10 actions pour communiquer sur l’ouverture de son magasin !

Dès le projet de création d’un magasin, le futur commerçant est face à l’obligation de communiquer sur sa prochaine ouverture, son offre et ses produits… S’il doit être percutant, son plan d’action ne doit toutefois pas asphyxier sa trésorerie ou, à l’inverse, lui faire perdre des opportunités d’affaires par un manque évident d’actions. Il lui faut donc concilier agilité avec réalisme pour développer sa notoriété. Découvrez 10 actions simples et pertinentes pour communiquer efficacement autour de l’ouverture de son magasin.

Les questions à se poser avant d’ouvrir

C’est l’évidence même, mais il est nécessaire de définir un positionnement marketing pertinent avant même de fixer la date d’ouverture de son magasin et lancer sa distribution de prospectus pour en faire la publicité.

Formuler sa proposition de valeur

Pour un bon lancement, il faut prendre le temps de poser la bonne question : « Qu’est-ce que j’apporte précisément à mes clients ? » Il faut surtout prendre le temps d’écrire et de penser sa réponse, en somme de formuler sa proposition de valeur qui sera au cœur de tous les messages marketing et publicitaires futurs de sa future boutique.

Se créer une identité de marque

L’identité graphique et visuelle de son magasin, de sa marque doit porter la proposition de valeur préalablement définie. Elle se doit donc d’en être le parfait reflet. Par ailleurs, créer son branding permet de mieux cibler ses partenaires : autant de temps gagné lorsque l’on souhaite lancer une opération spéciale, par exemple.

Définir sa zone de chalandise

Le rapport effectué entre la fréquence des visites clients et leurs lieux de vie détermine la zone de chalandise de votre magasin. En fonction de l’activité et de cette zone, les visites peuvent être plus ou moins régulières. La communication et les actions pour se faire connaître devront donc être adoptées pour optimiser sa publicité.

Visite physique ou virtuelle

Le branding et la zone de chalandise sont définis ? Parfait ! Il est temps de partir à la conquête de sa clientèle et d’adapter ses actions selon les points de concentration des clients pour en maximiser les effets : actions de rue ou sur le net, dont les résultats dépendront tous du temps et du budget qui leur seront consacrés.

Les 10 actions clés pour réussir sa communication

Lancer une campagne d’affichage

L’affichage traditionnel est un excellent moyen de communiquer autour d’une ouverture de magasin. Certes, il peut parfois être cher en fonction de la situation géographique où se situe le point de vente. Mais, si le choix du panneau est bien fait et génère un nombre de vues assez important, le jeu en vaut la chandelle, surtout si on a opté pour des messages orientés vers une action précise, comme « Venez découvrir le nouveau showroom de mobilier contemporain ».

Communiquer en amont sur sa vitrine

La vitrine est un excellent support de communication pour les produits et les actions marketing, et ce, 24/24 et 7/7. Maximiser au mieux votre publicité auprès des chalands en affichant en amont de votre ouverture la date de celle-ci, par exemple, est donc une bonne manière de communiquer intelligemment.

Distribuer des prospectus

Même s’ils sont considérés comme ayant un faible taux de retour, les prospectus distribués à la main avec des personnes habillées aux couleurs du magasin, sur les pare-brise ou dans les boites aux lettres permet de cerner le meilleur canal de distribution de ces flyers et d’ajuster ses actions, à condition qu’elles soient fréquentes et variées : 1 mois avant l’ouverture, 15 jours avant puis 1 semaine avant.

Investir la toile

La communication 2.0 est devenue si répandue que ce serait commettre une véritable erreur de ne pas créer un site marchand. Mais, développer soi-même ou confier la création de son site internet à une agence ne suffit pas. Il faut également veiller à son bon référencement par Google et les autres moteurs de recherche, mais aussi auprès des annuaires en ligne pour être rapidement identifié. Enfin, il faut créer des pages sur les réseaux sociaux afin de gagner en visibilité locale en amont même de l’ouverture du magasin.

Faire de la publicité sur Google

Avec Google Adwords, il est simple de réaliser des publicités en ligne. Il suffit de préciser la zone ciblée par votre publicité et le montant de votre enchère. Google s’occupe du reste, notamment en renvoyant l’internaute qui a tapé votre mot-clé sur votre site, par exemple : « Magasin de déco ».

Préparer des cartes visite et cartes de fidélité

Quelle que soit la relation commerciale, il est indispensable de préparer des supports de communication et de fidélisation à destination de sa clientèle. Ainsi, le jour de l’ouverture de la boutique, il est possible d’inciter l’acte d’achat plus facilement, notamment avec une promotion qui permettra de vendre et de récolter, dès le premier jour, les données clients grâce à l’attribution de cartes de fidélité.

Faire de l’ouverture du magasin un évènement

Un cocktail d’ouverture avec petits fours et boissons à l’intérieur du showroom, défilés de mode ou démonstration de produits, par exemple, peut attirer le chaland et développer très rapidement la visibilité sur le nouveau point de vente. Il ne faut donc pas hésiter à faire de cette ouverture un évènement unique !

Inviter les institutionnels et la presse locale

Si l’on organise un évènement, autant le faire bien et inviter les élus locaux ayant favorisé l’ouverture du magasin, mais aussi la presse locale pour obtenir une couverture optimisée. Pour l’occasion on pensera bien à faire des petits cadeaux souvenirs et à la distribution des cartes de fidélité… Ces petits gestes sont toujours très appréciés.

Favoriser des partenariats

Nouer des partenariats est une solution idéale pour bien communiquer, notamment en amont de l’ouverture, car les partenaires peuvent ainsi relayer la date, le lieu, les horaires. On peut même leur confier des flyers : une très bonne visibilité à moindre coût. En échange, il est possible d’offrir aux clients des partenaires des petits cadeaux de bienvenue ou une invitation au cocktail d’ouverture.

Penser au bouche-à-oreille

Mobiliser son entourage pour faire de l’ouverture de ce nouveau point de vente une réussite ne compte pas un centime. Le bouche-à-oreille fera le reste pour permettre un développement pérenne de l’activité de ce nouveau magasin, à condition de communiquer de manière régulière.

En effet, même si l’ouverture se passe magnifiquement bien, l’effet nouveauté s’estompera bien vite. Il faudra donc bien garder à l’esprit que communiquer est le meilleur moyen de durer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *