Accueil » Maison » 5 Subventions Gouvernementales pour l’Installation de Pompe à Chaleur en 2023.

5 Subventions Gouvernementales pour l’Installation de Pompe à Chaleur en 2023.

L’aggravation des problèmes environnementaux tels que le réchauffement climatique et la pollution atmosphérique, a amené les gouvernements du monde entier à adopter des politiques favorisant une transition énergétique plus écologique. Le but de ces politiques est de favoriser la réduction de l’emprunt carbone des ménages en facilitant l’accès à des éléments favorisant les économies d’énergie. C’est dans cette optique qu’au sein de l’espace français, plusieurs subventions gouvernementales ont vu le jour en soutien à l’installation de pompes à chaleur. Ces aides sont précieuses pour réduire significativement le coût de l’installation de ce type d’équipement.

1. Le Crédit d’impôt pour la transition énergétique

Proche du renouveau pour l’année 2023, le Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique (ou CITE) est une subvention qui permet de rembourser une partie des dépenses liées à l’achat d’une pompe à chaleur. Le montant de cette aide peut atteindre jusqu’à 30% du coût total de votre équipement. Pour en bénéficier, il est obligatoire de faire appel à un artisan RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) pour l’installation de votre pompe à chaleur.

2. L’éco-PTZ

L’Éco-prêt taux zéro est une autre aide financière très attrayante en faveur de la rénovation énergétique. Cette subvention concerne les propriétaires souhaitant réaliser des travaux de rénovation énergétique – et donc d’installation de pompe à chaleur – sur leur résidence principale. Ce prêt à taux zéro permet de financer vos travaux sans avancer d’argent et sans payer d’intérêts.

3. Les aides de l’Agence Nationale de l’Habitat

L’Agence Nationale de l’Habitat (ANAH) propose également des aides financières pour des travaux favorisant les économies d’énergie, dont l’installation de pompes à chaleur. Ces aides, variables en fonction des revenus de la personne, vont de 35% à 90% du coût total des travaux. En plus de ces subventions, il est possible de cumuler des primes liées à l’atteinte de certains objectifs d’économies d’énergie.

LIRE  Avantages et inconvénients des pompes à chaleur: Un guide exhaustif pour les propriétaires de maison

4. Les aides des fournisseurs d’énergie

Les fournisseurs d’énergie sont soumis à une obligation d’incitation à l’efficacité énergétique du parc résidentiel français. Ces derniers ont donc mis en place des aides financières pour encourager leurs clients à réaliser des travaux de rénovation énergétique, dont l’installation de pompes à chaleur. Ces aides viennent en complémentarité des autres subventions gouvernementales et peuvent prendre diverses formes (prime énergie, réductions sur le prix, etc).

5. Les aides régionales et locales

Enfin, de nombreuses régions, départements et communes proposent également des subventions supplémentaires pour accompagner les travaux d’installation de pompes à chaleur. Elles aussi sont cumulables avec les subventions nationales précédemment citées. Il est crucial de se renseigner auprès de ses autorités locales pour connaître les détails des aides disponibles.

Il est clair que l’installation de pompes à chaleur est aujourd’hui grandement favorisée par de nombreuses aides gouvernementales, à travers le territoire français. Néanmoins, pour maximiser les bénéfices de ces aides, il est obligatoire de recourir à des professionnels agréés. Il est aussi important de noter que malgré la pléthore d’aides disponibles, chaque situation est unique et il est conseillé de se renseigner en amont pour connaître avec précision les aides auxquelles vous pouvez prétendre. L’installation d’une pompe à chaleur, soutenue par ces subventions, représente ainsi une opportunité à la fois économique et environnementale pour les Français.

A lire également