Comment entretenir sa pompe à chaleur avant l’hiver ?

La pompe à chaleur est un moyen idéal pour réaliser de belles économies sur vos factures énergétiques. Elle permet, par exemple, de réduire les frais de chauffage de près de 65%. Elle est aussi inscrite dans une démarche écologique incontournable de nos jours puisqu’elle utilise les énergies renouvelables pour fonctionner.

Son rendement est considéré comme très performant mais il dépend, bien entendu, de plusieurs facteurs. De plus, seul un entretien rigoureux et régulier peut garantir que la pompe à chaleur va fonctionner parfaitement sur le moyen et le long terme.

Faire ses vérifications avant l’hiver

Les températures commencent tout doucement à descendre mais l’heure n’est pas encore à la remise en route de vos radiateurs. Pourquoi ne pas profiter de l’automne pour faire vérifier et entretenir votre dispositif de chauffage ?

Il y a certaines vérifications que vous pouvez faire vous-même. Cela permet de prolonger la durée de vie de votre pompe à chaleur. Il faut s’assurer, par exemple, de la bonne circulation de l’air au niveau du module externe. Des feuilles ou des brindilles peuvent se bloquer dans les bouches d’insufflation (surtout avec l’automne qui arrive). Alors, la PAC ne diffuse plus correctement ses calories et ne fonctionne plus de manière optimale.

S’il gèle, il est préférable de vérifier l’unité extérieure régulièrement. Si vous devez stopper le dispositif pendant une longue période, il est conseillé de le couvrir pour le protéger des intempéries.

Si vous utilisez votre pompe à chaleur uniquement en mode chauffage, mieux vaut la faire contrôler au début de l’hiver. Si votre pompe à chaleur est en mode réversible, effectuez un entretien au de chaque saison, été et hiver.

Vous pouvez nettoyer les bouches d’insufflation avec de l’eau et du savon régulièrement.

Faire appel à un professionnel

Un entretien annuel de votre PAC est obligatoire pour assurer la longévité de votre dispositif de chauffage. L’ADEME (agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) conseille de souscrire un contrat d’entretien lors de l’installation de votre pompe à chaleur. Ce contrat stipule qu’un spécialiste viendra effectuer une série de contrôle de votre PAC à une période définie.

Faites venir un spécialiste avant l’hiver (pendant l’automne voire même l’été). Vous êtes sûr d’avoir un rendez-vous rapidement (avant le grand rush de la saison froide).
Le professionnel contrôle alors la conformité de votre installation, le circuit et son étanchéité, les performances thermiques, l’écoulement des eaux, des condensats. Il en profite pour s’assurer de la qualité du fluide caloporteur. Si vous avez une PAC air/air, le spécialiste nettoiera également les filtres. Vous pouvez effectuer vous-même cette opération qui vous permet alors de faire d’importantes économies d’énergie. Vous pouvez également nettoyer le ventilateur (facilement accessible) avec un simple chiffon.

Lors du contrôle annuel, le technicien de maintenance vérifie l’état du compresseur de votre pompe à chaleur et contrôle la performance générale de votre installation. Il peut aussi régler la climatisation pour un rendement optimal.

Entretenir sa pompe à chaleur garantit un meilleur rendement tout au long de l’année et des performances maximales.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *