Qui sont les Femen ?

Un groupe de femmes fait fureur dans les médias depuis plusieurs années. Cheveux longs, seins nus, le torse peinturluré et pancartes activistes sont devenus omniprésents pour dénoncer les travers du monde. Qui sont donc les Femen ?

Qu’est-ce que le mouvement Femen ?

Femen est un mouvement activiste qui est né à Kiev en Ukraine en 2008. Il fait parler de lui pour ses performances provocatrices en public en commençant par dénoncer le tourisme sexuel ukrainien avec le slogan « l’Ukraine n’est pas un bordel ».

A sa tête, se trouve une petite rousse de 27 ans, Oskana Chatchko qui est l’inspiratrice du mouvement. Depuis quatre ans, Sasha Chevtchenko, jolie blonde élancée, est l’une des égéries les plus médiatisées. Inna Chevtchenko, étudiante en journalisme, a de son côté été séduite par le côté débrouille et auto-suffisant du mouvement.

D’où vient le ras-le-bol de ces jeunes filles ?

  • On répète depuis l’enfance qu’il faut se marier
  • L’homme idéal est un riche étranger
  • Les femmes sont quasiment absentes du monde politique ukrainien
  • La cause des femmes est délaissée

L’objectif est simple, les Femen veulent réveiller les consciences et faire bouger les choses pour les femmes, et tous ceux qui souffrent d’une forme d’oppression.

Contre quoi luttent-elles ?

  • La prostitution
  • Les inégalités hommes/femmes
  • Les inégalités sociales
  • Le réactionnisme de l’Eglise Catholique
  • Le recul de la démocratie
  • Les déviances sexuelles de figures politiques

Qui sont les Femen ?

Dress code du Femen : le pouvoir des seins nus

Elles ont mené des actions en soubrettes ou en boxeuses mais sont le plus souvent seins nus à présent. Elles sont une vingtaine sur trois cent à protester seins nus, il n’y a aucune obligation mais le potentiel médiatique est d’autant plus fort.

Pour la petite histoire, c’est par hasard que les seins sont devenus un symbole. Au cours d’une manifestation en 2005 contre la coupure des ballons d’eau chaude en résidence étudiante, l’une d’elles a perdu la bretelle de son haut.

Telle une signature ou une arme de poing, elles brandissent leur poitrine pour frapper haut et fort et créer le buzz.

Le fait de se dénuder a choqué dans une société dominée par les hommes et par les valeurs familiales et religieuses d’autre part. Le sein, en tant qu’élément de la féminité par excellence, a été montré et brandit comme un étendard.

En plus, elles portent généralement des couronnes de fleurs et se dessinent des inscriptions correspondant à leur revendication sur les seins.

Comment fonctionne le Femen ?

Femen compte 300 membres, la plus jeune à 16 ans et la plus âgée 64 ans.

Le mouvement Femen est autofinancé. Il vit grâce aux donations des internautes et d’une boutique en ligne qui rapporte jusqu’à 4000 euros par mois. Le Femen est devenu un business pour la bonne cause, alors pourquoi s’en priver ?

L’argent sert à payer les amendes récoltées lors de leurs manifestations et à faire vivre les 4 militantes principales.

Chaque matin, ses membres se rassemblent au Café Cupidon pour discuter des futures opérations à mener.

Qui sont les Femen ?

Quelques exemples d’action du Femen

Femen agit principalement en Ukraine mais n’hésite pas à se déplacer en Italie ou en France pour mener son combat.

Le mode opératoire du Femen

  • Une cible
  • Une date
  • Un costume
  • Un effet surprise

Bureau de vote en Ukraine

En février 2010, le Femen proteste contre le « viol » de la démocratie en Ukraine. Plusieurs activistes font irruption dans le lieu où est attendu le candidat pro-russe Viktor Ianoukovitch qui sera élu à la présidence. Elles arborent une poitrine nue aux tétons caches par des croix en scotch vert et une couronne de fleurs.

Davos en Suisse

En janvier 2012, contre le forum économique mondial, Femen est allé défiler pancartes au bout des bras pour dénoncer la pauvreté. On pouvait lire par exemple « Poor because of you ».

Notre Dame à Paris

En décembre 2013, Femen est allé sonner les cloches en scandant le slogan suivant « Pope no more » suite au départ de Benoît XVI. Seins nus et armées d’un bâton, les activistes ont fait raisonner la cathédrale devant les yeux des passants hébétés. La lumière a très vite été éteinte pour éviter toute captation photo et vidéo…

La dernière action en date des Femen est la manifestation du 22 avril à Paris. 22 d’entre elles ont exprimé leur opposition au FN arborant moustache et croix gammée sur la poitrine. Plus précisément, elles dénoncent l’entrée du FN au parlement européen.

Femen a bien compris la force d’instrumentalisation du corps et ne compte pas s’arrêter là. Spécialistes des opérations coup de poing et surprise, on peut penser que les militantes préparent plus d’un tour dans leur sac pour les mois à venir concernant les élections européennes ou un remaniement du gouvernement ukrainien.


Je suis FEMEN : Bande annonce [Documentaire] par Filmsactu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *