La Sainte Communion, l’incontournable du catholicisme

Si dans la vie, l’individu nait, grandit et devient ensuite majeur et adulte, il en est de même pour la vie chrétienne. Autrement, la vie de l’Homme, de sa naissance à son décès, sera définie par les sacrements. Entre le baptême et la confirmation, il y a la première communion qui représente notamment un acte de foi. C’est à ce moment qu’une personne communie durant la célébration de l’Eucharistie et reçoit pour la première fois la Sainte Communion.

L’essentiel à savoir sur la Sainte Communion

Dans l’univers du catholicisme, certains chrétiens pratiquent l’Eucharistie, d’autres non. Pour ceux qui la pratiquent, l’Eucharistie est caractéristique du corps du Christ. Il s’agit même du corps du Christ, soit un sacrement auquel fait référence la Sainte Communion. Celle-ci aura donc été transformée dans le corps du Christ, grâce à la prière, avant que les pratiquants la prennent. Il s’agira ici de prendre Christ en soi. Pour y prendre part et devenir membre de l’Église catholique, la personne doit avant tout passer ses communions. La première communion constitue justement l’événement qui symbolise le sacrement de l’Eucharistie.

Le principe de la première communion

Parmi les sept sacrements de l’Église catholique, la première communion est celle qui permet aux croyants d’accéder à l’Eucharistie. Cette phase est ainsi inévitable pour pouvoir recevoir la Sainte Communion. Au cours de cette cérémonie, les enfants recevront pour la première fois le corps et le sang du Christ. Elle se passe à l’église. La famille, le parrain, la marraine et tous ceux qui le désirent peuvent y assister. La première communion implique généralement les enfants de 7 à 12 ans, mais elle peut se faire à tout âge. Néanmoins, la personne doit être baptisée auparavant. Il faudra par ailleurs pour les enfants passer par un enseignement de deux ans de catéchisme durant lequel ils développeront leurs connaissances auprès de l’église. Sans oublier bien sûr la confession devant un prêtre.

À quoi ressemble la Sainte Communion ?

Appelée aussi l’hostie, la Sainte Communion ressemble à une galette blanche faite de blé, avec une forme ronde. Après que le prêtre aura consacré l’hostie, les personnes communiées se dirigent vers lui pour recevoir la Sainte Communion. Celle-ci est placée sur la langue. Le récepteur peut aussi la recevoir dans les paumes pour ensuite la consommer immédiatement. Il faut noter que l’Hostie est tout simplement un pain. Ce sera une fois qu’il est consacré par le prêtre qu’il deviendra la Sainte Communion. Vous l’aurez compris, la consécration du pain ne peut se faire que par le prêtre lui-même. En revanche, les hommes ainsi que les femmes peuvent très bien administrer l’Eucharistie. En général, tous les sacrements et toutes les messes comprennent la prise de l’hostie. Cela peut s’agir d’un baptême ou d’un mariage. En outre, l’Eucharistie est aussi offerte à chaque messe dans l’Église catholique.

Quelques précisions sur la première communion

Comme il s’agit de l’une des occasions très importantes et les plus saintes de la vie d’un catholique, la première communion est une cérémonie qui nécessite une bonne préparation. Toute personne recevant la Sainte Communion doit être considérée comme un individu en état de grâce et sans péché. En réalité, les jeunes enfants catholiques font le sacrement pénitence, ou leur première confession, 7 jours avant la cérémonie. En échange de la pénitence, ils devront raconter leurs méfaits et péchés à un prêtre. Considéré ensuite comme absous du péché, l’enfant sera fin prêt pour sa première communion. Il est convenable de rappeler que seules les personnes baptisées peuvent communier. Concernant les enfants catholiques, il leur est recommandé de suivre des cours d’instruction religieuse le week-end ou après l’école, dans le cas où ils ne fréquentent pas l’école catholique.

La première communion est une étape importante de la vie chrétienne des catholiques. À ce titre, il ne faut rien laisser au hasard. Hormis la liturgie et les chants de l’église, il conviendra aussi d’apporter quelques ornements à l’événement. Différents conseils sont disponibles sur des sites spécialisés en matière d’organisation de cérémonie telle qu’un mariage.

Première communion, un événement qui se marque

Comme susmentionnée, la première communion est un événement qui marquera la vie d’un enfant. Afin de rendre ce moment unique et inoubliable, il serait judicieux de songer à offrir un cadeau à chaque enfant communié. Les idées de cadeaux sont d’ailleurs multiples et faciles à trouver en ligne. À l’image de Holyart.fr, les plateformes qui se spécialisent dans la commercialisation des articles religieux se qualifient comme étant un allié idéal des chrétiens. Comme il s’agit d’une boutique en ligne, celle-ci propose de découvrir, de faire un choix adapté et de commander le produit idéal sans aucun déplacement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *