Pourquoi mes gencives se rétractent ?

La récession gingivale est le phénomène par lequel les gencives se rétractent et diminuent en volume. Ce phénomène est lent et s’étend d’habitude sur plusieurs années. Si la récession des gencives n’est pas prise à temps, elle peut mener au déchaussement et à la perte définitive des dents.

Récession gingivale

Ce signe doit tirer la sonnette d’alarme, car c’est le symptôme visible d’un problème plus profond qui dure souvent déjà depuis plusieurs années avant de s’en apercevoir. Il vaut mieux traiter ce problème le plus tôt possible pour ne pas perdre ses dents ou de la masse osseuse au niveau de la mâchoire.

Dans les cas les plus graves, il faudra avoir recours à la greffe osseuse et aux implants dentaires pour restaurer sa dentition et son sourire. Ce type de soins coûte cher, mais il existe des alternatives pour retrouver le sourire à moindre coût.

Parodonte

Le parodonte est l’ensemble des tissus qui entourent la dent et sa racine : gencive, os, ligament, système sanguin et nerveux.
On parle de gencive qui se rétracte, mais ce n’est que la partie visible d’un problème plus profond. Il n’a pas que la gencive qui se rétracte, en fait tous les tissus de la muqueuse de la gencive et de la masse osseuse qui supporte la gencive sont impactés. Ce problème dentaire est global et il peut avoir des origines multiples.

De plus, les pathologies liées au parodonte peuvent avoir des conséquences sur votre santé à long terme : il a été démontré que la mauvaise santé du parodonte est liée à d’autres maladies plus importantes à long terme comme le cancer de l’estomac, des maladies cardiaques et même la maladie d’Alzheimer.

Causes des gencives rétractées

Parodontie

Les gencives peuvent se rétracter à cause d’une maladie parodontale elle-même due à une mauvaise hygiène dentaire. D’autres pathologies telles que le diabète où les infections non traitées à temps vont aggraver ce phénomène.

La plaque dentaire et le tartre favorisent les infections qui attaquent l’os se trouvant sous la gencive. L’inflammation créée dégrade l’os et le parodonte petit à petit.

Brossage des dents

Une mauvaise technique de brossage des dents peut irriter les gencives qui finissent alors par ne plus se réparer correctement. Le saignement des gencives est le signe que le brossage est trop agressif. Pour éviter cela, il faut toujours le brosser les dents de haut en bas et de bas en haut, toujours depuis la gencive vers la dent pour le pas décoller la gencive de la dent.

Un dentier ou une prothèse dentaire amovible mal ajustés peut aussi irriter la gencive par frottement.

Autres causes

Le tabac, l’anorexie ou la boulimie peuvent aussi avoir une influence visible sur la bonne santé du parodonte.

Conséquences des gencives rétractées

On se rend souvent compte de ce problème alors qu’il est déjà à un stade avancé. La gencive ne recouvre plus entièrement la dent et la racine devient visible. Cela donne l’impression que les dents sont plus longues. Malheureusement, la racine d’une dent est plus fragile, car elle n’est pas recouverte d’émail comme le reste de la dent. La dentine est beaucoup plus poreuse et perméable. Elle laisse donc passer et pénétrer les bactéries qui causent alors des infections, des inflammations de la gencive (gencive rouge) ou des caries. Dans le meilleur des cas, une sensibilité dentaire vous avertira de ce problème.

Lutter contre la récession gingivale

Il faut absolument éviter que les gencives se rétractent pour pouvoir conserver ses dents naturelles le plus longtemps possible. Heureusement il est possible de stopper l’avancée de cette maladie à condition de suivre les conseils d’un bon dentiste.

Hygiène buccodentaire

La première chose à faire est de retrouver une hygiène dentaire irréprochable afin de stopper le phénomène. Cela passera par différentes actions :

  • Adopter une bonne technique de brossage 3 fois par jour avec utilisation de fil dentaire et de bossettes interdentaires et un bain de bouche,
  • réaliser un détartrage tous les ans afin d’éliminer la plaque dentaire,
  • faire une surface radiculaire, aussi appelé curetage dentaire pour retirer la plaque dentaire accumulée sous la gencive.

Ces premières actions vont permettre d’arrêter la progression de la récession gingivale. Après 3 à 6 mois, on doit constater que les gencives sont en bonne santé et qu’elles ne se rétractent plus. Vient alors le moment de restaurer les gencives et si nécessaire l’ossature perdue.

Restaurer sa dentition et son sourire

Dans le pire des cas, le déchaussement des dents causera leur perte. Au mieux ce ne sera que la gencive qui sera impactée.

Greffe de gencive

La greffe gingivale est une microchirurgie qui se déroule sous anesthésie locale et qui vise à ajouter de la gencive là où elle a été perdue. Une pièce de gencive est prélevée à un endroit sain sur la même personne. Le site donneur est choisi de façon à pouvoir se guérir et se réparer facilement. Le greffon est souvent prélevé au niveau du palais. La greffe est alors suturée en place, au niveau de la partie manquante qui a été incisée dans ce but.

Le prix d’une greffe de gencive est d’environ 300€.

Comblement osseux

Le comblement osseux est applicable dans le cas où l’affection du parodonte a été telle qu’une partie importante de la masse osseuse de la mâchoire a été perdue. Dans ce cas, certaines dents peuvent ne plus avoir assez de support osseux. Dans le pire des cas, certaines dents ont été perdues et il faut alors restaurer l’os pour empêcher les autres dents de se déchausser ou simplement avoir assez d’os pour poser un implant dentaire.

Le comblement osseux consiste à ouvrir la gencive et déposer dessous une structure osseuse (artificielle ou greffe) qui sera alors intégrée par l’ossature de la mâchoire. Il faut entre 3 et 9 mois pour qu’une greffe osseuse soit assimilée par votre corps.

Le prix d’un comblement osseux varie en fonction de la quantité osseuse à remettre en place, mais généralement le prix est compris entre 500€ et 1000€. Pour ce genre d’intervention, certains patients se rendent à l’étranger afin d’économiser jusqu’à 50% du tarif.

Implant dentaire

Pour restaurer une dent perdue par la maladie parodontale, la solution idéale est l’implantation d’une nouvelle dent artificielle. On visse une racine en titane dans la mâchoire afin de fixer une couronne dentaire de manière fixe et définitive. Cette solution permet de remplacer une dent, mais aussi de maintenir à long terme la densité osseuse pour une mâchoire solide.

Le prix moyen d’un implant dentaire et de sa couronne est de 1800€. Encore une fois, on peut trouver de bonnes cliniques dentaires à l’étranger pour économiser 50% sur un implant dentaire. Pour cela, la Hongrie est la capitale européenne de l’implantologie dentaire. Plus d’informations sur les implants dentaires en Hongrie sur : https://newdentaire.be/implant-dentaire-en-hongrie/.

Voici comment se déroule la pose d’un implant dentaire, la dent artificielle (la couronne dentaire) est ensuite posée sur l’implant :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *