Tout savoir sur le budget immobilier !

Pour pouvoir acquérir le bien immobilier que vous convoitez tant, vous avez certainement déjà jeté un coup d’œil à vos finances afin d’établir le budget de votre projet immobilier. Mais êtes-vous bien sûrs d’avoir pris en compte tous les critères ? Et quels sont les points qui pourraient donner un coup de pouce à votre budget immobilier ? On vous dit tout ce qu’il y a savoir pour vous lancer !

Quels critères prendre en compte dans votre budget immobilier ?

Le calcul de votre capacité de financement

La capacité de financement est en d’autres termes le budget que vous allez pouvoir mettre dans votre projet immobilier, et elle se constitue de deux parties :

  • L’apport : il s’agit du montant que vous allez être capable de sortir de votre propre poche pour financer en partie l’achat du bien.
  • Le prêt que vous allez pouvoir contracter selon votre capacité d’emprunt.

Cette capacité d’emprunt va être calculée par les banques afin de déterminer le montant maximum qu’elles vont accepter de vous prêter sans prendre trop de risques. Le but est d’éviter le défaut de paiement et les banques vont donc regarder vos revenus mais aussi vos charges et votre taux d’endettement actuel pour vérifier que vous serez bon payeur.

L’importance de l’apport dans la constitution de votre budget immobilier

Nous l’avons dit plus haut, l’apport personnel sont les fonds que vous possédez déjà et que vous allez mettre sur la table pour acheter le bien immobilier. Il peut donc se constituer de votre épargne, de la perception d’un héritage ou encore de la revente de votre bien actuel. Comme vous disposez déjà de cette somme, elle servira à payer les premiers frais à engager dans l’achat comme les frais de notaire ou le dépôt de garantie, qui correspondent à environ 10% du prix de vente.

De plus, un apport conséquent rassure les banques sur votre bonne gestion de vos économies et vous avez donc leur confiance pour emprunter davantage.

Capacité d’emprunt et taux d’endettement

En plus de votre apport, vous allez sûrement devoir contracter un prêt immobilier pour compléter votre budget, et pour cela la banque va étudier votre capacité d’emprunt et donc votre taux d’endettement. Celui-ci se calcule à partir du rapport entre vos charges et vos revenus.

Pour ce qui est des charges, on prend en compte celles qui sont prévisibles et que vous payez mensuellement, comme le remboursement d’un crédit ou le versement d’une pension alimentaire. Quant aux revenus, on regarde les revenus professionnels ou encore les revenus locatifs, mais attention : le variable des revenus professionnels et les aides sociales ou pension alimentaire ne rentrent pas dans le calcul.

A partir de là, la banque étudie le reste à vivre et le saut de charge (qui est différence entre loyer que vous payez ou vos mensualités actuelles, et la nouvelle mensualité du prêt à contracter).  Si vous avez déjà du mal à faire face à vos échéances, il ne faut donc pas que la nouvelle mensualité soit encore plus lourde pour vous. Enfin, sachez qu’il existe la fameuse règle des 33% d’endettement, au-delà desquels les banques seront plus frileuses à vous prêter.

La détermination des mensualités

Les mensualités vont concerner la nouvelle gestion de votre budget au quotidien après avoir contracté le prêt. En effet, chaque mois vous allez devoir à la fois payer les intérêts du crédit et le capital à rembourser. Notez au passage que, en début de remboursement, la part d’intérêts est plus élevée, et qu’elle diminue avec le temps tandis que la part de capital remboursé augmente.

A partir de tous ces critères, n’hésitez à simuler différents scénarios grâce aux simulateurs de prêt immobilier en ligne pour évaluer au mieux votre capacité d’emprunt et la structure idéale pour rembourser votre emprunt.

Les coups de pouces pour votre budget immobilier

Jouer sur la durée de remboursement du crédit

Pour emprunter davantage, vous pouvez vous endetter sur un plus grand nombre d’années. Cela est certes et plus coûteux, mais vous aurez davantage de fonds pour votre budget immobilier ou pourrez être plus confortable face au remboursement de vos mensualités.

Les prêts aidés

De nombreuses aides existent pour les ménages moins aisés ou les primo-acquérants. Pensez donc à vous renseigner pour savoir si vous êtes éligible à des taux d’emprunts préférentiels (comme le Prêt à Taux Zéro) ou à des conditions particulières (comme le prêt à l’accession sociale).

L’aide de la famille

Votre famille peut également vous donner un coup de pouce pour constituer un budget immobilier suffisant grâce à un don ou à un emprunt familial. Attention cependant : le montant du don est encadré par la loi et ne pourra pas dépasser un certain maximum.

Trouver le meilleur taux d’emprunt

Un taux intéressant ne permet pas d’augmenter en soi votre budget immobilier, car votre capacité d’emprunt est déterminée par d’autres facteurs. Cependant il va vous permettre de diminuer le coût total de votre crédit et de payer des mensualités un peu moins onéreuses, ce qui fait bien sûr toujours plaisir au porte-monnaie.

Se faire aider par un courtier

En effet, un courtier immobilier en ligne comme Pretto peut vous aider à valoriser votre dossier auprès de la meilleure banque pour votre profil. D’autre part, il sera plus à même de négocier au mieux pour vous un taux d’emprunt intéressant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *