Portage salarial : quelle société choisir ?

Bien que le portage salarial soit une nouvelle forme d’emploi, il séduit de plus en plus d’employés souhaitant gagner en indépendance sans perdre leurs intérêts. Ceci étant, l’intégration d’une société dédiée n’est pas aussi simple qu’imaginent certains. Il faut considérer un grand nombre de points avant de s’y lancer.

Comment fonctionne-t-il ? Quels sont les avantages qu’il procure ? Comment choisir son entreprise de portage ?

Autant de questions peuvent venir à l’esprit pour chaque nouveau concept. Pour élucider le sujet, ce guide y répond successivement.

Qu’est-ce qu’on entend par portage salarial ?

Pour comprendre la notion de « portage salarial », il est nécessaire de connaître :

Sa définition

Le portage salarial est une « forme d’emploi hybride » qui permet au travailleur de gagner l’autonomie d’un indépendant et les avantages du statut d’un employé.

Créé dans les années 1980, il commence à gagner de plus en plus de terrain dans le marché de l’emploi, surtout chez les consultants. Souhaitant se lancer dans la création de leur propre activité, ces derniers désirent en même temps bénéficier d’un filet de sécurité.

Sa légalisation, notamment dans plusieurs pays européens, lui attribue le titre de branche professionnelle confirmée.

Son principe

Le portage salarial se base sur une relation tripartite entre :

  • Une société de portage salariale
  • Une entreprise cliente, pouvant être une association et même une collectivité
  • Un consultant indépendant, aussi appelé « salarié porté »

Quels sont les avantages du portage salarial ?

Les avantages du portage salarial peuvent être subdivisés en deux catégories.

Les avantages selon le statut du travailleur

Il peut convenir à un intervenant désireux de se consacrer à leur activité sans passer par les démarches administratives tout en bénéficiant des garanties en cas de non-paiement de la société cliente.

Cet intervenant en question peut-être :

  • Un consultant
  • Un salarié
  • Un formateur
  • Un créateur d’entreprise
  • Un retraité
  • Un auto-entrepreneur

Les avantages directs perçus par chacun

  • Se consacrer librement à son activité (sans passer par une structure juridique)
  • Gagner le statut de salarié, une assurance responsabilité civile professionnelle, un régime de prévoyance
  • Prospecter et constituer sa clientèle
  • Organiser son temps en fonction de ses besoins
  • Ne pas remettre en cause son patrimoine personnel
  • Être reconnu et valorisé selon ses années d’expérience
  • Collaborer avec des grands groupes et des experts

Comment choisir sa société de portage ?

Trouver une société de portage sérieuse n’est pas une mince affaire. Le mieux est de se référer à un guide du portage salarial.

Par avance, vous trouverez à travers ses quelques lignes les paramètres à considérer lors de vos prospections.

L’analyse financière de la société de portage salarial

Comme toute entreprise, une structure de portage salarial ambitionne d’optimiser son chiffre d’affaires. Vous devez donc porter une grande attention sur sa santé financière.

L’étendue de ses services

Comme elle prélève des frais de gestion sur les missions effectuées par le salarié porté, celui-ci peut prétendre différents services en retour :

  • L’accès aux formations pour développer ses compétences
  • L’accès aux événements professionnels organisés
  • L’assistance juridique dans la réalisation de ses missions
  • La possibilité d’échanger avec des experts

Il faut préciser que ce sont les entreprises les plus renommées qui disposent généralement d’un large choix de services.

Les avantages qu’elle propose

Comme les services, les avantages mis en avant dépendent de la capacité de chaque entité. Il est plus prudent de se renseigner davantage avant de prendre une décision.

Son niveau d’expérience

Les années d’expérience sont très indicatives en termes de fiabilité. Elles en disent long sur la capacité de survie de chaque entreprise. Il faut que celle-ci sache conjuguer son savoir-faire sur au moins deux niveaux : administratif et technique.

Ses frais de gestion

D’une manière générale, le montant des frais de gestion (coût du service prélevé par la société de portage) se situe entre 5 % et 10 % du chiffre d’affaires hors-taxe généré mensuellement par le salarié porté.

Sa renommée ou sa côte

La renommée est signe de performance. Une société de portage performante doit logiquement avoir de nombreuses références.

Pour attester de sa bonne réputation, vous pouvez vous référer aux appréciations des portés sur Internet (avis laissés sur Google ou sur des plateformes de collecte d’avis comme Trustpilot).

Son intégration à un syndicat

Son appartenance à un syndicat est un bon signe, à condition que celui-ci soit reconnu. S’il est en mesure de réclamer et de défendre ses intérêts, il ne négligera pas non plus celui de ses clients et surtout ses prestataires.

Pour récapituler, une société de portage salarial réunit un certain nombre de qualités :

  • Elle propose des services et avantages satisfaisants.
  • Elle possède une bonne expérience et un savoir-faire confirmé.
  • Elle a une bonne image auprès de ses clients et prestataires.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *