Quelles sont les différentes aides pour l’installation d’une chaudière à granulés ?

Les chaudières à granulés constituent un excellent moyen pour chauffer votre habitat. Vous profitez non seulement d’une énergie compétitive, mais également disposant d’une forte valeur écologique. Cependant, de nombreuses personnes sont rebutées devant l’investissement initial.

Mais sachez qu’il existe différentes aides afin d’alléger grandement la facture.

Présentation du dispositif MaPrimeRénov

Il s’agit d’une aide gouvernementale permettant le financement d’un chauffage à granulés avec un plafond de 11 000 €. De ce fait, lorsque vous passez par un professionnel comme tucoenergie, celui-ci étudie votre revenu fiscal de référence afin d’évaluer le montant de la prime.

  • Si vous êtes considéré comme un foyer très modeste, une aide de 11 000 € sera possible avec en prime 1200 € pour la dépose d’une cuve à fioul.
  • Pour les foyers modestes, le montant s’élève à 9000 € et 800 € pour la dépose d’une cuve à fioul.
  • Enfin pour les foyers intermédiaires, vous recevez une aide de 5000 € et de 400 € pour la dépose d’une cuve à fioul.

Mais pour bénéficier de ce dispositif, il est impératif d’entreprendre les démarches avant de commencer les travaux.

Soit vous entamez vous-même les démarches administratives en vous rendant sur le site gouvernemental https://www.maprimerenov.gouv.fr/ soit vous déléguez cette opération à votre prestataire.

MaPrimeRénov Sérénité

Une aide mise en place par l’agence nationale de l’amélioration de l’habitat ( ANAH ) visant à remplacer le programme Habiter Mieux Sérénité. Pour en bénéficier, il est indispensable d’être considéré comme un ménage modeste.

Par ailleurs, les travaux de rénovation doivent permettre d’obtenir un gain de performance énergétique d’au minimum 35 %.
Si tel est le cas, le montant de l’aide peut alors atteindre 15 000 € et 60 % hors taxes du chantier de rénovation.

Les certificats d’économie d’énergie

La prime CEE est une aide privée concernant l’installation d’un chauffage. En effet, les primes sont directement financées par les entreprises privées afin d’encourager les travaux de rénovation énergétique. Il peut aussi bien s’agir d’un acteur spécialisé dans le chauffage, d’un magasin de bricolage, d’une grande surface alimentaire ou d’un fournisseur d’énergie.
Encore une fois, le montant des aides sera proportionnel à votre revenu fiscal de référence. Mais pour un ménage modeste ou très modeste, le montant bonifié peut atteindre 4000 € contre 2500 € pour les autres ménages.

Pour bénéficier de cette subvention, il faudra vous rapprocher d’un groupe disposant des certificats d’économies d’énergie. Comme vous pouvez vous en douter, il n’est pas possible de cumuler plusieurs primes CEE, mais vous pouvez bénéficier à la fois de la prime CEE et MaPrimeRénov.

L’éco prêt à taux zéro

Il s’agit d’un prêt gratuit vous permettant de financer n’importe quel type de travaux concernant la rénovation énergétique. Celui-ci reste valable jusqu’au 31 décembre 2023 et concerne uniquement les propriétaires de logements achevés il y a plus de deux ans. Ainsi, vous pouvez emprunter un montant plafond de 15 000 € afin de combler le reste à charge pour l’installation d’une chaudière à granulés.

Par ailleurs, vous pouvez choisir un remboursement sous 20 ans, si cela facilite votre financement.

La TVA à 5,5 %

La pose et la fourniture d’un chauffage à granulés sont soumises à la TVA traditionnelle, soit 20 %. Cependant, le gouvernement a décidé d’appliquer une TVA réduite à hauteur de 5,5 %.
Pour savoir si vous pouvez en bénéficier, il suffit de consulter le devis remis par le prestataire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *