Think tank en France

Comment fonctionne un think tank ?

Si à la base, un think tank était la dénomination d’un État-Major censé établir des plans dans un bunker, aujourd’hui, le think tank en France permet d’émettre des idées nouvelles ou des propositions politiques afin de répondre à un besoin de la société. Si au départ, on retrouve Fabian Society ou encore Carnegie Endowment for International Peace, aujourd’hui, on en regroupe quelques centaines, surtout en Europe et en France.

Think tank en France : Une conception de plus en plus populaire

La conception de think tank en France est très populaire, et ce, sous l’impulsion de Thierry de Montbrial. L’Institut Français des Relations Internationales voit donc le jour en 1979. Depuis, la notion de think tank en France n’a cessé de croître et on a vu s’ériger de multiples cercles de réflexion comme Terra Nova, l’Institut Montaigne ou encore La Fabrique de l’Industrie. La France est tout de même répertoriée en 6e position des pays avec le plus de laboratoires d’idées selon l’Observatoire Européen des think tanks et le Global Go To think tanks Index.

Selon l’OETT, l’Institut Montaigne serait le think tank France le plus performant, alors que le GGTTTI miser sur l’IRFI, en tête de liste. Dans tous les cas, il faut savoir qu’un cercle de réflexion va couvrir un large panel d’objectifs qui sont établis à l’avance dans ses statuts. Il aura pour mission de traiter des sujets de société, de géopolitique et même économique. Un think tank en France va couvrir un large choix de thématique :

  • Union Européenne avec la Fondation Robert Schuman par exemple ;
  • Économie et compétitivité avec la CEPII ou l’IPEMED ;
  • Environnement et Développement Durable avec La Fabrique Écologique ou la Fondation Nicolas Hulot ;
  • Industrie et agriculture : avec Farm, ou SAF agr’iDées ;
  • Droit et libertés fondamentales avec le club des juristes ou Institut Presaje ;
  • Numérique avec Fing par exemple ;
  • Géopolitique avec l’IFRI, IRSEM ou la Fondation pour la recherche stratégique.

Les formes juridiques d’un think tank en France

Un think tank en France se limite sous trois formes principales dont l’Association loi 1901, la Fondation reconnue d’utilité publique et la Fondation. La première est sans aucun doute la plus connue, car un think tank peut se créer en association avant de se faire délivrer le statut de sa fondation par décret du ministère.

En ce qui concerne la gouvernance des think tanks, elle est laissée à l’appréciation de chacun. Si une association voit son AG élire et révoquer ses administrateurs de manière la plus démocratique possible, une fondation elle, se base sur une technique oligarchique dans lequel, les administrateurs sont gérés par les fondateurs.

Le point commun est la non-lucrativité de leurs démarches.

Cet article vous aider plus à savoir le fonctionnement d’un think tank.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *