Guide pour mettre les acheteurs à distance en confiance

L’achat de produits ou de services à distance est actuellement en plein essor. Toutefois, certains consommateurs restent réticents à l’idée de le faire. Ils craignent le retard de livraison et d’avoir affaires à des commerçants louches et suspects. Pour rassurer ses clients, un vendeur doit alors prouver sa bonne foi. Ainsi, il doit respecter les règles en vigueur et informer sur le droit de rétraction ou encore le délai de livraison.

Comment réduire les risques liés à l’achat à distance ?

Un commerçant à distance doit pouvoir mettre ses clients en confiance. Ces derniers sont relativement conscients des risques qu’ils encourent en achetant en ligne ou par téléphone. Il s’agit, entre autres de la non-conformité du produit à l’image présentée sur le site, du retard de livraison ou du manque de fiabilité du vendeur.

En outre, l’achat à distance peut parfois être risqué. Comme le processus ne requiert pas la présence physique des deux parties, les démarches se font sur Internet, par téléphone ou par courrier. Ainsi, le vendeur doit donner des informations claires et précises sur le produit et les conditions de vente.

Woman shopping using tablet pc and credit card

Woman shopping using tablet pc and credit card

Quelles sont les règles que doit respecter le vendeur à distance ?

Les consommateurs à distance peuvent parfois être victimes d’abus. Certains sont amenés à regretter leurs achats après s’être précipités sur un code remise. Sinon, de nombreux paramètres peuvent les influencer. Il peut s’agir de la surprise ou des arguments du vendeur, par exemple. Ainsi, en matière d’achat à distance, les commerçants doivent respecter les règles suivantes :

  • Informer les clients sur le véritable nom de l’entreprise : De cette manière, les clients pourront vérifier leurs références et leur réputation dans le milieu.
  • Communiquer leurs coordonnées téléphoniques : Bien que la vente s’effectue généralement par un moyen de communication virtuel, la compagnie doit nécessairement avoir une adresse physique.
  • Renseigner sur les conditions générales de vente: S’ils proposent un code remise pour tel ou tel article, ils devront mettre la durée de validité de l’offre en évidence. Quant aux prix, à la réduction, aux délais et aux frais de livraison, ils doivent être authentiques.
  • Présenter les caractéristiques principales du produit : Cela permet d’éviter les achats hâtifs et compulsifs.

ipad-guide-pour-mettre-les-acheteurs-a-distance-en-confiance

Quelles informations doivent être fournies au client avant l’achat ?

Avant la conclusion d’une vente, le commerçant doit nécessairement informer le consommateur sur les points suivants :

  • Le droit de rétraction,
  • Le délai de livraison qui ne peut pas dépasser les 30 jours pour la vente sur Internet,
  • La ou les dates d’exécution d’un service ou d’acquisition d’un produit,
  • Les éventuelles restrictions, et
  • Les modalités de paiement.

Quelle est l’importance du délai de rétractation ?

Il est nécessaire de gratifier ses clients d’un délai de rétractation. Cela leur permettra de revenir sur leur décision. Les commerces qui proposent des offres promotionnelles comme le coupon de reduction doivent en faire autant. Que le produit ne réponde pas à la description du site ou qu’il ne plaise pas au client, celui-ci doit toujours avoir le droit d’annuler sa commande.

Dans le cas où le produit n’est pas livré au bout de 30 jours, le consommateur peut exiger un remboursement. S’il tient malgré tout à le recevoir, il doit pouvoir demander une nouvelle livraison.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *