Crédit conso : guide complet pour emprunter sereinement

Vous avez sans doute entendu la règle de base des centaines de fois. Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager. Cette précaution pleine de bon sens s’applique également au crédit à la consommation, et ce, quel qu’en soit le montant. Mais ne la laissez pas vous intimider et vous faire fuir le crédit conso pour autant. En choisissant bien votre organisme de crédit, la somme empruntée et le rythme de remboursement, vous pourrez donner vie à vos projets en toute sérénité.

Qu’est-ce qu’un crédit conso ?

Le crédit à la consommation (ou crédit conso, pour les intimes) est une solution de financement qui peut s’appliquer à l’achat de biens non immobiliers ainsi qu’au règlement de divers services. De l’ameublement à la préparation d’un voyage en passant par l’achat d’équipement électronique, d’un véhicule ou par des travaux (hors gros œuvre et construction), celle-ci permet de couvrir de nombreuses dépenses. Ce qui fait la particularité de ce type de prêt perso, c’est justement qu’il n’est dédié à aucun projet spécifique : vous êtes libre d’utiliser les fonds comme vous le souhaitez.

À la différence du crédit affecté à un achat et pour lequel vous devrez fournir des justificatifs, l’organisme de crédit ou votre banque n’a aucun regard sur la manière dont vous employez la somme empruntée dans le cadre d’un crédit conso. En revanche, une telle liberté a un prix et vous gagnerez donc à comparer les taux d’intérêt pratiqués par les organismes de financement pour choisir l’offre la plus avantageuse.

Quelles sont les modalités d’un crédit à la consommation ?

Un crédit à la consommation permet d’emprunter une somme pouvant aller jusqu’à 75 000 €, remboursable sur une durée maximale de 7 ans (en fonction du montant). En cas de difficultés de remboursement, des circonstances bien définies vous feront bénéficier de la couverture de votre assurance prêt (à condition d’y souscrire dès le départ). Certains établissements prêteurs peuvent par ailleurs vous accorder un délai de paiement ou un report d’échéance, moyennement un allongement du crédit et donc une augmentation de son coût total.

À l’inverse, vous pouvez aussi ajuster vos règlements mensuels pour rembourser votre emprunt de manière anticipée, partiellement ou en totalité. Là encore, des frais supplémentaires sont à prévoir.

Demander un crédit conso : comment ça se passe ?

Pour pouvoir prétendre à un crédit à la consommation, il faut répondre à un certain nombre de conditions. Votre profil (revenus et charges) sera étudié attentivement au regard du type de prêt souhaité. Prenez le temps de vous informer quant à l’offre qui conviendra le mieux à votre situation. Parfois, une catégorie de crédit vous sera plus facilement accordée qu’une autre. Pensez donc à consulter d’autres crédits conso ici (par exemple), ou demandez à votre conseiller de vous renseigner.

Sur le plan pratique, l’idéal est de commencer par une simulation, puis de vous lancer dans une estimation qui vous permettra d’obtenir un accord de principe pour votre crédit à la consommation. Il s’agit ensuite de constituer votre dossier en veillant à y inclure l’intégralité des pièces justificatives requises. L’établissement de financement pourra ainsi vérifier votre solvabilité et votre capacité d’endettement. Le fichier des incidents de remboursement des crédits aux particuliers sera également consulté afin de contrôler votre sérieux.

Vous recevrez alors une offre de prêt détaillant l’ensemble des conditions du contrat souscrit. Montant, périodicité, durée de remboursement, taux annuel effectif global, total des frais… tout y est. Vous avez quinze jours pour la signer et quatorze jours à compter de la signature pour vous rétracter le cas échéant. Ainsi, vous avez toujours le temps de changer d’avis si vous le jugez nécessaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *