Numéros surtaxés : pensez à l’annuaire inversé !

Quand on reçoit un appel qu’on n’attendait pas, deux solutions possibles : rappeler ou laisser courir. Seulement un petit problème se pose : si l’on ne rappelle pas, comment savoir qui a essayé de vous joindre ? Alors, quand il s’agit d’un numéro surtaxé, il y a d’autant plus de raisons de ne pas rappeler. Néanmoins, il est possible de savoir de qui il s’agit sans avoir à rappeler. Pensez à l’annuaire inversé ! Très pratique et très pratique, c’est le moyen idéal pour savoir qui vous a appelé sans avoir à recomposer le numéro.

Un problème récurrent

Que ce soit pour vous faire part d’une offre immanquable, ou pour vous demander de participer à un sondage, ou encore tout simplement pour de la publicité, les coups de fil intempestifs ne manquent pas. Et, au bout de moment, on finit par ne plus répondre du tout aux numéros que l’on ne connait pas. Qui peut être concerné par un numéro surtaxé ? Est-il possible que ce soit un proche qui vous joigne par un numéro surtaxé ? Peu de chance. La meilleure solution reste alors de ne pas rappeler et d’utiliser le service de l’annuaire inversé.

Un numéro surtaxé sera en général utilisé par les services de tchat pour adultes, des lignes de tarot ou de publicité, mais encore des lignes de soutien technique à base de personnes vivantes. Ces fameux numéros que l’on utilise en général pour joindre le service technique d’une compagnie de téléphone ou d’internet. Peu de chance que ce soit l’un de vos proches qui essaie de vous joindre en tout cas !

Néanmoins, s’il vaut mieux ne pas rappeler, mieux vaut savoir qui nous appelle, surtout quand ces coups de fil sont répétés. L’annuaire inversé est parfait pour ça !

Les faire interdire

Cela a parfois de quoi rendre fou. Chaque jour, vous recevez un appel et à chaque fois c’est la même routine : d’abord personne ne vous répond puis, enfin, quelqu’un vous demande de rappeler à un numéro surtaxé. Comment savoir alors qui est à l’origine de cet appel ? Il vous suffit pour cela de vous connecter sur le site de l’annuaire inversé. Ce service vous propose de retrouver l’origine de l’appel à partir du numéro, vous permettant ainsi de savoir qui vous appelle. Rien ne vous empêche alors de dénoncer la personne ou la compagnie.

Mais l’annuaire inversé a d’autres facultés intéressantes pour les particuliers. Vous pouvez avoir accès aux témoignages d’autres utilisateurs qui partagent leur expérience de tel ou tel numéro de téléphone. Ainsi, vous pouvez immédiatement savoir ce qui relève de l’arnaque et ce qui est le fruit d’un opérateur de téléphonie ou d’internet. Très pratique, seuls quelques clics suffisent.

A noter qu’il est aussi possible de trouver une solution pour ne plus recevoir ces coups de fil intempestifs. Il vous suffit pour cela de vous mettre sur liste de rouge ou de faire appel au service mis en ligne par l’Etat.

Une amende salée en cas d’appel

Depuis 2014, il est tout à fait possible de ne plus être appelé par des démarcheurs. En effet, publié au Journal Officiel, un décret détaille la procédure à faire pour que ces appels soient interdits. Il suffit pour cela de vous inscrire et renouveler votre inscription tous les trois ans. Une fois inscrit sur ces listes, vous n’aurez plus à vous soucier de ces appels pour trois ans.

Les démarcheurs qui essaieraient éventuellement de vous joindre se mettraient immédiatement dans l’illégalité ! Pour les reconnaître, rien de plus simple : l’annuaire inversé vous dit tout.