Les différents types de crédit à la consommation

Faire appel à un crédit à la consommation est un moyen simple pour financer des projets, d’envergures ou non, dans votre vie (mariage, voiture, appareils électroménagers, etc.).  C’est pourquoi il existe divers crédits avec des conditions plus ou moins différentes. Zoom sur ce sujet.

Les prêts.

Le prêt personnel : le plus pratique

Cela ne nécessite aucune justification de projet de la part de l’emprunteur, ce qui en fait du prêt personnel le type de crédit consommation le plus utilisé. En outre, la personne souhaitant obtenir ce prêt est libre d’utiliser l’argent à sa guise, quelque soit son projet. Il peut donc convenir pour combler ou équilibrer un manque de trésorerie sur un compte bancaire, ou tout simplement pour faire l’acquisition d’un nouveau bien, comme une voiture ou du mobilier.

La durée et le montant du prêt sont définis au préalable. Cependant, il est impossible que cela soit modifié par la suite. Il dispose également d’un avantage considérable : d’avoir un taux fixe sur toute la durée du prêt. Cependant, en fonction de l’organisme, les taux peuvent varier considérablement.

Le prêt auto : l’incontournable

Également très utilisé, notamment pour faire l’achat d’un véhicule neuf ou d’occasion, le prêt auto demande néanmoins la présence d’un justificatif seulement pour l’achat d’un nouveau véhicule neuf. Pour le reste, cela n’est pas nécessaire d’en fournir un. De manière générale, le taux du prêt auto est plus intéressant qu’un prêt classique.

Les crédits.

Le crédit affecté : le plus défini

À l’inverse du crédit personnel, le crédit affecté sert à financer un projet bien défini, comme par exemple pour l’achat d’un véhicule neuf et travaux au sein de son foyer. L’emprunteur doit obligatoirement fournir un ou plusieurs justificatif(s) d’achats afin de prouver que ce crédit a servi uniquement à cet effet.  A savoir également que l’emprunteur dispose de différentes garanties dans le cas où il ne finaliserait pas son achat.

Le crédit gratuit : le plus attrayant

Ce crédit a le privilège d’avoir un taux d’intérêt et les frais de dossiers nuls. Réalisable sur un lieu de vente, le vendeur doit vérifier que le produit en question n’a pas subi d’augmentation un mois avant l’achat. Il doit ainsi respecter le prix auquel a été conclu ce crédit et ne peut plus l’augmenter une fois que cela ait été accepté et signé.

Globalement, cela est visible dans de nombreuses enseignes par l’intermédiaire des mentions « Payez en X fois » ou « X fois sans frais » sur les lieux de vente.

Le crédit étudiant : le plus utile (pour les jeunes)

Accordé par un organisme financier bien précis qui a pour but d’aider l’étudiant à payer ces études, le crédit étudiant aide aussi autour concernant le logement. En réalité, le remboursement ne s’effectue qu’une fois les études terminées. Ce dernier ne doit pas prendre en charge les frais de dossier.

Les conditions d’admission pour ce crédit étudiant sont simples : être âgé de moins de 28 ans et faire partie d’un établissement français en tant qu’étudiant. Il s’agit là d’un crédit garanti par l’État, ce qui veut dire qu’il n’est pas nécessaire d’avoir de garant, de plafond de revenus ou tout autre chose de ce genre. Les modalités dépendent de l’organisme prêteur.

Le crédit renouvelable : l’un des plus coûteux

Autre crédit à la consommation familier, le crédit renouvelable est connu pour son taux d’intérêt qui n’est pas forcément fixe sur la durée du prêt, même si l’argent peut correspondre à des fins diverses. Généralement, une carte bancaire est associée à ce crédit pour utiliser de l’argent sur la réserve obtenue.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *