Tendances référencement en 2014 : comment séduire Google ?

Le géant Google n’est pas seulement à voir comme le grand méchant policier du web. Il défend avant tout l’expérience utilisateur et cherche à fournir un contenu de qualité en adéquation avec les requêtes recherchées par l’internaute. Attention, un seul faux pas et c’est la pénalité Google Panda ou Pingouin.

Avant les tendances référencement en 2014, un point de vocabulaire

Pour ceux qui l’ignorent ou qui doutent, le référencement ou SEO (search engine optimization) correspond au classement de votre site dans les moteurs de recherche (SERPs) selon les requêtes tapées.

Le référencement on-site

C’est tout ce qui se rapporte à votre site en lui-même de son architecture, à son code en passant par son contenu.

Il comprend :

  • Les balises title, H1, H2, etc.
  • Les balises alt des images
  • Les balises description et mots-clés
  • Le contenu
  • Le maillage interne et l’arborescence du site

Le référencement off-site

Il est principalement fait des liens entrants (backlinks). Plus on parle de vous sur Facebook, plus on partage vos contenus, plus vous avez de commentaires, plus votre site est visible.

Il repose sur :

  • Les liens de qualité
  • Les commentaires
  • L’utilisation des réseaux sociaux

En fait, le référencement off-site peut être vu comme la conséquence du référencement on-site, ils sont intimement liés.

Google scrute tous les mois le web avec son algorithme et ses filtres Panda et Pingouin à la recherche des sites de mauvaise qualité et des liens artificiels. Les pratiques anciennes du duplicate content, des fermes de liens et du cloacking sont sévèrement condamnées et poussent les référenceurs et les créateurs de contenus à opter pour la qualité et l’originalité.

Tendances référencement en 2014 : les points à travailler

Pour rester dans la course en 2014, il faut être attentif à un certain nombre d’éléments pour optimiser le référencement d’un site internet et espérer qu’il soit lu, aimé, partagé tout en respectant les exigences de Google. Quelques tendances de référencement 2014 se dessinent et méritent d’être partagées.

La création d’un blog

Offrir un contenu précis et de qualité aux internautes peut augmenter jusqu’à 50 % le nombre de visiteurs. La tenue d’un blog permet d’une part de se faire connaître et d’autre part de bien se référencer dans les moteurs de recherche.

L’utilisation de l’autorship de Google

Google permet d’associer chaque publication à un profil Google +. Il ne faut pas s’en priver pour deux raisons :

  • Plus de visibilité
  • Plus de crédibilité

L’optimisation de toutes les balises du site avec les mots-clés

Sans dépasser les 3 % d’occurrence de mots-clés sur une même page, il est sérieusement recommandé de les utiliser dans les balises title, description, l’architecture de l’article (balises H1, H2), la balise de l’image.

Le choix un thème pour la rédaction web

Avant 2014, il était d’usage de travailler 1 voire 2 mots-clés par article mais les choses ont changé. A présent il convient de varier les mots-clés pour éviter de les sur-optimiser et d’être pénalisé par Google. Pour ce faire, il est conseillé d’avoir recours à un champ lexical riche qui tourne autour d’un même univers plutôt que de travailler une unique expression clé.

L’importance des bons liens

Pour monter dans les pages de résultats, il faut veiller à intégrer des liens dans son contenu pour profiter de la notoriété d’autres sites (netlinking) mais aussi utiliser les trackbacks ou rétroliens pour donner de la visibilité au contenu sur un autre site.

L’expérience utilisateur

Avant de penser au référencement, il faut penser à l’internaute qui cherche une information et qui doit rapidement trouver satisfaction. Tout contenu doit être publié dans l’idée d’enrichir le web et non pas écrire pour écrire. L’une des tendances référencement 2014 est de se mettre à la place de l’internaute, de penser comme lui pour offrir un contenu en parfaite adéquation avec ce qu’il recherche.

La navigation et la lecture doivent être agréables, le contenu doit être riche et complété par des liens pertinents dirigeants vers un prolongement du sujet ou un complément d’information utile.

L’importance du web social

Le web social ou web 2.0 repose sur la collaboration, l’échange et la création de contenu par les internautes, il est toujours en mouvement et s’enrichit en permanence. Google est en plein travail pour intégrer le web social à ses critères de classement, c’est-à-dire qu’il entend analyser l’utilisation des réseaux sociaux dans le référencement. Selon Google, plus un site est lu, plus il est partagé, plus le contenu est de qualité et mérite d’être bien noté.

Les tendances du référencement en 2014 traduisent les exigences de qualité et de pertinence de Google mais aussi des internautes eux-mêmes. En effet, leur avis ne cesse de prendre de la valeur et vient à modifier le principe de production de contenu par les professionnels. Sans aucun doute, mieux vaut en faire un allié qu’un ennemi en jouant la carte de l’honnêteté, du sérieux et de la qualité.