crowdfunding immobilier

Le crowdfunding est-il un complément de placement intéressant ?

Le financement participatif a connu une popularité fulgurante au cours des dernières années, tant pour les investisseurs que pour les entreprises. Les premiers adeptes de ce concept visaient à créer un lieu en ligne où ceux qui ont besoin d’argent pouvaient rencontrer ceux qui souhaitaient en investir. Avec la croissance du crowdfunding, de nouvelles opportunités d’investissement en ligne ont vu le jour et l’immobilier n’échappe pas à cette tendance.

Le crowdfunding démocratise l’investissement immobilier !

Le crowdfunding est un concept d’investissement relativement nouveau, mais il a fait des vagues dans plusieurs secteurs d’investissement et notamment dans l’immobilier. Au lieu d’avoir à compter sur des connexions pour trouver des projets immobiliers et de devoir investir une centaine de milliers d’euros dans un seul projet, les investisseurs ont désormais accès à ces opportunités d’investissement à partir de 1 000 € depuis un ordinateur ou un smartphone, grâce à des plateformes comme https://www.homunity.com/fr/.

En tant que forme de placement, le secteur immobilier constitue l’une des options les plus lucratives pour ceux qui sont en quête d’opportunité d’investissement avec des rendements stables à long terme. Contrairement aux actions ou aux obligations, le marché immobilier n’est pas aussi enclin aux fluctuations d’une minute à l’autre, et les biens immobiliers peuvent offrir des rendements plus stables à long terme.

Ainsi, l’idée même du crowdfunding est de mettre sur un pied d’égalité des personnes ayant des actifs différents, donnant à tout le monde, la possibilité de devenir actionnaire et de compter sur des rendements lucratifs dans l’avenir. Le financement participatif immobilier a gagné en importance et beaucoup le considèrent aujourd’hui comme une bonne alternative ou du moins, un très bon complément de placement aux SCPI.

crowdfunding placement

Le crowdfunding immobilier : est-il un bon investissement ?

On peut s’interroger sur l’intérêt d’investir dans l’immobilier par le biais du crowdfunding plutôt que par les canaux traditionnels d’investissement. Investir dans l’immobilier nécessitait des capitaux importants pour couvrir les coûts initiaux. Ceci est dû au fait que la charge financière était entièrement à charge d’un seul investisseur qui devait donc couvrir toutes les dépenses. Le financement participatif a éliminé ces coûts élevés et les investisseurs peuvent investir quelques centaines d’euros dans un projet. Vous pouvez accéder à Immoz pour en savoir davantage.

Par le passé, l’immobilier était une activité locale. Pour acheter ou investir, il fallait au moins avoir un accès physique au bien immobilier, sinon on n’aurait aucune idée de ce dans quoi on investit. Les plateformes de crowdfunding permettent aux investisseurs d’accéder à différents projets immobiliers et d’investir sans restrictions géographiques, ce qui leur offre une multitude d’options intéressantes et de nouvelles opportunités de gains en capital.

L’investisseur n’a pas besoin d’expérience particulière

Il est bien connu que l’investissement dans l’immobilier est une activité très lourde sur le plan administratif, ce qui implique une grande quantité de paperasserie, d’intermédiaires, d’avocats à consulter, etc. Sans parler de la question de l’entretien de la propriété après l’investissement, qui nécessite encore une fois une grande organisation. Comme le crowdfunding immobilier se fait entièrement en ligne, la procédure d’investissement dans une propriété peut être complétée en quelques clics, et la plateforme de financement participatif s’occupe de tout ce qui concerne le projet.

Compte tenu du caractère risqué de ce type d’investissement, les gestionnaires des plateformes de financement participatif immobilier étudient soigneusement chaque projet d’investissement et choisissant ceux qui comportent le moins de risques et qui ont une marge bénéficiaire plus élevée. À ce titre, les investisseurs ont une certaine assurance concernant la rentabilité de leur placement.

En règle générale, les plateformes de financement participatif n’exigent pas que l’investisseur soit un professionnel pour qu’il puisse accéder à un projet, ceci est aussi valable pour les plateformes de crowdfunding immobilier. En effet, n’importe qui peut investir à titre personnel, renforçant ainsi l’idée de financement participatif et se démarquant à ce stade d’autres formes d’investissement immobilier.