Les routes les plus dangeureuses du monde

Cette année, vous avez prévu de faire un long trajet en voiture pour partir en vacances, vous êtes conscient qu’il est indispensable de faire le point sur l’état de votre véhicule avant de partir, c’est très bien. Vous avez pris le temps d’organiser et bien préparer le voyage, les bagages, la voiture, l’hébergement, etc., tout est prêt. Pour partir l’esprit tranquille, vous devez également bien préparer votre itinéraire. Renseignez-vous sur la météo et sur l’état de la route que vous allez prendre. Vous devez faire face aux imprévus car vous pouvez vous retrouver bêtement sur une route inaccessible ou risquez de prendre l’une des routes les plus dangereuses du monde que nous allons voir sur ce billet. N’oubliez pas d’apporter votre kit de survie!

1- En Bolivie, la route des Yungas

La Bolivie est une destination  pour le voyage nature et elle réserve de vraies aventures. Le paysage est superbe et le climat agréable. Mais faites bien attention si vous prenez la route allant de La Paz à la ville de Coroico. Cette route est surnommée « La Route de la mort », pas étonnant compte tenu de sa dangerosité. C’est une des routes les plus flippantes et les plus dangereuses du monde, nombreux véhicules y échouent chaque année.

route des Yungas

2- En Chine, le tunnel de Guoliang

Si vous empruntez le tunnel de Guoliang dans la province de Henan pendant votre voyage en Chine, ici, il faut être très attentif pour conduire sur cette route étroite et avec une hauteur de plafond qui n’excède pas les quatre mètres, la moindre erreur pourrait vous être fatale.

3- Chine, Tibet et Népal, l’autoroute de l’Amitié

L’autoroute de l’Amitié s’étendant sur 1 000 km environ, reliant Chine, Tibet et Népal est une route qui serpente entre les plus hauts sommets du monde. Il y a beaucoup de virages en épingle, et il n’y a pas de glissières de sécurité. Malgré sa dangerosité, elle peut être parcourue dans les deux sens.

4- En Italie, la route vers Valli del Pasubio

Représentant un réel danger, peu de véhicules empruntent cette route ancienne vers Valli del Pasubio. Dernièrement, elle a été transformée en sentier de randonnée pour admirer le magnifique paysage.

5- En Nouvelle-Zélande, la route du Canyon Skippers

Malgré le danger qu’elle représente, cette route longeant des montagnes et des falaises tout près de Queenstown, et qui enchaîne des virages en épingle, est très fréquentée par les touristes. Ces derniers étant attirés par la somptuosité des paysages offerts par cette portion de route, avec une vue magnifique au creux de Skippers Canyon, et le danger ne leur fait pas peur !

6- En Pakistan, la Vallée de Fairy Meadows

Une piste de gravier aménagée par les habitants de la région, elle est tracée en montagne, au pied du mont Nanga Parbat au Pakistan. Réputée très dangereuse, elle est fermée l’hiver à cause des chutes de neige. Là aussi, de nombreux treks sont organisés pour profiter du superbe paysage.

7- En Alaska, la route de James Dalton

La James Dalton Highway est également considérée comme la route la plus dangereuse au monde. Connue sous le nom de « Route de débardage » ou « Dalton Highway » (Alaska Route 11), c’est plutôt une piste de 666 kilomètres reliant le nord de Fairbanks et Deadhorse au nord de l’Alaska. C’est une des routes les plus isolées des États-Unis et la conduite y est difficile à cause des pentes et de la poussière.

8- En Inde, Zojila Pass (Himalaya)

Cette route est extrêmement dangereuse et peu de gens osent l’emprunter. Même les meilleurs chauffeurs au monde ont froid dans le dos, car ils doivent faire face à l’étroitesse du passage tout en évitant d’écraser les troupes de bétail qui y crapahutent également.

9- Aux Philippines, la Route Halsema

La Route Halsema serpente dans le nord des Philippines, reliant Baguio à Bontoc. C’est un enchaînement de zigzags de 150km dont de longues sections à flanc de falaise sont bordées de profonds ravins sans barrière de sécurité.

10- En France, le passage du Gois

Situé dans la baie de Bourgneuf en France et reliant l’île de Noirmoutier au continent, le passage du Gois est sans danger si les consignes de sécurité et les horaires des marées sont respectés. Sinon, vous risquerez d’y sombrer aux heures de la marée haute. À noter que ce passage est d’une exceptionnelle longueur (4 125 kilomètres). Prudence est donc de mise !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *