Accueil » Société » Animaux » Et si vous partiez faire une mission animalière ?
|

Et si vous partiez faire une mission animalière ?

Si vous êtes très intéressé par la cause animalière, sachez que vous pouvez participer à de sérieuses missions pour animaux afin de vivre votre passion. Vous n’avez pas besoin de mener des actions de l’envergure de celles de la fondation Brigitte Bardot pour vous rendre utile. Une expédition dans un centre de protection pour animaux en écovolontariat peut constituer une bonne pierre pour l’édification du monde juste auquel vous aspirez et où les animaux auront une place plus importante.

Et si vous partiez faire une mission animalière 3

Mission pour animaux : une nouvelle forme d’humanitarisme dans l’air du temps

Il faut reconnaître que les missions animalières représentent un phénomène qui est dans l’air du temps. Ce qui explique qu’on ait recours à des néologismes pour nommer certaines réalités liées à cette nouvelle forme d’humanitarisme. Écovolontaire et écovolontariat sont quelques-uns des nouveaux mots qui relèvent du l’univers lexical de cette activité philanthropique d’un genre particulier.

Les objectifs attachés aux missions animalières sont aussi variées que les motivations des personnes intéressées par ces projets. Une personne touchée par le commerce inique dont font l’objet les éléphants peut décider de partir pour une mission de protection de ces bêtes. Une autre sera portée vers la cause des gibbons, des êtres aquatiques, des ours ou encore des pythons.

Dans la plupart des cas, c’est un refuge pour animaux ou un centre de protection animalière qui serviront de cadres pour la réalisation de votre rêve. Et ce peut être dans un pays africain, dans l’Est de l’Europe ou dans une région asiatique. Votre quotidien sera ponctué d’actions visant permettre à vos protégés une vie plus confortable : assainir leur habitat, les nourrir convenablement et soigner ceux qui sont mal en point.

LIRE  Wedzem, la solution idéale pour s'occuper de son mariage ?

Des pièges guettent cependant les personnes qui veulent mener une mission animalière. Quels sont-ils ?

Les écueils à éviter quand on cherche une mission animalière

Vous aurez beau envie de consacrer une partie de votre vie à aider bénévolement les animaux, mais votre projet ne se mettra pas en place aussi facilement que vous pourriez vous y attendre. L’activité est aujourd’hui envahie par des personnes dont les intentions sont tout autres que la défense et la protection des animaux. Elles n’ont pour objectif que de se faire de l’argent sur le dos des animaux et de leurs réels bienfaiteurs. Ces faux humanitaires, vous devez apprendre à les éviter.

Et si vous partiez faire une mission animalière2

Le mode opératoire de ses associations indélicates est d’aguicher les écovolontaires à coup de publicités tapageuses avec des accroches aux accents d’attrape-nigaud. Mais le plus souvent, elles vous feront payer des centaines d’euros au moins pour vous faire balader inutilement sur quelques pistes rurales d’Afrique ou d’ailleurs. Si donc une association entend vous faire débourser de l’argent pour faire du bénévolat, méfiez-vous d’elle.

Quelques précautions pour tomber sur un bon organisme

C’est vrai qu’Internet est un moyen pour trouver facilement une association qui vous offrira la possibilité de participer à une mission animalière. Mais ne prenez aucune décision qui vous engage sans rencontrer physiquement les responsables des structures que vous contactez en ligne. Vous pouvez à la rigueur établir une liste d’organismes au moyen de vos recherches sur Internet. Vous pouvez visiter cette page à cet effet.

Il faudra ensuite mener vos propres enquêtes pour apprécier le niveau de sérieux de ces organismes. À cet effet, posez des questions aux personnes que vous rencontrerez. Si votre besoin d’en savoir plus sur leurs activités et leurs sources de financement les dérange, c’est mauvais signe. Parmi vos critères de sélection, accordez la priorité à l’ancienneté et au fait que l’association bénéficie ou non du soutien financier d’une ou de plusieurs organisations internationales.

LIRE  Quels sont les rôles d'un notaire ?

Une association ayant parmi ses donateurs un organisme de grande renommée est à priori une structure sérieuse. Sinon, elle ne pourrait pas gagner la confiance d’une telle organisation.

Partir pour une mission animalière est une décision motivée par une passion forte. Toutefois, vous devez éviter d’agir uniquement sous l’impulsion de votre cœur. Faites donc preuve d’esprit critique pour trier le bon grain de l’ivraie au sein des organismes proposant des missions en écovolontariat.

A lire également