La tendance est-elle au blog littéraire ?

Saviez-vous que lorsque l’on regroupe l’ensemble des manuscrits envoyés chaque année – toute maison d’édition confondue – dans l’espoir d’une publication, on atteint un chiffre avoisinant les 20 000… 20 000 auteurs, 20 000 romans et autant d’histoires couchées sur le papier par des écrivains passionnés, amateurs, débutants, confirmés, experts, déjà publiés, vieux, ambitieux, stratégiques, désespérés, bourrés de talents, bourrés de colère, des milliers et des milliers… En soi, ce n’est pas beaucoup ; mais en comparaison avec le nombre de textes finalement publiés… c’est énorme.

De plus en plus d’écrivains ont donc recours à d’autres méthodes : quitte à ne pas donner naissance à leur chose littéraire par les voies naturelles, autant le faire, par exemple, en gagnant un concours, ou bien en publiant sur une maison d’édition virtuelle…  Ou alors ! En passant par le blog littéraire. C’est une nouvelle tendance qui commence à pulluler sur le web. Poètes, romanciers, nouvellistes et même chansonniers y trouvent leur compte. Voici leur histoire.

Les réseaux sociaux

Tout le monde le sait : le Social Media est un véhicule de WebContent au moins aussi efficace que l’eau avec l’électricité. Partager l’article d’un blog sur Facebook ou sur un compte Twitter comptant de nombreux Followers est la meilleure manière de gagner en visibilité. Or, si les Youtubeurs et Youtubeuses, bloggeurs et bloggeuses en tous genres sont passés maîtres dans l’art d’utiliser cette fonction, jusqu’à en devenir de vrais influenceurs du Web, alors pourquoi le blog littéraire ne pourrait-il pas connaître une destinée similaire ?

On a d’abord connu MySpace. Cet espace de réseautage fut, au temps jadis, la principale plateforme communautaire dans laquelle vous pouviez parler de votre vie, de vos passions… Il y avait bien les services de messagerie instantanée ; mais si aujourd’hui espace perso et messagerie ne font qu’un (c’est le cas sur Facebook), à l’époque il s’agissait de deux concepts totalement différents.

Bref, l’écrivain qui le souhaitait pouvait confectionner sur MySpace son petit blog littéraire personnalisé. Ne restait plus ensuite qu’à en parler autour de lui. Dans les années 2000, peu de gens étaient familiers avec les concepts de visibilité, de référencement, de trust Flow… ces connaissances engendrent des stratégies de positionnement. Ces connaissances n’étant à l’époque pas acquises, les stratégies qui vont avec n’étaient donc pas acquises non plus. Logique !

Or, avec l’avènement des réseaux sociaux, on a vu émerger des personnes littéraires qui commençaient à rayonner, et ce, grâce à une promotion constante et un partage massif des données sur les réseaux sociaux divers. La création d’un blog littéraire et la publication d’articles permettant d’intégrer des liens favorisant le maillage interne a peu à peu permis à des écrivains de se détacher du lot, de faire connaître leur travail.

Un cercle toujours restreint

Le seul problème avec la littérature, c’est que c’est toujours perçu comme un « truc » d’initiés. Alors, il y a bien Wattpad, un site social (très différent du blog littéraire) réunissant une communauté gigantesque à travers le monde. Seulement voilà, Wattpad est principalement occupé par des personnes jeunes, dont les travaux sont – dans l’écrasante majorité des cas – des fanfictions. Par conséquent, ceux et celle qui gagneront en visibilité sur cette plateforme seront d’abord ceux et celles qui écriront une histoire à la manière de Twilight, de Fifty Shades of Grey, et autres…

blog littéraire vision d'artiste

En dehors de ça il existe – dans des proportions moindres – des sites spécialisés dans la poésie, comme ici, ou encore des forums très actifs dans plusieurs formes de littératures et proposant des échanges et des nouveautés en tous genres. Ces sites fonctionnent souvent sur base d’une communauté restreinte de personnes initiées, passionnées. La visibilité y est possible, notamment avec l’intégration de liens renvoyant à votre blog littéraire ou avec l’échange de données (publication de poèmes ou d’histoires sur le forum, échange de critiques, etc…). Cette visibilité cependant restera un phénomène isolé.

Jusqu’au jour où un éditeur décidera de faire un tour sur le site en question et vous découvrira… dans ce monde rien n’est impossible !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *