La meilleure technique pour traiter votre angoisse !

Il n’est jamais facile de faire face à une situation d’angoisse. Mais la bonne nouvelle c’est que vous pouvez vous habituer à les affronter. Le but étant de pouvoir avoir le dessus sur eux. Que vous soyez sujet à une angoisse chronique ou à une angoisse soudaine, les solutions sont les mêmes. Désormais, vous pouvez dire à dieu aux palpitations, aux vertiges et aux tremblements qui sont des signes parmi tant d’autres de l’angoisse. Grâce à ses séries d’exercices, vous pouvez être vainqueur en toute circonstance.

La respiration antistress

Loris Vitry vous apprend comment ne plus avoir de crise d’angoisse. L’exercice de la respiration antistress vise à éliminer plusieurs formes d’angoisses. Entre autres, elle aide à éliminer une angoisse ponctuelle. Comme celle que vous ressentez la veille d’un examen, d’un concours ou d’un entretien.

Cette respiration anti-angoisse aide aussi à apaiser les angoisses chroniques et régulières. En pratiquant cette méthode au moins une heure par jour, vous avez la force et l’énergie de rapidement vous relaxer face au stress du quotidien et aux situations qui épuisent votre cerveau.

Comment se traduit la respiration antistress ?

C’est un exercice qui vise à faire une pause durant la respiration. Il ne s’agit pas de retenir votre souffle le plus longtemps possible. Mais d’accorder un court moment de répit de temps à autre et de manière discrète.

Vos pauses respiratoires doivent durer quelques secondes. Il faut donc faire attention à ne pas troubler le cycle normal de votre respiration. Le but est de vous détendre et d’éradiquer les effets de l’angoisse. Il faut donc que l’exercice aille dans ce sens. Le but est d’améliorer votre métabolisme et non le contraire.

Les avantages de cette méthode

La pause respiratoire permet d’améliorer l’absorption de l’oxygène par les cellules du corps humain. En effet, lorsque vous bloquez votre respiration par intermittence, les cellules fonctionnent en mode anaérobie. C’est-à-dire qu’elles vivent sans avoir la dose régulière d’oxygène nécessaire.

Lorsque vous reprenez votre souffle au bout de quelques secondes. Elles vont en profiter pour absorber le maximum d’oxygène qu’elles peuvent prendre. Ce qui a pour effet de booster le fonctionnement de votre métabolisme. Par la suite, vous avez plus d’énergie qu’à l’habituel.

En pratiquant régulièrement une pause respiratoire, vous aidez votre corps à combattre le stress qui est la source première de vos angoisses. En effet, le stress provoque une augmentation de la ventilation au niveau des poumons. En vous imposant des pauses respiratoires, vous rétablissez le bon fonctionnement de votre système respiratoire.

Attention, il ne faut pas confondre

La respiration intermittente et la respiration profonde sont toutes les deux, 2 techniques qui visent à lutter contre l’angoisse. En revanche, ce sont des méthodes très différentes l’une de l’autre.

La première technique nécessite de faire travailler le diaphragme. La seconde vise à faire travailler les cellules du corps. La respiration diaphragmatique permet d’éliminer l’angoisse lorsqu’elle apparaît. Tandis que la respiration intermittente vise à éradiquer entièrement les sources de stress. Pour cela, elle vise à augmenter l’énergie corporelle à travers les pauses respiratoires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *