Trucs et astuces pour devenir rédacteur web

Mise en valeur par des blogueurs qui ont évolué vers le référencement, la rédaction web n’a pourtant rien d’une improvisation : c’est un métier à part entière, qui surfe sur des stratégies d’optimisation de plus en plus axées sur la qualité du contenu. Ce travail vous donne envie ? Voici nos trucs et astuces pour savoir comment devenir rédacteur web.

Dis-moi ce que tu écris, je te dirai qui tu es

Si le métier de rédacteur web attire de plus en plus de candidats, c’est sans doute parce qu’il s’agit d’un moyen d’expression original doublé d’un gagne-pain plaisant. En outre, le rédacteur, souvent free-lance, peut gérer son temps comme il le désire et jongler entre les missions – une manière d’éviter l’irrépressible ennui du classique travail de bureau.

Concrètement, devenir rédacteur web en revient à parcourir les vastes territoires d’Internet pour en extraire la substance d’articles optimisés : conseils, points de vue, récits, expériences personnelles… Le tout au service d’un client qui désire mettre en valeur un produit ou un service.

Car, oui, la rédaction web s’inscrit dans une stratégie plus vaste : celle d’un référencement naturel efficient.

Rédaction et référencement

Internet est un vaste bloc d’informations qui, à certains égards, peut s’apparenter à un dépotoir : on y trouve de tout, et souvent une masse de médiocrité. Produire du contenu ne suffit pas : aujourd’hui, des logiciels offrent la possibilité d’en générer automatiquement grâce à des algorithmes dédiés. Mais pour tirer son épingle du jeu, encore faut-il écrire un contenu de qualité.

Les moteurs de recherche intègrent de plus en plus cette dimension à leurs méthodes de sélection des résultats. Prenez Google : pour gagner sa suprématie, et pour la conserver, la firme veille à fournir à ses utilisateurs des résultats pertinents qui correspondent à leurs recherches. C’est la condition sine qua non d’un bon taux de satisfaction.

Or, la qualité du contenu est une donnée phare de la satisfaction de l’internaute, et Google développe des algorithmes qui permettent de s’assurer que les sites référencés proposent des informations valides et pertinentes. Un sympathique logiciel du nom de Google Panda s’occupe de vérifier tout ça. C’est là que le rédacteur web entre en jeu : pour produire ce contenu de qualité.

Creativity

Les qualités nécessaires pour devenir rédacteur web

Savoir écrire correctement le français et pouvoir construire des phrases cohérentes ne suffisent pas pour prétendre devenir rédacteur web. Il faut également :

  • Une bonne dose de curiosité. La veille médiatique est l’autre versant de la rédaction web : il est indispensable de se tenir informé afin d’orienter au mieux son article. En ce sens, le rédacteur s’apparente à un journaliste : il doit veiller à ne pas diffuser de fausses informations, vérifier ses sources, proposer du neuf.
  • Un soupçon de maîtrise technique. La connaissances des outils du référencement et les pratiques de la rédaction web font partie du job : maillage interne, structuration du texte, usage des réseaux sociaux…
  • Une grande adaptabilité. Le rédacteur est au service de son client, dont il doit respecter les contraintes, les besoins, les sujets et les délais. Il doit également faire preuve de rigueur, car il ne maîtrise pas nécessairement les thèmes qui lui sont proposés, et montrer un amour immodéré pour l’écriture, dans la mesure où il n’aime pas toujours le sujet à travailler.

cae581b9-e807-4cbe-aca4-454ce81d9ee8

Les secrets du métier

Pour devenir rédacteur web, il faut avant tout prendre conscience de la différence fondamentale qui existe entre l’écriture journalistique et la rédaction sur Internet :

  • Le rédacteur web doit inciter l’internaute à utiliser un service, acheter un produit ou, au minimum, passer du temps sur la page et cliquer sur des liens ;
  • Il doit connaître les techniques du référencement SEO qui se déclinent en normes pour l’écriture web – normes elles-mêmes imposées par les moteurs de recherche.

La rédaction web implique également de suivre certains protocoles d’écriture qui excluent, de fait, certaines habitudes :

  • L’écriture doit être claire, simple, concise ;
  • Les phrases longues et lourdes sont à éviter ;
  • Les mots-clés doivent être placés à intervalles réguliers.

Pour plus de détails, vous pouvez lire cet article. Il met en avant les astuces qui vous aideront à devenir rédacteur web !

Trucs et astuces pour devenir rédacteur web 4

La formation qui amène à devenir rédacteur web

À l’instar de nombreux métiers qui sont nés avec l’essor d’Internet, devenir rédacteur web ne nécessite pas d’avoir un bagage scolaire précis. Sont souvent privilégiés par les employeurs :

  • Les étudiants issus de formations littéraires (Bac L, diplômes de Lettres) et de communication ;
  • Les journalistes, censés posséder d’excellentes qualités rédactionnelles et avoir été formés aux techniques d’écriture ;
  • Les community managers, déjà à l’aise avec les réseaux sociaux (mais pas toujours avec l’écriture) ;
  • Au final, n’importe qui capable d’écrire des textes vivants et du contenu de qualité.

Certaines universités proposent désormais des licences de rédaction web, qui forment également aux pratiques du référencement naturel – ce qui ne peut qu’être un avantage.

Pour finir, sachez que le rédacteur web peut travailler à son compte (en free-lance), au sein d’une agence, dans un bureau ou à domicile. C’est donc un emploi qui offre beaucoup de libertés, et dans lequel aucune journée ne ressemble à la précédente !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *