gestion de stock

Tout ce qu’il faut savoir pour bien gérer un stock

Pour éviter de se retrouver régulièrement en proie à des ruptures de stock, il est important de savoir gérer un stock. Les causes de rupture peuvent être nombreuses et les conséquences qui y sont liées s’avèrent bien souvent désastreuses du point de vue commercial.

Une bonne gestion des stocks requiert des compétences et une discipline spécifiques. Cela passe entre autres par une élimination du gaspillage, la réalisation d’inventaires réguliers et une réduction des coûts de stockage. Diverses techniques sont utiles à cet effet.

Les avantages qu’il est possible d’en tirer sont à la fois un gain d’argent et une réduction des pertes. Ils constituent autant de bénéfices qui justifient de chercher à savoir comment gérer un stock.

Gérer un stock : Ce dont il s’agit

La gestion des stocks consiste à effectuer un suivi des marchandises stockées tout en contrôlant les variables telles que :

  • Leur poids ;
  • Leurs dimensions ;
  • Leurs quantités ;
  • Leur emplacement.

La minimisation des coûts de rétention est la principale raison pour laquelle chaque entreprise dont l’activité implique de la logistique a besoin de ressources humaines capables de gérer un stock.

Lorsqu’elle dispose en son sein de telles compétences, l’entreprise parvient à définir à temps le moment propice au réapprovisionnement en produits ou en matières premières pour une nouvelle production. Elle parvient ainsi à éviter toute rupture de stock logistique.

Le blog de Scallog est une source fournie d’astuces intéressantes et utiles pour gérer efficacement des stocks et éviter les causes de rupture de stock. Il est alimenté par des professionnels disposant d’une expertise avérée sur les questions de logistique.

L’importance de la gestion des stocks

Gérer un stock de manière convenable est essentiel pour s’assurer de la disponibilité permanente de marchandises en vue de répondre aux demandes de la clientèle. Une bonne gestion permet de bénéficier de quatre avantages principaux.

Zéro gaspillage

Une bonne gestion des stocks permet à l’entreprise de prendre les dispositions utiles quant à l’écoulement des produits dotés d’une date d’expiration. A titre d’exemple, les produits de beauté et les produits alimentaires imposent une politique spécifique pour être vendus avant leurs dates de péremption.

Pas de stock mort

On parle de stock mort lorsque le produit n’est plus demandé pour raison de dépassement de mode, d’obsolescence ou simplement parce que sa saison est passée. Une gestion convenable permet d’éviter de se retrouver en proie à ce type de situation.

Une réduction des coûts de stockage

Les coûts de stockage varient selon la quantité de produits stockés. Savoir comment gérer un stock permet d’écouler les produits à une fréquence régulière et d’éviter par la même occasion de lourdes dépenses liés à l’entreposage d’un trop plein de marchandises.

De meilleurs flux de trésorerie

Après avoir engagé des frais pour l’acquisition de stocks, leur revente est indispensable pour réaliser des bénéfices. A ce titre, garantir l’efficience en matière de gestion des stocks est un excellent moyen de faire des bénéfices et d’améliorer les flux de trésorerie.

Outre les ventes réalisées, gérer un stock avec efficacité permet de faire des économies sur les coûts de stockage et de renflouer ainsi ses caisses avec plus d’efficacité. Cliquez ici pour découvrir comment gérer au mieux ses stocks.

Les techniques de gestion à connaître

Les techniques utiles en matière de gestion de stocks varient avec le type d’entreprise et les activités menées. Sur ce registre, le recours à un logiciel est une recommandation d’ordre général.

Elle permet de réduire, voire d’éliminer les erreurs humaines dans le processus de gestion des stocks, mais aussi d’éviter les causes de rupture de stock logistique. L’usage du logiciel doit cependant s’accompagner de la mise en œuvre des méthodes spécifiques présentées ci-dessous.

Le seuil de stock minimal

Encore appelé point de commande, le seuil de stock minimal désigne le niveau en dessous duquel il devient nécessaire de passer une nouvelle commande afin de prévenir une rupture de stock logistique.

Ce seuil est l’équivalent de la plus petite quantité avec laquelle l’entreprise peut continuer à fonctionner sans risque. Pour chaque produit, ce seuil est déterminé en fonction de facteurs tels que la rapidité d’écoulement ou la durée d’approvisionnement.

La technique PEPS

Premier entré, premier sorti ! Cette technique revient à donner priorité, au moment de la vente, aux produits les plus anciens. Elle est surtout importante pour les produits périssables. Mais son application aux produits non périssables permet également d’éviter leur détérioration.

Négocier des clauses avec le fournisseur

Le fournisseur devrait être disposé à :

  • Remplacer un produit non écoulé ;
  • Résoudre des défauts de fabrication ;
  • Accroître l’espace de stockage alloué.

La possibilité de négocier ces points requiert l’établissement dès le départ et le maintien de relations professionnelles saines et cordiales.

La définition d’un stock de sécurité et un contrôle de stock régulier à travers un inventaire physique, un contrôle ponctuel ou un inventaire tournant sont également efficaces pour éviter toute rupture de stock logistique. La technique Juste-à-temps et la technique LIFO présentée dans cet article sont aussi utiles pour gérer un stock.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *