Accueil » Immobilier » Ouvrir une agence immobilière en 2015 : les clés du succès
|

Ouvrir une agence immobilière en 2015 : les clés du succès

La demande croissante en logements assure la pérennité et le succès des activités touchant à l’immobilier. Avant de lancer sa propre agence immobilière, il convient d’avoir l’expérience nécessaire au métier d’agence immobilier et de bien connaître son marché local. Le métier est autant difficile que passionnant. Vous trouverez ci-dessous les principales conditions pour ouvrir une agence immobilière en 2015.

Un logiciel immobilier, le couteau-suisse de l’agence

Aujourd’hui, les professionnels de l’immobilier doivent s’armer d’outils informatiques afin de s’adapter à leurs clients et de faire face à la concurrence. Le logiciel de transaction devient le couteau-suisse des agents immobiliers, ce dernier permet une multitude de tâches quotidiennes :

  • Prise et partage des mandats
  • Gestion du calendrier
  • Diffusion des biens sur les différents portails
  • Synchronisation d’agendas
  • Etc.

Par exemple, la société Imminence propose un logiciel immobilier full web aux multiples fonctionnalités. La concurrence est rude dans le domaine, et tous les nouveaux entrants ont bien compris l’importance du cloud computing comme Beyat ou encore Vilogi.

Un site immobilier : véritable vitrine de l’agence

Le deuxième outil indispensable est le site immobilier, aujourd’hui le site web est la vitrine de l’agence immobilière comme on peut le lire ici. Le site permet également de capter des contacts grâce au référencement sur les principaux moteurs de recherche. Il doit avoir les qualités suivantes :

  • Etre ergonomique
  • Etre intuitif
  • Reprendre la charte graphique de l’agence (couleur, logo, style)

Ce dernier doit être aussi optimisé pour le référencement naturel, afin que le site génère des contacts. A l’heure actuelle, on compte que 90% des personnes qui recherchent à acheter ou à louer un bien immobilier commencent leur recherche sur Internet, d’où l’intérêt pour l’agence d’être visible sur Internet par le biais de son propre site web.

LIRE  Ventilateurs USB portables : Choix, utilisation et efficacité

Quelles sont les qualifications requises ?

Entre 3 ans et 10 ans d’expériences professionnelles sont nécessaires pour prétendre à ouvrir sa propre agence immobilière. Il est néanmoins possible de se lancer avec un bac+3 en études commerciales juridiques ou économiques.

Autrement, être en possession d’un BTS comptabilité-gestion, DUT carrières juridiques et un BTS professions immobilières est suffisant pour envisager de se lancer dans le métier. Troisième alternative, justifier d’un diplôme délivré par un institut d’études économiques et juridiques appliquées à la construction et à l’habitation, option vente et gestion d’immeubles.

En plus des études, il faut bien entendu avoir des soft skills inhérentes au métier de directeur d’agence car les particuliers viennent chercher un savoir-faire et une expertise.

dv1996006

Les démarches, obligations et budget lors de l’ouverture de son agence

La première étape pour l’ouverture d’une agence immobilière est la demande d’immatriculation au greffe du tribunal de commerce. Après l’enregistrement des statuts, l’obtention de la carte professionnelle « Transaction sur immeubles et fonds de commerce » et/ou « gestion immobilière » est aussi requise.

Elle est à retirer auprès de la préfecture du département où s’établira la future agence. La démarche suivante consiste à trouver une garantie financière. Fournie par une compagnie d’assurance, cette couverture assurera aux futurs clients le remboursement des fonds de dépôt versés à l’agence. Il sera aussi nécessaire de souscrire une assurance Responsabilité Civile Professionnelle pour couvrir tous les risques associés à l’exercice du métier.

En début d’activité, un budget de 110 à 120 000 € est à prévoir. Cette somme dépendra essentiellement du local choisi et des éventuels travaux d’aménagement. Au côté logistique viendront s’ajouter les petites dépenses à prévoir avant d’avoir perçu les premiers honoraires. Attention à bien faire votre calcul ! Rejoindre un réseau est aussi une option, pour plus d’informations sur Côté Particuliers, cliquez-ici.

LIRE  Chaudières électriques : Avantages, inconvénients et alternatives

A lire également