Les sept meilleures ventes de mangas de l’année 2016 au Japon

Les bandes dessinées japonaises ont leurs propres spécificités. Ces dernières plaisent notamment aux français puisque l’Hexagone est le deuxième consommateur de mangas au monde, derrière le pays du Soleil Levant.

Voici un classement des meilleures ventes au Japon pour l’année 2016, afin d’anticiper les tendances de 2017.

One Piece

7- My Hero Academia : vers l’infini et au-delà ?

Imaginez un univers où posséder un super pouvoir est anodin. Ce monde, c’est celui de My Hero Academia, l’œuvre de Kohei Horisoki, initiée en 2014. Izuku est un adolescent de 14 ans sans pouvoir qui idolâtre le super-héros le plus fort du monde, et qui malgré tout rêve d’atteindre son niveau… La tragédie du garçon a engendré près de 5,1 millions de ventes (cliquez ici pour en savoir plus).

6- Seven Deadly Sins : déshonorés mais toujours vaillants

Pour se venger de la trahison des Chevaliers Sacrés, la princesse Elizabeth parcourt le royaume de Liones à la recherche des Seven Deadly Sins. Ces sept chevaliers honnis à tort pourront-il laver leur honneur en rendant justice ?

Pour le savoir, plus de 5,1 millions de copies de l’œuvre de Nakaba Suzuki ont été achetées par les amateurs de mangas japonais.

Seven deadly

5- Haikyû !! : allez les champions !

Shoyo a un rêve, c’est celui de marcher sur les pas du « petit géant », un joueur de volley exceptionnel malgré sa petite taille. Cette histoire sportive créée par Haruichi Furudate est publiée depuis 2012 (à découvrir sur ce site), et a intéressé plus de 6,4 millions de lecteurs en 2016.

4- L’Attaque des Titans : le plus gargantuesque des mangas

Créée en 2009 par Hajime Isayama, cette perle occupe la quatrième place des ventes japonaises avec ses 6,5 millions d’exemplaires vendus. L’humanité retranchée derrière ses trois énormes murs peut compter sur Eren Jäger et le bataillon d’exploration pour combattre les titans. Le secret de ces derniers est toujours en attente d’être révélé aux lecteurs, qui ne ratent pas une miette de la narration.

3- Kingdom : sept royaumes pour une troisième place

On ouvre le podium avec ce titre conçu par Yasuhina Hara à partir de 2006. Shin poursuit toujours son rêve de devenir un Grand Général d’une Chine ancestrale. Verra-t-on prochainement Ei Sei unifier les sept royaumes ?

En attendant la réponse, on a pu constater que les tomes de Kingdom se sont vendus à près de 6,6 millions de copies en 2016. Il semblerait que l’aventure de Shin ait encore de beaux jours devant elle !

2- Assassination Classroom : diplôme obtenu et page tournée

Parmi les mangas les plus vendus de l’année 2016, une petite page se tourne avec la fin de l’œuvre de Yusei Matsui. Les élèves du collège Kunugigaoka et leur professeur (très) particulier ont cessé de vivre leurs aventures. La fin de cette publication commencée en 2012 s’est accompagnée de plus de 6,8 millions de ventes.

Asssassination

1- One Piece : les pirates raflent tout !

Eiichiro Oda publie l’histoire de Luffy au Chapeau de Paille et de ses compagnons depuis 1997. Cela fait donc près de 20 ans que les aventures du futur Roi des Pirates se vendent à plusieurs millions d’exemplaires.

Des balbutiements de l’équipage sur East Blue jusqu’à son arrivée au Nouveau Monde, en passant par les péripéties de Grand Line, la narration et les personnages se renouvellent perpétuellement. Et ce, sans jamais cesser d’étonner les lecteurs (visitez ce lien pour en savoir plus).

En 2016, pas moins de 12,3 millions de copies se sont vendues au Japon, confirmant de très loin la position de ce titre mythique parmi les mangas, en tête des ventes depuis 2009. Le One Piece est encore loin !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *