Comment entretenir une orchidée en pot ?

Les Français aiment jardiner et aiment la vie au grand air, la vie en vert. Et les citadins ne dérogent pas à la règle puisque l’aménagement des balcons connaît un élan considérable. Dans cette même dynamique, on peut noter le goût de ces derniers pour les jardins ouvriers, les plantes d’intérieur, et surtout les fleurs (en massif, en pot, ou mêmes coupées, juste pour le plaisir de les voir dans un vase).

Ainsi, pour 65 % des français, l’orchidée est la fleur exotique la plus appréciée, et ceux-ci cherchent de nombreux conseils pour soigner ces fleurs gracieuses et colorées. Comment entretenir une orchidée en pot ? Voici quelques clefs !

D’où viennent ces fleurs ?

Petite anecdote originale sur l’origine de ces plantes : le premier à mentionner ces superbes fleurs n’est autre que le grec Théophraste, qui classe les orchidées sous le terme d’orchis (testicule en grec), en référence à des tubercules souterrains qui font penser à cette partie de l’anatomie, peu glamour ! Cette catégorie de plantes serait vieille de 75 à 86 millions d’années ! Elles sont originaires des pays tropicaux, mais leur culture dans des milieux protégés a permis leur démocratisation et leur commercialisation.

Quel arrosage pour les orchidées ?

Pour arroser les orchidées, il faut bien suivre quelques conseils sous peine de voir ces petits fleurs brunir soudainement. Laisser son orchidée dans une bassine d’eau durant 20 min. Privilégier l’eau de pluie à température ambiante puisque ces plantes n’aiment pas le calcaire. Ces fleurs étant très sensibles, il ne faut pas qu’il y ait une grande différence de température entre l’eau et l’orchidée. Petite astuce pour réduire le calcaire dans l’eau, ajouter quelques gouttes de jus de citron, de plus les orchidées adorent cela.

Plus il fait chaud, plus il faut forcément arroser son orchidée : quand la température avoisine les 20 dg, veiller à arroser la plante tous les 10 jours. Si l’orchidée n’est plus en fleurs, il faudra seulement l’arroser tous les 15-20jours. Si les racines de l’orchidée sont vertes, l’orchidée est bien soignée, mais si les racines sont grises, cela signifie que la plante manque d’eau.

Comment entretenir une orchidée en pot

De l’importance des pots

En effet, il est intéressant de garder les petits pots transparents dans lesquels les orchidées sont vendues. Même si leur aspect esthétique peut en rebuter plus d’un, il est astucieux de garder cette transparence, puisque cet indice permettra de constater l’humidité qui reste ou non dans le pot. Par ailleurs, les orchidées se plaisent beaucoup dans les petits contenants, donc inutile de les rempoter dans de plus grands espaces. Plus il y a de racines, plus il sera également importer d’arroser les orchidées.

Et l’humidité ?

En achetant une orchidée, il faudra songer à l’humidité dont elle aura besoin. De fait, pour se développer pleinement, cette plante assez fragile (il faut se l’avouer) aura besoin de chaleur et d’humidité. Lorsqu’il fait 20 dg dans votre pièce, il faut dans ce cas maintenir un taux de 45 % d’humidité. Sinon, il existe des techniques un peu plus évidentes comme mettre l’orchidée dans un récipient contenant des billes d’argile qui maintiendront un certain taux d’humidité.

De la lumière !

L’élément le plus évident et le plus incontournable est le besoin de lumière, comme tout être vivant. Ne pas hésiter donc à exposer l’orchidée près d’une source de lumière importante : le lieu idéal est près d’une baie vitrée ou près des fenêtres. Comme la luminosité change selon les saisons, il faudra changer l’orchidée de place pour qu’elle ait la meilleure exposition possible. En été, il ne faut pas pour autant mettre les plantes directement à une source lumineuse, car le soleil risquerait de brûler les feuilles.

Comment entretenir une orchidée en pot2

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *