Se procurer un foie gras sans gavage, c’est possible ?

On attend toujours les fêtes de fin d’année avec une impatience enfantine et c’est en partie en raison des repas gargantuesques et fabuleux que l’on ne fait qu’en ces occasions spéciales. Le foie gras est un mets d’une rare finesse qui se révèle incontournable à cette époque de l’année. Mais en ces temps où l’environnement et le traitement des animaux deviennent des préoccupations de plus en plus pressantes, est-il possible de trouver de ce genre de produit fabriqué sans que l’animal ne soit maltraité ?

Comment obtient-on un foie gras ?

Le foie gras est un « foie malade » dans le sens où il est saturé de graisses en raison d’une alimentation très riche. Ainsi pour produire du foie gras, il convient de prendre un animal très gras. Ils sont généralement gavés pour arriver au résultat escompté. Le gavage des oies et des canards est une pratique selon laquelle on alimente avec abondance mais surtout de force les animaux afin de les engraisser très rapidement.

Avec deux kilos de pâtée de maïs par jour, les animaux atteignent cinq à six fois leur taille habituelle en deux semaines. Ce sont des pratiques barbares dénoncées par de nombreux organismes. En effet, pendant la période de gavage, la mortalité des volatiles est multipliée par 10 ou par 20. Sans compter la vie déplorable qu’ils sont condamnés à vivre en attendant l’abattoir. Le but de cette pratique : produire du magret, du confit et bien sûr du foie gras. Très controversé, le gavage des oies et des canards a déjà été interdit dans certains pays. Pour en savoir plus, consultez la page suivante.

Se procurer un foie gras sans gavage c’est possible ?2

Le foie gras sans gavage : principes

Aujourd’hui, on voit émerger des techniques alternatives pour produire un foie gras plus respectueux des conditions de vie des animaux. En 2006, le producteur espagnol de foies d’oies, Edouardo Sousa, a gagné le Prix Coup de cœur à l’Innovation grâce à son foie gras provenant d’un animal qui n’avait pas subi de gavage. Niché à proximité de Séville, cet artisan procède à un léger rationnement de la nourriture en automne puis laisse ces animaux en liberté avec un accès illimité aux figues, lupins et olives qu’il cultive sur son exploitation.

C’est le seul producteur de foie gras bio sans gavage en Europe. Mais cette prouesse a un coût qui est de 830 euros le kilo. Ce n’est donc pas à la portée du panier moyen. Pourtant les mentalités sont en train de bouger puisqu’un Français sur deux est pour l’interdiction du gavage des animaux dans la production de foie gras. Pour 77 % d’entre eux, la souffrance provoquée lors de l’alimentation est l’origine de cette prise de position. Pour plus d’informations, consultez l’article suivant.

Se procurer un foie gras sans gavage c’est possible ?3

Où en trouver ?

Désormais la réglementation européenne n’autorise la production de foie gras que dans les pays qui la pratiquent déjà, à savoir :

  • La France
  • La Belgique
  • L’Espagne
  • La Hongrie
  • La Bulgarie

Si elle est toujours tolérée, c’est à la seule condition que ces pays cherchent activement des alternatives. Pour certains, des expériences seraient à tenter du côté de la cuisine. En Belgique, un producteur mélange les graisses de la carcasse de l’animal au foie de l’animal non gavé, ce qui donnerait le même résultat. Pour autant, ces techniques restent encore marginales et il y a du chemin à faire avant que nous puissions tous consommer ce genre de foie gras. Pour aller plus loin, consultez cette page ou regardez cette vidéo :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *