Accueillant familial

Travailler à domicile en devenant accueillant familial

Lorsque l’on souhaite travailler à domicile, il existe plusieurs activités que l’on pourra exercer dont certaines dans le domaine de l’aide à l’autre et de l’accompagnement. Il est par exemple possible de devenir accueillant familial afin d’accompagner les seniors en perte d’autonomie. Ce type d’aidant propose donc une famille d’accueil pour personnes âgées. Mais comment devenir accueillant familial ? Quelles sont les qualifications requises ? Comment une famille d’accueil pour personnes âgées fonctionne-t-elle ? Quel est le salaire ? Réponses !

Qu’est-ce qu’un accueillant familial ?

L’accueillant familial est une personne qui accueille un senior en perte d’autonomie au sein de son domicile. La personne âgée accueillie vit donc sur place auprès de sa famille d’accueil et partage son quotidien. La famille d’accueil pour personnes âgées ou plus précisément l’accueillant familial aura pour rôle d’accompagner le senior dans les gestes du quotidien et de veiller à sa sécurité. Il est possible de devenir accueillant familial en sollicitant une entreprise dédiée à ce type de service comme CetteFamille.com. C’est un organisme comme celui-ci qui va procéder à la mise en contact des personnes âgées et des accueillants et accompagner tout le processus d’accueil. L’accueil familial d’une personne âgée permet donc à cette dernière de trouver une alternative à la maison de retraite, l’EHPAD ou encore le maintien à domicile (plus d’informations sur le sujet sur le blog Astuce Santé).

Comment devenir famille d’accueil ?

Pour devenir famille d’accueil, l’accueillant familial doit suivre une formation en deux étapes afin de disposer des compétences nécessaires. Il y a une première formation de 12 heures à effectuer en amont de l’accueil puis une formation de 42h à effectuer durant l’accueil de la première personne âgée accueilli. Il est aussi nécessaire d’obtenir un agrément auprès du conseil départemental dépendant de son lieu d’habitation. Un dossier administratif est à remplir et un entretien est également réalisé pour vérifier que la personne qui demande l’agrément est bien en capacité d’assurer son rôle d’aidant. Une fois l’agrément obtenu, il peut être valable 5 ans et permet d’accueillir jusqu’à 3 seniors chez soi.

En ce qui concerne le salaire d’une famille d’accueil, il sera variable en fonction du niveau de dépendance de la personne âgée accueillie. Généralement, c’est un salaire allant de 1500€ à 1800€ brut que l’on peut envisager en tant qu’aidant.

Quel type de contrat encadre l’accueil ?

Le contrat mis en place est un contrat de gré à gré c’est-à-dire qu’il est passé entre la famille d’accueil et la famille de la personne âgée qui procèdera donc à la rémunération directement auprès de l’accueillant. Ce contrat comprend tous les détails et modalités d’accueil tels que les obligations matérielles, les droits et obligations de l’accueillant, la durée de la période d’essai, etc. L’indemnité perçue prend différentes formes puisqu’il y a l’indemnité journalière pour services rendus, l’indemnité de congés payés, l’indemnité d’hébergement, l’indemnité de frais d’entretien et l’indemnité journalière pour sujétions particulières. C’est la somme de toutes les indemnités perçues qui permet de constituer le salaire de l’accueillant et de prendre en charge les dépenses pouvant être liées à l’accueil. L’accueillant percevra donc ses indemnités et devra ensuite faire sa déclaration à l’URSAFF pour payer ses impôts, charges, etc.

L’accueil familial peut donc être un très bon moyen de travailler à domicile et de pratiquer un métier qui a du sens et qui sera tourné vers l’aide à l’autre. Cela étant, il s’agit d’un véritable engagement auprès d’un senior, mais aussi de sa famille. Il est donc recommandé de bien réfléchir à cette prise de décision avant de se lancer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *