa promesse, il sera toujours possible d’en mettre une autre sur le coup à condition que n’ayez pas signé de contrat d’exclusivité. La commission à régler ne sera que dans le cas d’une vente, aucun risque donc de doubler les frais.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *