La prime énergie, qu’est-ce que c’est ?

L’Etat oblique selon le principe de polluer payeur, les acteurs de la filière énergie à financier par le biais d’une prime appelée prime énergie, les travaux d’économie d’énergie réalisés par les particuliers. A la condition que ces derniers résident en France y soient fiscalement domiciliés et que les travaux soit réalisés dans une maison existant depuis au moins 2 ans.

La prime énergie est un dispositif incitatif, tant pour les industries vendeuses d’énergie que pour les particuliers, pour que tout un chacun ait le réflexe d’économiser de l’énergie. Les industries réputées pollueuses s’attèleront à promouvoir la démarche d’économie d’énergie auprès des particuliers, tandis que les particuliers pourront faire effectuer à moindre coût des travaux écologiques ou bien acquérir des équipements écologiques. Au final, dans cette démarche destinée à maîtriser la consommation de l’énergie, tout le monde y trouve son compte.

Comment ça marche ?

Une entreprise active dans le secteur de l’énergie, que ce soit comme producteur, comme distributeur ou comme vendeur est considérée comme pollueuse. A ce titre l’Etat l’assigne à contribuer à atténuer les dégâts écologiques occasionnés par son activité. Elle devra donc réaliser un certain volume de ce qu’on appelle Certificat d’économie d’énergie (C2E). En cas de non atteinte du volume imposé, l’industrie se verra infliger une sanction financière.

Pour atteindre ses objectifs, l’entreprise aussi appelé Obligé peut soit, limiter sa consommation d’énergie dans ses propres murs en effectuant des travaux destinés à économiser l’énergie. Elle peut également inciter les particuliers à réaliser des travaux écologiques et récupérer les Certificats d’économie d’énergie réalisés par ces derniers. Ou alors elle pourra acheter des C2E sur le marché. Certaines industries sont moins polluantes que d’autres, les exigences envers elles en termes de C2E sont évidemment moindres. Elles sont donc en mesure d’en acheter, et grâce à cela peuvent proposer des primes énergies aux particuliers en les incitant à réaliser des éco travaux ou acquérir des équipements écologiques et en y contribuant financièrement.

Crédit immobilier.

Comment bénéficier de la prime éco énergie ?

Pour pouvoir bénéficier de la subvention éco énergie, les travaux doivent être susceptibles d’économiser de l’énergie. Nous retiendrons les installations :

  • qui utilisent de l’énergie renouvelable, comme les chauffe-eau solaires, les chauffe-eau thermodynamiques
  • Les travaux d’isolation, tels que les isolations des murs ou des combles, l’installation de double-vitrages.
  • Le chauffage et la régulation, comme les planchers chauffants…

Tout un chacun peut prétendre à cette aide financière, à partir du moment où il réalise au moins un travail d’efficacité énergétique. Par contre, sont éligibles uniquement les travaux réalisés par des artisans possédant la certification RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). Ayant repéré votre artisan, commencez par vous inscrire auprès de votre artisan. Dès acceptation de votre dossier, vous pourrez procéder aux démarches pour programmer et démarrer vos travaux. Les démarches pour bénéficier de votre prime éco énergie pourront commencer à la fin des travaux.

Quel sera le montant de ma prime ?

Les travaux que vous aurez réalisés vont vous permettre d’économiser un certain volume d’énergie. Le montant de votre prime dépendra donc des critères tournant autour de ces travaux, à savoir :

  • Le type des travaux réalisés (installation d’équipement, isolation…)
  • Votre zone géographique
  • L’énergie utilisée pour le chauffage de vos locaux.

C’est grâce à ces critères que l’Etat pourra calculer le volume d’énergie réalisée. Il vous sera délivré par la suite un certificat qui vous sera racheté grâce à la prime éco énergie.

Le montant de la prime dépend également des fluctuations du marché. Si les entreprises disposent suffisamment de C2E, le taux de la prime offerte aux particuliers aura tendance à baisser, alors que les enchères monteront si les industries peinent à atteindre leurs objectifs de C2E. L’amende infligée aux industries joue également un rôle dans la fixation du montant de la prime éco énergie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *