brise vue

Profitez de votre extérieur en toute tranquillité en installant un brise vue

Que vous ayez un grand jardin orné de massifs de fleurs et d’une piscine, ou bien que votre appartement au 5ème étage dispose d’un petit balcon où vous avez installé une paire de transats, l’installation d’un brise vue pourrait rendre votre espace extérieur plus intime et agréable. Recevez des amis, jouez au foot avec vos enfants ou prenez le soleil sans avoir l’impression d’être à la vue de tous vos voisins.

Quel modèle de brise vue choisir ?

En plus de vous apporter plus de tranquillité, un brise vue peut aussi constituer un élément de décoration de votre jardin ou balcon. Il peut même simplement remplir la deuxième fonction et servir à cacher un mur ou objet disgracieux (remise, zone poubelles, cuve d’eau…). Certains sont à poser à même une clôture, d’autres sur une rambarde, ou bien seuls, pour scinder un espace. Dans la plupart des cas, l’installation d’un brise vue est extrêmement simple, en fonction du type choisi. Et en parlant de ça, vous avez l’embarras du choix. En magasin et sur internet, vous pourrez sélectionner le brise vue idéal parmi :

  • Les « écrans » en tissus ou en synthétique. Ce n’est finalement qu’une simple toile tissée utilisée pour habiller votre clôture ou balustrade. Certains écrans tissés amènent une touche d’élégance (plusieurs couleurs et aspects différents) tout en protégeant des regards indiscrets, mais aussi du vent et des UV.
  • Les canisses en bambou, en bois ou PVC. Une canisse, ou claie, dérive de la vannerie (art de tressage de la paille). C’est un rouleau de tiges assemblées verticalement. L’occultation occasionnée n’est pas parfaite, mais une canisse en bois apporte une touche de naturel et d’exotisme et une ambiance côtière.
  • Les treillis de feuillages artificiels. Faciles à installer, ils apportent une touche de verdure sans nécessiter le même entretien qu’une véritable haie végétale. L’illusion est convaincante, et vous pouvez superposer plusieurs couches de treillis pour masquer plus ou moins le support (clôture ou palissade) sur lequel vous le fixez.
  • Les éventails. Un simple arc de cercle en tissus à déployer au sommet d’un garde-corps, pas exemple pour isoler votre balcon de celui de votre voisin. Sur une terrasse, il permet aussi de vous protéger du soleil.
  • Les lames d’occultation. Des lattes de plastique prévues pour être facilement attachées sur un grillage. C’est l’une des solutions les plus économiques et faciles d’installation, mais le résultat est moins esthétique.
  • Les brises vues rétractables. Modulable et de largeur variable, ce type de brise vue se déroule à la manière d’un écran de projection et se range en s’enroulant dans le poteau (vertical ou horizontal) qui lui sert de base. Cela permet de régulièrement s’isoler des vis-à-vis sans obstruer un passage ou se priver du soleil. Comme les toiles à installer sur les clôtures, il protège du vent et des UV (en fonction du traitement de la toile).

Les réglementations à connaître avant de choisir un brise vue

Attention : avant d’investir dans un brise vue ou toute autre installation occultante pour les limites de votre jardin ou balcon, vous devez vous renseigner quant à l’existence d’une réglementation à ce sujet. En effet, même si vous êtes chez vous, vous n’avez pas forcément carte blanche en ce qui concerne l’allure extérieure de votre habitation. Contactez la mairie de votre commune pour vous assurer que vous respectez le plan d’urbanisme de la ville. Idem pour les espaces partagés d’une résidence ou les clôtures mitoyennes. Et si vous souhaitez masquer la clôture entre le jardin de votre voisin et le vôtre, n’hésitez pas à en parler avec lui auparavant. Non seulement, il verra votre brise vue autant que vous et pourrait avoir son mot à dire quant à la couleur ou le matériau utilisé, mais en plus vous pourriez partager les frais.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *