Comment permettre à ses grands-parents de rester chez eux ?

Il n’est pas facile pour les grands-parents d’abandonner leur mode de vie, leur maison, leurs repères pour rejoindre un établissement spécialisé ou la maison d’un proche. Fort heureusement, de nombreuses solutions sont aujourd’hui envisageables pour permettre aux personnes du troisième âge de rester chez elles tout en leur offrant un soutien et une assistance en permanence. Quels sont donc les différents moyens envisageables pour maintenir l’autonomie des grands-parents et leur permettre de rester chez eux ? Éléments de réponse !

Autonomie des grands-parents : la téléassistance, une solution efficace ?

Pour beaucoup, héberger une personne âgée peut être une véritable source de tracas. En effet, le manque de temps, les occupations personnelles, et parfois le manque de compétences pour répondre aux attentes des personnes âgées sont autant de facteurs qui justifient la difficulté liée à l’hébergement de séniors chez soi. De plus, ces derniers sont souvent réticents à l’idée de quitter leur propre domicile, où ils se sentent le plus à leur aise. La téléassistance pour les personnes âgées est l’une des solutions les plus efficaces pour maintenir l’autonomie des grands-parents à domicile.

De façon concrète, il s’agit d’un service destiné aux personnes âgées qui ne souhaitent pas quitter leur maison, et qui ne disposent pas forcément de quelqu’un chez eux pour les aider en cas de problèmes ou d’incidents. La téléassistance s’avère particulièrement utile en cas de malaise, de difficultés quelconques, de brûlure, de chute ou même d’erreur de prise de médicament. Ce service simplifie également le maintien à domicile des personnes âgées en leur offrant dans des délais réellement brefs une assistance en cas d’effraction, d’agression ou de vol.

Cette solution permettant de maintenir l’autonomie des grands-parents à domicile est aussi très utile en cas de problèmes électroménagers, et quand il faut faire des démarches administratives. Mais en fait, comment la téléassistance permet-elle de garantir la sécurité et le bien-être des seniors chez eux, en temps réel ? Le principe est simple : pour commencer, un dispositif est installé sur une ligne téléphonique classique ou moderne. Par la suite, il suffit d’une pression sur le bouton du transmetteur ou de l’émetteur, pour que l’abonné soit mis en communication avec un centre d’écoute spécialisé.

Pour assurer l’autonomie des grands-parents à domicile, des spécialistes sont désignés par le centre pour intervenir rapidement en cas de problèmes, et chacun d’eux peut être informé par e-mail en cas d’intervention des services de secours chez un abonné. Les opérateurs d’écoute rassurent et offrent une présence continuelle 24h/24, en toute confidentialité. Grâce à des détecteurs de chutes, de fumée ou de mouvements (plus d’infos sur Gataka) et parfois à des capteurs d’analyse comportementale, le centre peut vite intervenir en cas de soucis ou d’anomalies.

D’autres solutions en dehors de la téléassistance ?

Bien que nombreux services de téléassistance soient désormais disponibles, et que cette solution semble plus efficace pour assurer l’autonomie des grands-parents à domicile, il existe d’autres moyens envisageables. Entre autres, il est impératif que les personnes âgées bénéficient quand même du soutien de leurs proches, notamment le week-end ou les jours fériés. Il faut penser à passer du temps avec eux, et faire l’effort de les aider dans les tâches ménagères (lessive, vaisselle, nettoyage, etc.).

Il faut aussi être prévenant envers les grands-parents, en leur offrant des cadeaux à des occasions pas forcément spéciales, et en les faisant sortir. Par ailleurs, vu que les capacités physiques diminuent avec l’âge, il faut  penser à s’informer régulièrement sur l’état de santé des grands-parents, à s’assurer souvent qu’ils se portent bien et qu’ils n’ont pas besoin d’aide. Tout cela concourt à conserver l’autonomie des grands-parents à domicile.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *