Les drones civils : pour le loisir, mais pas seulement !

Le domaine de l’aviation civile a été bouleversé par l’apparition des drones depuis quelques années déjà. Objet destiné à divertir avant tout, on se rend compte, de plus en plus, que les drones civils peuvent servir à d’autres fins. Par ailleurs, des personnes peu scrupuleuses les ont déjà utilisés pour espionner les autres ou pour survoler des zones interdites en outremer. En tout cas, l’aéromodélisme a de l’avenir devant lui et celui-ci semble même être très brillant, à condition que les règlementations soient imposées à tous les utilisateurs. En tout cas, découvrez ici des idées qui fusent déjà autour du changement de l’utilisation des drones.

Domaine médical : utiliser les drones pour transporter du sang

Actuellement, il est prouvé que le drone civil ou même le multi rotor peut aider dans le domaine médical en transportant du sang destiné à être analysé. Cette étude a été réalisée par PLOS one. L’avion autopiloté transporte un échantillon de sang à envoyer en laboratoire dans une boite médicale standard. Sur les 33 tests réalisés, seul 1 a été défectueux à cause de la présence de CO2 dans le drone.

Livrer les colis par drones

Des entreprises américaines souhaitent normaliser la livraison par drone. Amazon a voulu lancer le concept, mais désormais elles sont nombreuses les sociétés qui se battent pour initier cette pratique. Malgré sa vidéo qui a fait le buzz en décembre dernier, la bataille n’est pas gagnée pour Amazon, car des géants des technologies ou de la livraison sont contre lui. Il s’agit notamment de Google, de DHL, d’UPS ou de Fedex.

Utiliser les drones pour la surveillance aérienne

Mis à part le transport, qui nous semble évident, le drone permet également la surveillance aérienne. C’est ce que prouvent les tests effectués par la Société nationale des Chemins de fer. La ligne Paris Marseille a été le sujet pour le 1er test. Les images captées par ces petits appareils sont diffusées directement sur les écrans de la direction de la sureté de la compagnie.

Drone surveillance aérienne

Aider les secours en cas de cataclysmes naturels

Apparemment, avec toutes ces idées, les drones ne seront plus des jouets pour faire la course. Dans une cause encore plus humanitaire, effectivement, un drone a permis d’aider les secours durant une inondation dans le sud de la France. Grâce à ses images de survol, il a pu montrer les potentielles victimes et les zones où les risques ont été plus élevés.

Cartographier les alentours avec un multi rotor

Une application est sortie le 2 avril dernier pour professionnaliser davantage le drone civil, même votre multi rotor. Il s’agit de DroneDeploy. Elle est compatible Android, PC et iOS. Sa principale mission : donner une cartographie des lieux par voie aérienne selon les besoins de son utilisateur. Vous pouvez avoir une image très nette, jusqu’à 2 cm/pixel et un rendu en 2D ou 3D.

L'aile volante de Sensefly, la eBee, relève automatiquement la topographie du chantie

Améliorer la qualité des vins produits dans un vignoble

Même les vini-viticulteurs se mettent à utiliser les drones civils à des fins professionnelles. En effet, le groupe de Bordeaux, Bernard Magrez, les utilise depuis l’année 2013 dans le but de mieux traiter les différentes récoltes. Ainsi, l’agriculture de précision dont il prône prend réellement sens, car les fruits hétérogènes sont traités différemment pour des vins de qualité.

L’avenir semble donc tout tracé pour les drones civils. En tout cas, d’après tout ce que l’on vient de voir, la professionnalisation du drone civil est déjà en cours. Il deviendra rapidement un élément clé de nombreux domaines professionnels. Mieux vaut prédire un tel dessein que d’imaginer un futur des drones civils aussi chaotique que dans la vidéo sur cette page. D’autres utilisations sont encore envisageables.

Drone vignoble

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *