Comment dynamiser sa recherche d’emploi ?

Avec la saturation progressive du marché de l’emploi, il est de plus en plus difficile de trouver du travail de nos jours. Il existe toutefois des moyens efficaces pour dynamiser sa recherche d’emploi, et ainsi augmenter ses chances d’être embauché dans une structure, qu’elle soit publique ou privée. Voici quelques-unes des solutions les plus probantes dans ce cadre !

Faire usage d’un réseau

Le réseau constitue à l’heure actuelle le deuxième canal le plus utilisé par les recruteurs quand il s’agit de pourvoir des postes de cadre, et constitue de fait l’un des outils les plus efficaces pour se dégoter une offre de job intéressante dans de brefs délais. Trois étapes clés sont nécessaires pour dynamiser sa recherche d’emploi au moyen d’un réseau.

La première, c’est l’identification : l’intéressé doit pour ce faire lister les personnes qu’il connait et avec lesquelles il a un bon contact. Ceci implique les membres de son environnement social, professionnel et personnel (amis, famille, etc.). Cette phase permet de définir le réseau direct, qui sera par la suite élargi par le biais des contacts des connaissances. L’étape suivante consiste à définir des objectifs professionnels et à spécifier le type d’informations que l’on souhaite obtenir selon la profession (architecte, comptable, enseignant…), puis à informer ses contacts de sa recherche d’emploi.

La dernière étape, c’est l’obtention des entretiens réseau, qui désignent en fait toute prise de contact avec des personnes du réseau indirect. À ce niveau, il est recommandé de ne pas mentionner directement la recherche d’une offre de job comme sujet de la prise de contact avec le pourvoyeur potentiel d’emploi. La possibilité d’être renvoyé vers le service des ressources humaines ou de se voir opposer l’absence de poste à pourvoir est en effet un des risques majeurs liés à l’approche directe et honnête.

Ainsi, pour mettre un maximum de chances à ses côtés, il est préférable de ne pas mentionner directement sa recherche d’emploi comme sujet de la prise de contact avec les membres du réseau indirect. Il faut plutôt se contenter de faire bonne impression, et donner à la personne l’envie de recruter, même s’il n’y a pas de poste correspondant aux compétences du chercheur d’emploi à l’instant t : un tel poste pourra toujours être créé à l’avenir !

Il ne faut donc pas hésiter à demander si les compétences détenues en tant qu’architecte, journaliste, graphiste, médecin, etc. peuvent intéresser l’entreprise, ou éventuellement d’autres connaissances du pourvoyeur potentiel d’emploi. Parlant justement de médecine, des astuces pratiques pour vite trouver un emploi médical sur internet sont présentées sur Gataka.fr.

Organiser son CV de manière plus attractive

À défaut de se servir d’un réseau, d’autres moyens efficaces peuvent être utilisés pour dynamiser une recherche d’emploi, en l’occurrence l’amélioration du Curriculum Vitae (CV). Comment s’y prendre dans ce cadre ?

Déjà, pour multiplier ses chances de trouver une offre de job, il est important de remplacer la classique déclaration d’objectif par un titre plus aguicheur en haut du CV. Attention également à ne pas confondre état civil et déclaration d’objectif, en inondant inutilement la partie qui y est réservée de renseignements généraux !

Par ailleurs, quel que soit le poste convoité (architecte, développeur, styliste, agent de santé, etc.), il faut penser à « nettoyer » le Curriculum Vitae à présenter, en supprimant les expériences hors de propos, sans lien patent avec le poste voulu. Pour une recherche d’emploi dynamique, seules les expériences pertinentes doivent être retenues.