Chat perdu : des pistes pour le retrouver !

En laissant sortir votre animal, vous le laissez courir au-devant de nombreux dangers tels que l’empoisonnement ou la circulation automobile. Il peut aussi perdre son chemin et se rendre dans un endroit qu’il ne connaît pas, en étant incapable de revenir. Voici quelques conseils pour retrouver votre chat perdu.

Les démarches à effectuer

Si vous remarquez que l’absence de votre animal n’est pas normale ou qu’elle se prolonge de manière inhabituelle, il s’est peut-être égaré. Dans ce contexte, le premier réflexe que vous devez avoir est de prévenir la police municipale, la gendarmerie ou à défaut la mairie de sa disparition. Dans le même temps, pensez à informer le vétérinaire de votre quartier, qui pourra directement vous contacter si un tiers trouve votre animal et le lui amène.

Par ailleurs, si votre chat perdu est tatoué ou pucé, vous avez la possibilité de déclarer sa fugue au fichier national d’identification des carnivores domestiques (à découvrir sur ce site).

N’hésitez pas, enfin, à imprimer des affichettes à son effigie, et à la placarder sur des panneaux, dans votre boulangerie, sur votre campus universitaire ainsi que sur les poteaux ou les arbres de votre quartier. Vous rendre sur des sites internet spécialisés pour déclarer votre situation peut également vous être utile. Plus vous multiplierez les signalements, plus vous aurez de chances qu’on vous contacte à son sujet.

Les endroits habituels où chercher un chat perdu

Pour chercher votre chat perdu, vous pouvez en premier lieu vous renseigner auprès de votre voisinage. Un chat perdu peut se faufiler dans le garage, le jardin ou la cave des maisons les plus proches de chez vous. Il n’est pas rare de retrouver un animal égaré dans ces conditions.

Chat fourriere

Mais si visiter vos voisins n’a rien donné, contacter la fourrière la plus proche de votre domicile est la prochaine étape. Les animaux errants capturés y sont généralement envoyés. Ceux dont le propriétaire n’a pas été retrouvé au bout de huit jours sont redirigés vers un refuge, qui leur trouvera un autre foyer. Malheureusement, une autre option concerne les bêtes dont l’état de santé le réclame, à savoir l’euthanasie (visitez ce lien pour en savoir plus sur la vie des animaux en fourrière).

N’hésitez pas à lever la tête ! Un félin égaré est souvent effrayé et cherche des cachettes difficiles d’accès, notamment en hauteur. Il peut aussi privilégier les canalisations et les tuyauteries, refuges idéaux pour le dissimuler aux yeux de tous.

Les précautions à prendre pour éviter de perdre son animal

Sachez d’abord qu’un matou entier est moins actif qu’un félin en pleine possession de ses attributs. Il peut donc s’agir d’une solution efficace si vous ne voulez pas vous retrouver dans cette situation. D’autre part, c’est pendant la saison estivale que les chats se perdent le plus, notamment à cause des départs en vacance.

Chat cache

En effet, si vous bouleversez ses habitudes en emmenant votre compagnon avec vous, ce changement soudain d’environnement va être pour lui une source de stress intense. Le transport et la découverte de son nouveau lieu de vie, bien que temporaire, peuvent être à l’origine de sa fugue (cliquez ici pour plus d’informations sur les fugues félines). Les vols et les feux d’artifices, plus nombreux en été, peuvent aussi être la cause d’une telle disparition.

La meilleure façon d’éviter sa fuite en cas de départ en vacances, c’est de le confiner en intérieur durant la durée de votre séjour. En lui interdisant de sortir, vous êtes sûr de ne pas perdre sa trace. Si cela vous fait mal au cœur et que vous sentez qu’il réclame un peu de liberté, vous pouvez opter pour des balades en laisse. Dans tous les cas, gardez l’œil ouvert.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *