Quelles sont les applications de rencontre innovantes ?

Les applications de rencontre, on a tous essayé. Même pour quelques minutes, juste histoire « de voir comment ça se passe ». On crée un profil, on met une photo, on remplit 2/3 lignes de renseignements basiques, et on espère de tout cœur que le prochain « match » sera la rencontre du siècle. Sauf que la déception est souvent à la hauteur de l’espérance. Les nouvelles applis changent-elles la donne ? Que proposent-elles d’innovant ? Revue de détail.

Des rencontres avec application

Avec les vies de folie que nous menons, il est de plus en plus compliqué de prendre le temps de faire de « vraies » rencontres, dans la bonne vieille réalité. Alors, on se penche volontiers sur les applications de rencontre : pratiques, intégrées à nos smartphones, elles se proposent de remplir le vide sentimental de nos existences urbaines.

Ou presque : encore faut-il qu’elles fassent correctement leur boulot. Ce qui n’est pas toujours le cas. Si le smartphone semblait pouvoir devenir le meilleur intermédiaire pour des rencontres réussies, cet outil privilégié des digital natives a pourtant connu de nombreux hoquets. Le principal hic ? Des faux profils par milliers qui corrompent tout le principe de ces applis.

Quelles sont les applications de rencontre innovantes 1

Des modèles obsolètes

Dans la foulée des sites dédiés qui ont révolutionné les affaires amoureuses au début des années 2000, les applications de rencontre ont connu un énorme succès. Un peu trop, d’ailleurs, pour être complètement honnête : on peut légitimement avoir quelques doutes lorsqu’on lit qu’Adopteunmec serait fort de 10 millions d’inscrits, soit 1 Français sur 7 ! Un décompte un poil optimiste.

Meetic, Badoo, Zoosk… Les solutions pour âmes en peine se sont multipliées à toute vitesse, et les problèmes les ont suivies de près. Tous ceux qui ont déjà mis le doigt sur quelques-unes de ces applications ont passé plus de temps à faire le tri dans les faux profils et les dragueurs de bas étage qu’à effectivement essayer de rencontrer quelqu’un de normal.

Le principe est toujours le même : un profil, une photo, quelques renseignements, et des candidats par centaines. Les garçons envoient des cœurs ou des « matchs » aux jolies pépées. Les demoiselles, à peine inscrites, voient déjà leur boîte de réception noyées sous les propositions indécentes. Et dans ce joyeux désordre, les arnaqueurs évoluent comme des poissons dans l’eau.

Quelles sont les applications de rencontre innovantes 4

Des applications de rencontre innovantes

Heureusement, depuis quelques années, des applications de rencontre originales, plus ou moins créatives, se sont imposées sur le marché en balayant leurs concurrents obsolètes. Adopteunmec a certes donné le ton : en favorisant les filles plutôt que les garçons, les créateurs de cette appli ont renversé la tendance qui autrefois condamnait ces dames à subir plutôt qu’à agir.

Voici une sélection (non exhaustive) de ces applications nouvelle génération, avec une brève description de leurs fonctionnalités :

  • Crazy Blind Date. Ici, vous ne mettez pas de photo ni ne remplissez aucune information. Vous fixez un rendez-vous (« demain, 15h, gare Montparnasse, devant le kiosque à journaux, je porterai un T-shirt Superman »), et quelqu’un s’y rendra. Ou pas. Et même si une personne débarque, c’est la surprise. Sera-t-elle bonne (la surprise) ? Impossible de le deviner à l’avance. Un peu comme dans la réalité, d’ailleurs.
  • Gleeden. Réservée aux relations extraconjugales, cette application n’a pas bonne réputation au sein des ménages, et pour cause. Le XXIe siècle a fait tomber quelques tabous, et on peut désormais partir volontairement en quête d’un partenaire en couple pour des aventures sans lendemain. C’est un paradoxe, mais ce type d’applications de rencontre (comme Ashley Madison aux USA) n’est pas fait pour les célibataires !
  • Grindr. Parmi les applications de rencontre dédiées aux gays et aux bisexuels, Grindr est sans doute la plus célèbre. Pas question, ici, de trouver l’amour de sa vie : on y recherche plutôt un compagnon pour passer du bon temps sans prise de tête, via un système de géolocalisation. Son équivalent pour elles, Blendr, ne connaît pas encore le même succès.
  • Happn. Cette application originale a pour ambition de faire tomber le mur numérique qui vous sépare de la réalité. En s’appuyant sur votre vie quotidienne, elle vous propose de retrouver des gens que vous avez croisés – dans les transports, au supermarché, dans les couloirs de la fac – sans oser les aborder. Encore faut-il que ces mystérieux et charmants inconnus aient, eux aussi, un compte sur cette appli.
  • Lovelooz. Certainement la plus originale de notre liste, cette application vous invite à partager votre loose amoureuse avec des inconnus, en espérant rencontrer, dans la foulée, quelqu’un de bien ! À la fois rafraîchissant et totalement déprimant.
  • MelteamPot. Une appli à base de géolocalisation qui vous permet de croiser des Français n’importe où dans le monde, à maximum 150 km de vous. L’objectif n’est pas nécessairement sentimental ou sexuel : vous pouvez simplement avoir envie de communiquer avec des compatriotes autour d’un verre. Et plus si affinités.
  • Once. Complètement tendance, Once donne ses lettres de noblesse au slow dating, qui s’oppose, vous l’aurez compris, au fast dating façon Tinder. Ici, un seul « match » par jour (et pas de foot, ni de tennis). Vous likez ou pas, mais si c’est non, le prochain espoir de rencontre, c’est seulement demain. Les plus frivoles peuvent s’abstenir : Once privilégie l’amour, le vrai. Derrière votre écran de smartphone, ce sont des humains qui sont aux commandes, et qui étudient les profils pour des propositions de qualité. Jetez un œil au test de l’appli ici.
  • Parship. Pour ceux qui prennent les applications de rencontre, et les rencontres tout court, au sérieux. Parship fait la chasse aux faux profils ou aux membres érotomanes pour privilégier les romantiques vrais de vrais. À 20€ par mois, c’est aussi la plus chère : mais que voulez-vous ? La qualité, ça se paie.
  • Tinder. Ultra-célèbre dans le milieu, cette appli affiche des profils de personnes situées dans votre environnement immédiat, repérées par géolocalisation. Vous pouvez choisir de liker (un cœur vert) ou de rejeter (une croix rouge). Ni vu, ni connu. Si un cœur vous est attribué en retour, c’est du tout bon : « It’s a match ! » L’occasion de tester vos dernières découvertes en SM soft, pas vrai ?

Vous trouverez sur cette page un comparatif des applications de rencontre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *