Que faire après un DCG ?

Le diplôme de comptabilité et de gestion – ou DCG, vient sanctionner les trois premières années d’étude pour ceux qui ont suivi une formation de comptabilité ou de gestion. Équivalent à un bac + 3, il peut donner lieu à de multiples orientations : soit poursuivre ses études soit se lancer sur le marché du travail. Quelles sont les possibilités pour les titulaires de ce diplôme ? Tour d’horizon !

DCG

Qu’est-ce que c’est ?

Le DCG est la première étape du cycle de formation d’expert-comptable. Il se déroule sur trois ans et est reconnu au niveau national comme équivalent à une licence. Pour pouvoir candidater à cette formation, il faut être titulaire d’un baccalauréat scientifique, économique et social ou STMG. De leur côté, les titulaires du BTS CG ou du DUT GEA spécialisé en comptabilité et en finances peuvent, eux, entrer directement en 2ème année.

Cette formation consiste vraiment en un apprentissage de toutes les bases. La première année consiste ainsi en une introduction générale aux différents domaines. Et, si cela reste une introduction, c’est tout de même l’occasion de découvrir le métier de façon concrète et intensive. 30 heures de cours par semaine sont à prévoir.

La spécificité de cette formation vient de son évaluation : chaque étudiant doit, pour valider son DCG, obtenir au moins 10 à 13 épreuves, sachant qu’il doit en présenter 4 ou 5 chaque année et peut passer d’une année à l’autre sans tenir compte de la validation de ses épreuves.

Quelles professions après validation du diplôme ?

Après le DCG, il est possible de se lancer directement sur le marché du travail  car ce diplôme suffit pour occuper plusieurs postes différents.

Leur première possibilité est de devenir assistant comptable dans une entreprise : il s’agit de fournir à l’expert comptable un appui opérationnel dans ses différentes tâches. L’enregistrement et la numérotation des pièces comptables font partie des missions les plus courantes pour un assistant titulaire d’un DCG.

Il est aussi possible de devenir comptable dans un cabinet d’expertise. Il devra ainsi tenir la comptabilité de ses clients, et établir leurs déclarations fiscales ainsi que leurs déclarations sociales. S’il est placé sous la tutelle d’un expert-comptable, c’est tout de même la possibilité d’avoir un premier contact direct avec des clients.

Dans un délai assez court après l’obtention d’un DCG, il est également possible de devenir contrôleur de gestion. Il s’agit d’analyser les résultats des différentes unités de production d’une entreprise afin de lui permettre, ensuite, d’optimiser sa productivité. Il ne s’agit pas ici de comptabilité générale mais de comptabilité analytique !

avenir DCG

Poursuivre ses études

Les titulaires d’un DCG les plus patients peuvent, eux, poursuivre leurs études et chercher à obtenir leur DSCG puis passer le diplôme national d’expert comptable. Cela dit, c’est une formation qui reste très difficile d’accès, son taux d’admission ne dépassant pas les 15 %. Il permet une diversification et un approfondissement conséquent des différentes compétences et disciplines enseignées. Il est possible de préparer ce concours en candidat libre mais il vaut mieux passer par un institut spécialisé.

Puisque le DCG est considéré comme équivalent à une licence, il peut ouvrir la porte à un Master, notamment à un Master CCA – Master en comptabilité contrôle audit. Il permet à l’étudiant d’acquérir un savoir généraliste sur des disciplines qui relèvent de la culture générale en sciences de gestion, mais aussi de développer des capacités poussées dans les différentes disciplines liées à la finance d’entreprise et au secteur juridique.

Enfin, il est aussi possible de faire un DCG en alternance à l’ESCG-Nice afin d’acquérir les compétences nécessaires tout  en profitant de l’expérience acquise en entreprise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *