serruriers parisiens

Mauvaise réputation du serrurier parisien : découvrez pour quelles raisons

C’est un fait établi, le serrurier parisien est loin de figurer en tête de liste des artisans les plus appréciés en France.

Ce corps de métier subit en effet une méfiance et un désamour profonds de la part du marché des consommateurs, parce qu’il a été entaché ces dernières années de précédents regrettables qui en ont sali la réputation. Des faits pour beaucoup graves qui ont fini par coller une mauvaise étiquette à tous les prestataires du métier, même les plus consciencieux.

Si vous ne voyez pas encore de quoi il s’agit ou si vous venez de vous installer dans la ville lumière, il faut que vous sachiez à quoi exactement vous en tenir. Voici pour quelles raisons le serrurier parisien a plutôt mauvaise réputation.

Serrurier Parisien : « Ceux qui connaissent les clés »

Avant tout, il faut d’abord comprendre les enjeux qui sous-tendent cette conjoncture. Le serrurier comme défini sur Serrure-pas-cher.fr est l’artisan qui installe et répare les serrures des portes d’entrée principales comme secondaires des locaux d’habitation et d’utilisation.

Il les connait donc et maîtrise bien leurs mécanismes, ce qui en fait indirectement un garant de la sécurité qu’elles sont supposées offrir. À partir de là, on comprend aisément que le moindre événement suspect puisse le mettre en cause.

Abus de confiance

Peu de personnes maîtrisent le fonctionnement d’une serrure et les différents types de systèmes de sécurité embarqués. C’est une faille que les serruriers connaissent et que certains d’entre eux exploitent malheureusement. Il est fréquemment arrivé ces dernières années qu’un serrurier parisien établisse un devis bien plus cher que de raison pour une prestation somme toute banale.

Des pièces changées alors que cela n’est nullement nécessaire, un temps de travail augmenté pour donner l’impression que la tâche est difficile, etc., le serrurier parisien passe pour un véritable filou au vu de ce genre de pratiques.

Il faut aussi noter que lorsque l’on a besoin de réparer une serrure, la situation est, dans de nombreux cas, relativement urgente. C’est un facteur dont profite parfois le serrurier parisien pour « imposer » un tarif élevé, en sachant très bien que pressé par le temps, son client sera plus enclin à débourser une somme conséquente.

Cas de cambriolage

Plus grave encore, le serrurier parisien qui se mue en cambrioleur. Comme mentionné plus haut, l’artisan connait très bien les divers types et mécanismes de serrures.

S’il s’est chargé de leur installation, il est capable de fabriquer des doubles de clés qui lui donneront accès au local, à l’insu du propriétaire. À défaut de posséder des clés, il est mieux placé que quiconque pour crocheter les serrures et neutraliser divers systèmes de sécurité mécaniques.

Si les cas de cambriolage par un serrurier parisien sont en proportion bien moindres que ceux d’abus de confiance, ils existent bel et bien, ce qui est bien dommage, car cela nuit encore plus gravement à la réputation de la profession.

Des stéréotypes défavorables qui nuisent au métier

La répétition de ce genre de faits au cours des dernières années a évidemment contribué à l’état actuel des choses. Comme on peut le lire ici, de très nombreux cas de consommateurs très mécontents de leur expérience ont été enregistrés. À l’abus de confiance et au cambriolage, s’ajoutent :

  • Un travail souvent bâclé : peu consciencieux, certains serruriers n’hésitent pas à bâcler le travail, en espérant être sollicités une seconde fois ;
  • Une attitude discourtoise : l’attitude souvent discourtoise du serrurier parisien achève définitivement d’en faire un indésirable. Jusqu’à 74% des habitants de la région en ont été victimes.

Il serait toutefois injuste de ne pas insister sur le fait que tous les professionnels de la serrure à Paris ne sont pas à ranger dans cette catégorie. Il existe bel et bien de très bons artisans dans le domaine, aussi compétents que professionnels et honnêtes. Il suffit de savoir s’y prendre pour en trouver un de qualité et éviter les arnaques. Avec tous ces stéréotypes, on se demande juste si le serrurier parisien peut encore envisager de belles perspectives professionnelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *