Peut-on arrêter la cigarette avec le magnétisme ?

Les méthodes pour arrêter de fumer sont très nombreuses, et elles présentent chacune un certain nombre d’effets secondaires. L’étape de sevrage, qui suit immédiatement l’arrêt est souvent la plus difficile à vivre et à gérer.

Les techniques de sevrage peuvent s’appuyer sur des méthodes simples comme les patchs ou les comprimés, ou alors des thérapies telles que l’hypnose ou le magnétisme. Alors pour arrêter définitivement la cigarette, il est utile de s’armer d’une bonne dose de volonté, de choisir la méthode la plus adaptée à chaque cas, et de persévérer.

Le magnétisme est-il vraiment efficace ? Voici un tour d’horizon des méthodes existantes, ainsi que le point sur la technique de sevrage par le magnétisme.

Les méthodes simples pour arrêter de fumer

Les patchs

C’est un dispositif qui se pose sur le derme, et qui libère de la nicotine en la transmettant à la peau. Ce procédé contribue à réduire voire supprimer les sensations de stress, la prise de poids et la nervosité excessive qui accompagnent la période de sevrage.

Des réactions indésirables peuvent survenir, comme des maux de tête ou des troubles du rythme cardiaque, mais tous ces symptômes ont tendance à disparaître rapidement.

Les gommes à la nicotine

Durant la période compliquée de sevrage, les chewing-gums à la nicotine se révèlent d’une efficacité non négligeable. Ils aident à stopper l’envie de fumer et de manger et à diminuer la nervosité, ainsi que la difficulté de concentration.

La gomme à la nicotine peut être associée au patch, pour encore plus d’efficacité, mais elle est déconseillée aux personnes ayant des problèmes gastriques.

Les comprimés anti-tabac

Plus discrets que les gommes à la nicotine, les comprimés sont placés sous la langue ou sucés. Le traitement doit être pris en continu pendant deux à trois mois.

Les inhalateurs

C’est un appareil qui diffuse de la nicotine par effet d’aspiration, il agit sur le manque de nicotine, et aussi sur le besoin de tenir une cigarette. Ce dispositif est efficace pour réduire la dépendance au tabac et soulager les symptômes du sevrage.

L’hypnose pour arrêter le tabac

L’hypnose est une pratique psychiatrique qui pousse la personne dans un état de semi-conscience, pour l’aider à surmonter son addiction pour le tabac, en renforçant sa volonté. La méthode cherche à identifier les besoins conscients ou pas qui poussent la personne à fumer, et à les effacer.

L’objectif de la thérapie par l’hypnose est d’agir sur l’état psychologique du fumeur, en tentant de le convaincre de se débarrasser de la toxicité que représente la cigarette. Il s’agit en quelque sorte d’une prise de conscience de la part du patient qu’il est en train de nuire à sa santé et de s’exposer aux dangers avec chaque bouffée.

Au fur et à mesure que le traitement avance, le patient devient moins dépendant pour réussir à la fin à se passer complètement de la cigarette.

Les limites de cette méthode se résument principalement dans son faible taux de réussite, et dans le fait que le patient doit être réceptif pour que cela fonctionne.

Des méthodes naturelles d’arrêt du tabac

L’acupuncture

Méthode ancestrale chinoise, l’acupuncture est reconnue pour ses nombreuses vertus, notamment contre l’addiction à la cigarette. La technique consiste à activer des réseaux d’énergie dans le corps, en insérant des aiguilles dans les tissus dermiques, pour stimuler des points précis. Cela agit comme un interrupteur qui contribue à diminuer l’envie de fumer.

La naturopathie, l’homéopathie et les tisanes

Toutes ces méthodes sont destinées aux personnes qui désirent éviter les substituts à base de nicotine.

Des comprimés à base d’herbes naturelles, ou la consommation d’aliments sains peuvent réorienter le fumeur vers la réduction de la dépendance à la nicotine. Les fruits et légumes, les oligo-éléments, et les vitamines aident l’organisme à traverser la période de grand manque.

Les tisanes et les infusions sont également des éléments naturels à favoriser lors de la phase d’arrêt du tabac.

Le magnétisme pour stopper la dépendance au tabac

Encore peu connu, le magnétisme pour arrêter de fumer est en plein essor et connaît de plus en plus d’adeptes.

C’est une technique qui fait appel aux flux énergétiques qui sont transmis d’une personne à une autre, dans le but de soigner et de soulager divers types de maux. Cette méthode est souvent utilisée en complément de traitements médicaux, pour accompagner le patient dans le cadre de son processus de guérison.

Le magnétiseur possède un fluide énergétique particulier qui intervient dans le soulagement du patient. Celui-ci doit être consentant pour accélérer l’arrêt du tabac, car le traitement doit être guidé par la volonté du fumeur. C’est ainsi que le praticien aide son patient à augmenter son énergie et vaincre sa dépendance.

Cette thérapie est très avantageuse, car elle ne fait appel à aucun composant chimique, et elle peut montrer son efficacité après seulement trois séances. Certains magnétiseurs arrivent à pratiquer cette technique à distance, à l’aide d’une simple photo du patient, et via un entretien téléphonique.