Le hamburger bio : vers la fin du Mcdo ?

Les grandes chaines de fast food se voient aujourd’hui concurrencées par des petites entreprises innovantes qui misent tout sur la qualité et sur le bio. Leur crédo : on peut manger fast food et manger bon et sain. Finies les frites qui passent trois mois sans pourrir, le retour de la bonne bouffe est en marche.

Qu’est-ce qu’un hamburger bio ?

Découvrir ce qu’est un hamburger bio, c’est tordre le cou aux préjugés.

Le hamburger bio en 4 points :

  • Bio : les produits utilisés proviennent de producteurs soigneusement sélectionnés
  • Sain : manger bio c’est supprimer les produits surtransformés bourrés de produits chimiques ou issu de l’élevage en batterie
  • Frais : tout est maison et fait minute
  • Ecologique : il s’inscrit dans une démarche de développement durable. Les produits sont de saison, la cuisine est faite sur commande, il y a moins de gaspillage, pas de produits chimiques, en bref, il n’y a que des avantages.

Est-ce que le hamburger bio coûte cher ?

Des petits restaurants bios poussent comme des champignons pour répondre à la demande croissante. On fait de plus en plus attention à ce que l’on mange et la cause animale commence à titiller un certain nombre de personnes.

En pratique, on trouve des menus autour de 10 euros comprenant un burger, une boisson et un dessert. Quand on sait que les restaurants affichent des prix exorbitants pour un burger et de frites souvent surgelées, en moyenne 16 euros, le choix est vite fait.

Plusieurs enseignes comme Biocop ou Les Nouveaux Robinsons permettent d’accéder à des produits sains pour changer les habitudes à la maison et cuisiner soi-même.

La riposte des fast food : le hamburger bio élargit la gamme

La tentative de Quick et de son hamburger bio

En 2010, Quick a lancé son cheeseburger bio pour 2,50 euros pour une durée limité. Au niveau des ingrédients, ils sont certifiés et proviennent de fournisseurs de l’Union Européenne, la plupart disposent du label AB.

Le prix de revient est supérieur de 80 % aux burgers classiques et l’offre est limitée dans le temps à cause de l’approvisionnement difficile en matières premières.

Le petit cheeseburger contient des oignons et de l’emmental ainsi qu’un ketchup moins sucré. Côté goût, pour certains c’est fade, pour d’autres, ce n’est pas transcendent.

Le projet de Macdonald

Le géant du fast food veut proposer des hamburgers bio d’ici à 2016. Il s’agit d’un projet d’envergure qui entrainera un changement dans la production des produits. Avec 450 000 tonnes de viande achetée par an rien qu’aux Etats-Unis, Macdonald entend soutenir les producteurs responsables de viande biologique. Pour cela, il faudra que le consommateur accepte de payer un peu plus cher…

Après le hamburger bio, le hamburger végétarien

Qui a dit qu’un burger se faisait forcément avec de la viande ?

Le hamburger bio et végétarien débarque en force avec un steak d’un nouveau genre : le steak végétal. Pour faire un steak d’origine animale, il faut 1540 litres d’eau quand il en faut 150 pour un steak végétal, 10 fois moins !

Un hamburger bio se compose de produits bio mais on retrouve les mêmes familles d’ingrédients qu’un hamburger classique : pain, fromage, crudités, viande (poulet, canard, bœuf) ou steak végétal.

Comment faire un steak végétal ?

Pour 4 steaks à base de légumes, légumineuses et farine, il vous faudra y consacrer 20 minutes de votre temps.

Ingrédients :

  • 200g de légumineuses (lentilles, pois chiche, pois cassé, soja…)
  • 1 oignon
  • 1 gousse d’ail
  • 50 g de farine complète
  • 2 cuillères à soupe de graines de sésame ou de lin moulues
  • 2 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • Sel, poivre

Préparation :

  • Faites cuire les légumineuses
  • Hachez l’oignon, l’ail et les légumes
  • Ajoutez les graines de sésame moulues, la farine puis mélangez tout
  • Assaisonnez (sel, poivre)
  • Remuez et mixez le tout

Cuisson :

  • Faites chauffer de l’huile dans une poêle
  • Ajoutez la pâte en petits tas (2 pour 1 steak)
  • Aplatissez et saisissez les 2 faces

Assemblez l’hamburger bio avec tous les ingrédients désirés et dégustez.

Manger de la nourriture fast food et se faire plaisir, c’est aujourd’hui possible. Que ce soit au restaurant ou à la maison, le hamburger bio a désormais une place de choix – et méritée, dans l’alimentation de tous les jours. Et si on changeait de façon de consommer ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *