Le couteau en céramique, pour quoi faire ?

Les Français, passionnés de cuisine, aiment prendre le temps de flâner pour repérer les derniers objets à la mode qui entrent dans leur quotidien, comme en témoigne dernièrement le bilan positif de la Foire de Paris. On peut à la fois y voir des objets incontournables, qui rencontrent un grand succès, ou bien les dernières innovations toujours plus surprenantes les unes que les autres. Dans cette mouvance, il faut s’intéresser au petit nouveau dans la cuisine, qui commence à faire parler de lui, le couteau en céramique. Zoom !

D’où viennent-ils ?

 Initialement, les couteaux en céramique ont été développés par la marque Kyocera (marque japonaise). A l’origine, ces produits n’étaient pas réservés à l’univers culinaire, mais destinés à une utilisation bien plus originale : l’aéronautique, et plus précisément auprès des navettes spatiales. L’extraordinaire tranchant de ce couteau a donc été adapté pour les cuisiniers pour qu’ils puissent bénéficier de cet avantage incomparable.

Pour fabriquer ces petits objets, il faut que de la poudre composée d’oxyde de zirconium et d’oxyde d’yttrium soit compressée par une machine offrant une pression avoisinant les 10 000 tonnes/m², et soit ensuite cuite à 1500 degrés. Le résultat de cette opération chimique est notre céramique, très solide, atteignant 8,5 sur la fameuse échelle de Mohs (échelle de dureté des matériaux). Pour information, sur cette même échelle, l’acier atteint 5-6 et le diamant 10 !

Le couteau en céramique, pour quoi faire ?

Pourquoi utiliser les couteaux en céramique ?

Les couteaux en céramique séduisent de plus en plus de cuisiniers et deviennent très à la mode, si bien qu’on les trouve partout, aussi bien en grande surface que dans des boutiques spécialisées.De toutes les tailles, de toutes les couleurs et pour tous les budgets, ils sont tous reconnaissables à leur fameuse lame blanche. En effet, celui-ci possède de nombreux avantages que nous allons expliquer en quelques points, si l’on suit bien les conseils d’utilisation :

  • Tranchant incomparable : les couteaux en céramique possèdent un tranchant à toute épreuve. Ainsi pour avoir des coupes nettes et précises, ce couteau sera votre allié.
  • Produit idéal pour découper du poisson, des fruits et des légumes.
  • Moins de problèmes d’allergies à cause du mauvais entretien de couteaux, et surtout une découpe très hygiénique.
  • Facilité d’entretien : un coup sous l’eau chaude avec du produit vaisselle.
  • Pas d’usure : pas besoin de pierre à aiguiser régulièrement pour entretenir la lame de votre couteau (utilisation parfois jusqu’à 5 ans). Votre couteau pourra cependant être affûté au bout de quelques années : pour cela prendre un aiguiseur avec un alliage en diamant.
  • Pas de risque non plus que la lame rouille et ne s’oxyde !

Le couteau en céramique, pour quoi faire ?

Quelques précautions

Bien que ce couteau possède de multiples avantages, il est aussi soumis à plusieurs inconvénients, dus à la matière même de la lame. Comme ce couteau est très tranchant, il faut veiller à ne pas le laisser à disposition des plus petits sous risque de coupures et blessures en tous genres. Par ailleurs, il ne faut surtout pas que la lame soit en contact avec une quelconque source de chaleur puisque la céramique est conductrice !

Ne pas se servir non plus de ce couteau pour faire levier, sinon la lame risquerait de se casser très facilement. L’utilisation de ce couteau est surtout de trancher : il ne faut donc pas s’en servir pour désosser une viande ou couper des aliments congelés ! Enfin, afin de le maintenir dans un état optimal, il est préférable d’utiliser des planches en plastique voire en bois pour toujours préserver son tranchant (pas de verre ou de marbre)

Et le prix dans tout ça ?

Pour avoir un couteau de qualité, il ne faut surtout pas se laisser tenter par des couteaux bas de gamme ou aux prix plus qu’attrayants sous risque de tomber sur un couteau qui se briserait très rapidement. L’achat d’un produit de qualité comme tout objet manufacturé a forcément un prix. On trouve parfois des couteaux à lame noire, qui sont bien aussi de la céramique (ajout de carbone, et plus de cuisson à une température encore plus élevée), et même de meilleure qualité que les couteaux à lame blanche.

Pour savoir qu’un couteau est de qualité :

  • Il faut que la lame soit légèrement souple (une lame trop rigide est trop cassante)
  • Un bout arrondi et pas pointu
  • Etre sûr que le couteau s’affûte

Ainsi pour le couteau le moins cher, compter un peu moins de 28 euros, et après les prix s’envolent selon les modèles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *