Que désigne l’appellation « masque catégorie 1 » ?

Pour une lutte efficace contre la COVID, les masques disponibles sur le marché possèdent plusieurs niveaux de protection règlementés par les autorités. Les masques de catégorie 1 représentent une unité des masques en tissus réutilisables. Dans cet article, vous allez découvrir des informations précises sur les raisons et les principes de catégorisation.

Les différentes catégories de masque

Les masques à usage non sanitaires (UNS) sont classés en deux groupes pour assurer la protection des populations face au virus de la COVID. Ces masques sont disponibles chez des professionnels spécialisés comme masques.direct. Comme l’expliquent les articles du site astuce-sante.fr, les masques ne sont pas tous identiques. Leur pourcentage de filtration permet de les classer par catégorie.

Les masques à UNS catégorie 1

Les masques de catégorie 1 possèdent un niveau de sécurité optimal et sont destinés aux professionnels et au grand public. Ils possèdent une capacité de filtration supérieure à 90 % selon le design. Elles permettent ainsi de filtrer les particules de l’ordre de 3 microns de l’extérieur vers l’intérieur. Elles permettent également de limiter l’émission de particule de moins de 5 microns. Ce type de masque est indispensable pour se protéger dans les lieux où le contact avec les autres est important. Il est conseillé pour le travail, les chantiers, l’école et les restaurants.

Les masques à UNS catégorie 2

Cette catégorie de masque de protection est moins performante les masques de catégories 1. Elle offre toutefois un niveau de filtration entre 70 et 90 %. Il est utilisé pour les sorties courtes et les échanges brefs avec les autres. Vous pouvez l’utiliser par exemple pour aller faire vos courses. Il peut être également utilisé de manière prolongée dans un espace où le respect d’une certaine distance entre les personnes est maintenu.

De façon générale, les masques catégorie 1 sont conçus pour répondre à la demande importante de demande en masque et aider les industriels qui peinent à fournir les masques chirurgicaux.

Tous les masques catégorie 1 ont-ils le même niveau de sécurité ?

Comme présenté plus haut, il existe différents designs de masques de catégorie 1. Le niveau de protection peut augmenter considérablement en fonction de la matière utilisée pour la fabrication, la taille du masque et sa perméabilité. Vous pouvez avoir donc avoir des masques avec un niveau de protection atteignant 99,99 %. Ils perdent en général leur résistance après 5 lavages, mais certains peuvent conserver leur efficacité même après 100 lavages en machine. Ces masques sont soumis à plusieurs séries de tests en laboratoire qui comprennent entre autres la respirabilité. Certains masques catégorie 1 peuvent donc être plus indiqués pour la protection de l’utilisateur. D’autres sont beaucoup plus sûrs pour la protection contre les particules émises par l’utilisateur.

Comment reconnaître un masque de catégorie 1 ?

Les masques de catégorie 1 sont conçus avec des tissus de qualité suffisante pour apporter un niveau de filtration supérieur à 90 %. Ces tissus sont conçus selon les normes de l’Afnor. Chaque masque de catégorie 1 doit respecter un critère de respirabilité pour permettre le port pendant une durée de 4 heures. Le masque doit aussi permettre une perméabilité de l’air de 96 L/m²/s. Le tout sous une pression de 100 Pa. La forme du masque doit permettre de l’adapter correctement de façon à couvrir sans fuite le nez, la bouche et le menton. Les masques catégorie 1 doivent être réutilisable et conserver leur résistance au moins après 5 lavages. Sur l’emballage, la notice ou l’étiquette d’un masque de cette catégorie, la mention « 1 » ou « UNS1 » doit être clairement présente à côté du logo de l’AFNOR. Ces masques sont également très épais par rapport aux masques de catégorie 2 ou chirurgicaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *